Lundi 22 Avril

Essequibo : le Royaume-Uni ravive les tensions après l’envoi d’un navire de guerre au Guyana

Essequibo : le Royaume-Uni ravive les tensions après l’envoi d’un navire de guerre au Guyana

Le Royaume-Uni a annoncé, dimanche 24 décembre, l’envoi d’un navire de patrouille militaire en soutien au Guyana, ancienne colonie britannique devenue indépendante en 1966, puis membre du Commonwealth en 1980.

« Le HMS Trent va se rendre au Guyana, notre allié régional et partenaire dans le cadre du Commonwealth ce mois-ci pour une série d’engagements dans la région », a fait savoir le ministère de la Défense britannique dans un communiqué cité par l’AFP.

Immédiatement, le Venezuela, en conflit avec le Guyana au sujet de l’Essequibo, un territoire riche en pétrole réclamé par Caracas, a dénoncé une « provocation« .

Le HMS Trent, d’habitude basé dans la Méditerranée, avait été envoyé au début de décembre dans les Caraïbes pour lutter contre les trafics de drogue. Selon la BBC, le bâtiment doit participer à des manœuvres militaires avec d’autres alliés du Guyana. Une démonstration de force qui ravive les tensions dans la région.

Pourtant, le 14 décembre, le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et son homologue du Guyana, Irfaan Ali, avaient joué la carte de l’apaisement lors de leur rencontre en s’engageant à ne pas intensifier le conflit et à éviter tout incident à leurs frontières.

Photo : Le patrouilleur HMS Trent de la Royal Navy, photographié en 2019 à Portsmouth © Creative commons

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

À lire également :

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube