Dimanche 21 Avril

Publicité Guyaweb

Le Congrès des élus fixé au 14 janvier 2020

Le Congrès des élus fixé au 14 janvier 2020

Il aura fallu plus d’un an de prises de positions émaillées de tensions entre le Front Commun pour un changement statutaire et la majorité des élus de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) pour déterminer la date et l’ordre du jour du Congrès des élus de Guyane, premier point examiné par l’Assemblée plénière de la CTG ce mercredi 18 décembre 2019. C’est désormais acté : la date et l’ordre du jour sont connus.

La date du 14 janvier 2020 a été adoptée à l’unanimité par les élus de la CTG, de même que la détermination de l’ordre du jour du Congrès des élus de Guyane, à savoir : le vote du procès-verbal du précédent – et marathonien – Congrès des élus, le compte-rendu au Congrès des travaux de la commission Projet Guyane, la clôture des travaux et la dissolution de la commission Projet Guyane, l’examen du Projet issu de cette commission et des propositions d’amendement, le vote par le Congrès des élus du Projet Guyane et pour finir la saisine du Premier ministre.

Pour mémoire, le précédent Congrès des élus qui s’est déroulé le 27 novembre 2018 s’était transformé en un véritable marathon de 9 heures ponctuées de déclarations tonitruantes et d’échanges parfois inaudibles en passant par une longue suspension de séance pour aboutir à une résolution inespérée (1). Le manque de concertation et de préparation au sein de l’Assemblée territoriale de Guyane avait été vivement critiquée (Guyaweb du 29/11/2018).

(1) Le Congrès des élus du 27 novembre 2018 avait accouché aux forceps d’une résolution de quatre articles, votée à l’unanimité.

Par l’article 1, le Congrès des élus approuve les travaux des Etats Généraux de la Guyane et prononce leur clôture.

L’article 2 indique que le Congrès des élus de Guyane propose la mise en place d’une commission qui aura pour rôle d’élaborer un Projet Guyane sur la base des propositions issues des Etats Généraux de la Guyane et des contributions débattues lors du Congrès des élus du 27 novembre 2018.

L’article 3 va dans le sens du Front car le Congrès des élus de Guyane demande à la CTG de saisir le Premier ministre pour l’organisation d’une consultation populaire en vue d’une évolution statutaire, conformément à l’Accord de Guyane d’avril 2017.

Par l’article 4, le Congrès des élus de Guyane demande à la CTG de saisir le Premier ministre pour un renforcement des compétences de la CTG au travers d’une loi pour la Guyane.

(Re)lire nos articles consacrés au Congrès des élus

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

1 commentaires

  • EL MATADOR
    18 décembre 2019

    Pourquoi pas un autre référendum 10 ans après, pour que certains politiques se prennent encore une nouvelle «branlée»…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Davy Rimane : « aujourd’hui les lignes bougent sur l’évolution statutaire »

À l'initiative d'une mission parlementaire d'information sur l'évolution institutionnelle des territoires ultramarins, Davy Rimane député de la 2ème circonscription de Guyane et président de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube