vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Législatives : l’équipe de Davy Rimane examinerait l’éventualité d’un recours en annulation

Législatives : l’équipe de Davy Rimane examinerait l’éventualité d’un recours en annulation

L’équipe de Davy Rimane doit se réunir ce samedi à Cayenne au Centre d’action sociale (Cas) EDF (pour la petite histoire, employeur étatique du candidat malheureux) pour étudier l’éventualité d’un recours en annulation du deuxième tour des élections législatives dans la seconde circonscription, a-t-on appris vendredi d’une source proche du dossier. Les moyens de l’éventuel recours ne sont pas encore connus mais, selon nos informations, l’équipe de Davy Rimane se poserait des questions autour des conditions du vote à Grand Santi et notamment en matière d’affrètement aérien. Les interrogations porteraient plus particulièrement sur l’éventuelle densité de l’acheminement des électeurs de la commune isolée du Maroni par cette…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • SMET

    Rimane: qu’il fasse un recours, et en cas d’annulation le score de toute la seconde circonscription risque bien d’etre le meme qu’il y a eu à grand santi…
    Les électeurs ne sont pas dupes, après l’affaire Moukin qui a fait un gros paquet de fric sur le mouvement social, plus personne ne soutiendra ceux qui ont organisé le maintien des barrages jusqu’à l’asphyxie…
    Un recours? Avec Moukin comme porte parole depuis sa cellule, chiche !

  • Joko

    L’UTG fidèle à lui-même, mauvais perdant. Ce qui compte, ce n’est pas l’avancée de la Guyane mais leur idéologie rétrograde et surtout semer le désordre. Encore un qui occupe un poste et ne l’use pas beaucoup…

  • Jo

    Il enmerde ses employeurs autant que possible mais ca l’empeche pas d’utiliser leurs locaux pour ses réunions politiques
    Ont vois la mentalité du gars

  • oceaneokio

    bonjour

    jusqu’où tout ceci va nous mener ?

  • le Jaguar

    Ce soir, nous saurons si l’examen de l’éventualité d’une hypothétique possibilité de recours à donné lieu à une décision. Le suspense est insoutenable.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une centaine de personnes rassemblées à Paris contre la Montagne d’or

Une centaine de personnes se sont rassemblées hier, samedi 16 juillet, sur la place de la République à Paris pour manifester leur opposition au projet de mine industrielle de la Montagne d'or. En G...

Lula va commenter le Mundial sur deux médias brésiliens

Les "impressions" de l’ancien président emprisonné pour corruption seront diffusées à la télévision et à la radio. Cette annonce a été faite hier sur les réseaux sociaux par José Traja...

Affaire «Moukin and co» : le juge d’instruction a délivré un avis de fin d’information, il considère que son enquête pour «aide au séjour», «faux» et «corruption» est terminée

L'affaire de délivrance présumée frauduleuse de titres de séjours à la préfecture de Cayenne à partir de dossiers suspectés de bidouillages est vraiment entrée dans la dernière ligne droite ...

Suspension de Parcoursup durant les écrits du bac

Le fonctionnement de la plateforme qui gère l’entrée des lycéens dans l’enseignement supérieur sera suspendu du 18 au 25 juin. Depuis le 22 mai Parcoursup fonctionne en continu, des proposi...

L’Argentine fait un pas vers la légalisation de l’IVG

La Chambre des députés a adopté ce jeudi un texte reconnaissant le droit à l’avortement, qui doit encore être adopté par le Sénat. A l’issue d’une longue session de plus de 23 heures, ...

Pourvoi de Léon Bertrand : un délai plus long qu’à l’accoutumée pour rendre la décision en raison surtout d’un trop plein de dossiers à la chambre criminelle

On connaît les raisons du délai inhabituel que s'est octroyée la Cour de cassation pour rendre son verdict dans le dossier Léon Bertrand  : trois mois au lieu des trois semaines habituelles. Rais...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions