vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

« Oka Amazonie, une forêt habitée »

« Oka Amazonie, une forêt habitée »

Tel est l’intitulé de l’exposition qui sera présentée au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse à partir du 23 avril.

« Puisant dans les collections botaniques, ethnographiques et zoologiques du Muséum de Toulouse », l’exposition présente « l’incroyable beauté de l’Amazonie, sa biodiversité, son inépuisable richesse culturelle, mais aussi l’histoire et le mode de vie des peuples amérindiens aujourd’hui ».

Inscrite dans l’année internationale des langues autochtones décrétée par l’UNESCO, « Oka Amazonie, une forêt habitée » interroge aussi « des enjeux de société essentiels : la protection de la biodiversité, le devenir des cultures autochtones, la préservation du patrimoine matériel et immatériel… ».

Une exposition articulée autour de « trois espaces qui se complètent et se répondent » :

L’espace « Des peuples et des cultures » est consacré aux populations amérindiennes d’Amazonie qui « comptent aujourd’hui quelque 1,3 millions de personnes et près de 200 peuples. Chacun possède son identité, sa langue, son organisation sociale, son histoire et sa culture. Pourtant, tous partagent un système de pensée caractérisé par l’absence de séparation entre les hommes et les autres êtres vivants. Cet espace invitera donc à découvrir un monde dans lequel les hommes vivent en synergie avec la nature ».

« Les Amérindiens de Guyane » est un espace consacré aux « six peuples autochtones, comptant plus de 10 000 personnes, [qui] vivent aujourd’hui en Guyane française. Si la législation française ne leur reconnaît aucun droit particulier, les Amérindiens sont cependant bien décidés à faire entendre leur voix. Leurs communautés sont en effet les premières impactées par les difficultés d’accès aux droits élémentaires, l’orpaillage illégal et les projets industriels mettant en péril la biodiversité amazonienne ».

L’espace « Avenir et perspectives » s’interroge sur les « défis auxquels doivent s’attaquer les jeunes Amérindiens, souvent déboussolés de devoir à la fois s’emparer des techniques et images de la société occidentale tout en se réappropriant leur propre culture. Comment concilier deux cultures, faire cohabiter deux visions du monde, sauvegarder les traditions, contenir l’extinction des langues ? Dynamiques, créatifs et connectés, ce sont pourtant eux qui détiennent les clés de leur avenir ».

Des photographies de Miquel Dewever-Plana :

L’exposition photographique « Double je, d’une rive à l’autre » sera également présentée à partir du 23 avril dans les Jardins du Muséum : « entre 2013 et 2015 le photographe Miquel Dewever-Plana a partagé le quotidien des Wayana, Wayampi et Teko de Guyane. Il en a recueilli les portraits et les récits de vie (…) de ces habitants confrontés à la double culture occidentale et amérindienne ».

Exposition « Oka Amazonie, une forêt habitée », à partir du mardi 23 avril au Muséum d’histoire naturelle de Toulouse.

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Morvandiau

    « année internationale des langues autochtones décrétée par l’UNESCO »
    Quelqu’un pourrait-il dire pourquoi il n’y a pour l’instant aucune action en Guyane pour célébrer cette année ???

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube