vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Affaire Prufer/Adam : le parquet de Paris précise que l’enquête est toujours ouverte du chef de « harcèlement moral »

Affaire Prufer/Adam : le parquet de Paris précise que l’enquête est toujours ouverte du chef de « harcèlement moral »

La réponse un peu plus précise à notre interrogation de ces derniers jours est tombée ce matin via un SMS du parquet de Paris à notre attention : dans l’affaire Virginie Prufer/Lénaick Adam, l’enquête est toujours ouverte du chef de « harcèlement moral ».  Flash back :  en décembre dernier, le parquet de Paris avait confirmé à Guyaweb l’ouverture d’une enquête préliminaire « du chef de harcèlement moral dans le cadre du travail », suite à la «main courante» de Virginie Prufer, ex-attaxchée parlementaire de Lénaïck Adam quand il était député, une main courante «n’étant pas formellement une plainte». La main courante,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • Joko

    En fait de harcèlement moral, cela ressemble plus à « règlements de compte à Ok Corral ». Il faut bien que la suite de cette histoire banale se passe à l’assemblée pour qu’elle soit prise en compte.

  • SMET

    J’avais mis ce matin comme commentaire, que je ne comprenais pas pourquoi cet article à 48H du second tour des élections, mais cela a été effacé… Bizarre, bizarre… Celui-ci le sera t’il également?

    • Stiwi973

      SMET, il y a 2 articles sur ce sujet.
      Le commentaire dont vous parlez – et qui n’a pas été effacé – est sur le 1er article.

  • domguyane

    En fait il n’y a rien de neuf dans cette histoire totalement banale.. sauf à être de parti pris à 48h des élections. ..

    Comment ça chez Rimane il n’y a aucun loup.? Pas la moindre petite histoire croustillante à nous mettre sous la dent ?
    Je suis déçue

  • moibeni

    tout le monde le sait ! ce n’est pas un article dans Guyaweb qui fera changer les votes. Juste un peu plus d’abstention vu ces odeurs d’égout. Un de plus ou un de moins pour LRM c’est pas le problème, c’est que la Guyane n’en retirera rien de rien.

  • elisa

    En fait c’est une tempête dans un verre d’eau, cette personne a voulu monter les échelons avec son cul et malheureusement pour elle ça n’a pas marché. Les hommes en guyane sont intraitables surtout quand ils sont jeunes et ont de la testostérone à revendre. Il vaut mieux en rire que pleurer. Par contre elle n’accepte pas d’avoir été éconduite et paf!!! elle se venge au moment des élections. Maintenant elle peut postuler pour la france insoumise elle aura beaucoup de succès!!!!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary s’organise face au problème de l’eau

La petite commune de Sinnamary organise son ravitaillement en eau potable depuis que l'Agence régionale de santé a déclaré que l'eau du robinet était impropre à la consommation, suite à la déc...

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions