Mercredi 22 Mai

Opérations « Place Nette » en Guyane

Opérations « Place Nette » en Guyane

Annoncées par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 16 janvier, des opérations « Place Nette » pour lutter « contre le trafic drogue » et la « délinquance » se déroulent depuis ce mardi 5 mars sur le territoire guyanais. Hasard de calendrier ? Quoi qu’il en soit, le timing est bien particulier. Ces opérations « Place nette » se termineront le 20 mars, quelques jours avant la visite officielle du chef de l’État en Guyane, prévue du 24 au 26 mars.

« Avoir une France plus forte, c’est aussi assurer l’ordre  (…) Grâce à la multiplication des opérations  » place nette  » frappant les narcotrafiquants qui se conduiront dans toutes les catégories de ville et nous allons accroître le rythme. À partir de la semaine prochaine, dix opérations de ce type seront conduites chaque semaine » déclarait le président de la République Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 16 janvier.

Près de deux mois après, ces opérations « Place nette » se déroulent actuellement en Guyane . « Plusieurs opérations de police et de gendarmeries sont prévues cette semaine » annonçait la préfecture de Guyane dans un communiqué daté du 4 mars. « Cette action vise à réprimer la délinquance, particulièrement dans les quartiers touchés par l’insécurité » précisait-elle. Des actions dites « d’envergure » sont réalisées par « les forces de sécurité intérieure » et « s’inscrivent dans le cadre des directives nationales » annoncées depuis le 16 janvier.

L’objectif principal est de « combattre toutes les formes de délinquance, notamment le trafic d’armes et de stupéfiants, les infractions routières, les atteintes à l’environnement, ou encore l’orpaillage illégal. Des opérations judiciaires et des contrôles de zone seront intensifiés sur l’ensemble du territoire » précisait-elle.

Si le bilan de ces deux derniers jours n’a pas été transmis par la préfecture, la Gendarmerie, elle, a communiqué sur le bilan du 5 mars : « Au total, pour cette première journée “Opération place nette” en Guyane, 90 gendarmes étaient spécialement engagés, avec l’appui des FAG et de la police municipale » informe t-elle via sa page Facebook. Des opérations se sont déroulées à « Macouria, Matoury, Rémire-Montjoly, Roura et sur la RN1 ».

Ainsi, toutes communes confondues, le bilan du 5 mars, fait état de « 19 infractions relevées de véhicules controlés, d’enlèvement d’épaves de véhicules en coordination avec la police municipale, de destruction de 100 carbets dans le cadre d’une opération LCOI avec les FAG dans le secteur Bagot Bistouri, d’un enquête judiciaire à Rémire-Montjoly qui donne lieu à un démantèlement d’un point de deal où 30 g de résine de cannabis ont été saisies et de 7,124kg d’herbe de cannabis saisis sur la RN1. »

D’ici à la visite officielle d’Emmanuel Macron, la « Place » sera rendue « nette » pour ses déplacements dans les rues de Guyane.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

À lire également :

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube