Samedi 20 Avril

La Maison Emmanuel sélectionnée pour le Loto du patrimoine 2024

La Maison Emmanuel sélectionnée pour le Loto du patrimoine 2024

Parmi les 18 sites emblématiques retenus pour le Loto du patrimoine 2024, la Maison Emmanuel à Cayenne en état de péril, bénéficiera du soutien financier de la 7e édition de l’offre de jeux Mission Patrimoine qui sera lancée à la rentrée de septembre 2024.

« Le montant de la dotation de chaque site sera annoncé lors des prochaines Journées européennes du patrimoine » informe la Mission patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril portée par Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ. 

Inoccupée depuis plus de dix ans, la Maison Emmanuel est en état de péril. « L’édifice a été délaissé pendant de nombreuses années, causant des dommages conséquents : effondrement d’un pan de mur arrière, fragilisation des escaliers intérieur et extérieur due à l’humidité et attaques d’insectes xylophages, ainsi que dégradation des planchers et menuiseries bois. La sécurité du public n’est donc plus assurée » précise la Mission Patrimoine.

Quant à la nature des travaux, elle est longue comme le bras d’une main : « la reprise de tous les éléments bois : fondations, structure, charpente, ensembles menuisés et équipements de la façade; travaux de restauration des couvertures et des étanchéités, construction sur la parcelle d’un bâtiment neuf afin de compléter l’offre d’accueil (hors Mission Patrimoine) ». Ces travaux devraient durer une année, de fin 2024 à fin 2025.

D’un intérêt patrimonial, la maison Emmanuel est située dans l’Est du centre-ville historique de Cayenne, construit en damier.  » Maison de ville à colombage typique de Cayenne, elle a été construite en 1937 par une missionnaire évangélique indépendante, Madame Lanicca. Posée sur des pieux maçonnés, elle comporte trois niveaux et une ancienne cuisine extérieure, rappelant le style architectural en vogue au XIXe siècle en Guyane. L’édifice est connu par nombre de guyanais, notamment pour son histoire tournée vers la jeunesse. En effet, de 1938 au début des années 2000, il a abrité des activités cultuelles comme sociales : accueil d’enfants en pension complète, clubs du jeudi, classes de vacances, activités culturelles avec la librairie évangélique et siège d’associations  » détaille la Mission Patrimoine, qui depuis le lancement du Loto du patrimoine en 2018, a déjà permis de sélectionner 860 sites emblématiques.

En Guyane, 7 sites ont été sélectionnés pour le Loto du patrimoine de 2018 à 2024

2018 : Maison du receveur des douanes à Saint-Laurent du Maroni

2019 : Relais Barcarel à Saint-La urgent du Maroni 

2020 : Eglise Saint-Joseph d’Iracoubo 

2022 : Villa de l’Acarouany à Mana 

2021 : Musée départemental di immeuble Franconie à Cayenne

2023 : Eglise Saint-Antoine de Padoue à Saul 

2024 : Maison Emmanuel

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

À lire également :

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube