vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Léon Bertrand se pourvoit en cassation dans l’affaire Senog, à quelques jours d’une audience devant une commission visant à obtenir sa sortie de prison

Léon Bertrand se pourvoit en cassation dans l’affaire Senog, à quelques jours d’une audience devant une commission visant à obtenir sa sortie de prison
Son défenseur sera à l'audience : Me Gay ne participe pas à la grève des avocats !

Léon Bertrand s’est pourvu en cassation vendredi matin nous a indiqué le même jour son avocat Me Jérôme Gay qui précise avoir formalisé la démarche. Et ce, au lendemain donc, de l’arrêt de la Cour d’appel dans l’affaire Senog condamnant l’ex-ministre délégué au tourisme de Jacques Chirac à 18 mois de prison ferme, 100 000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité. Il avait 5 jours pour le faire après le prononcé de l’arrêt jeudi faute de quoi la décision de la Cour d’appel du 13 décembre 2018 serait devenue définitive à l’issue du délai imparti. En cas de décision définitive,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Gevila973
    16 décembre 2018

    « en règle générale, à l’issue de l’audience, il faut attendre la décision 15 jours à 3 semaines»,
    donc si le Père Noël de la Justice fait le cadeau d’ouvrir très vite la porte de sa cellule au père Léon c’est que ce Père Noël de la Justice a un traineau à 2 vitesses :
    – une vitesse de bolide pour le nanti
    – une vitesse de charriot pour les autres

  • moibeni
    16 décembre 2018

    lamentable ! tous ces pourvois ont un coût pour le contribuable indépendamment de la mise en lumière de la justice à deux vitesses.
    Me Gay arrive à se regarder dans une glace sans défaillir ? Asinus asinum fricat

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une mule guyanaise et deux policiers surinamais corrompus condamnés à 12 mois de prison à Paramaribo dont sept avec sursis

Correspondance spéciale du Suriname Ank Kuipers (avec Frédéric Farine) La mule guyanaise détentrice de 280 grammes de cocaïne ainsi que les 2 policiers du Suriname prévenus, pour leur part, n...

Les 3 lycées et 4 collèges promis pour 2020 seront-ils prêts ?

Malgré les annonces de Rodolphe Alexandre en 2017, aucun lycée ni aucun collège supplémentaire n'ouvrira à la rentrée 2020. Le 17 novembre 2017, le président de la Collectivité Territoriale ...

Léon Bertrand reste en prison suite à un appel suspensif du parquet

Le tribunal d'application des peines avait décidé ce lundi d'aménager la peine de prison de Léon Bertrand via un placement sous surveillance électronique (PSE), autrement dit un bracelet au pied ...

La Commission Développement durable de l’Assemblée nationale est en Guyane

A l’initiative du député Gabriel Serville, une délégation de la Commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire effectue une visite en Guyane du 24 au 28 mars. « C...

Un piroguier surinamais qui a vu sa cargaison saisie jeudi par les douanes françaises patrouillant avec l’armée, dénonce un nouvel incident à partir du fleuve frontière

Jeudi 21 mars durant la matinée, un contrôle sur le fleuve Maroni effectué par une patrouille mixte douanes/forces armées de Guyane près du village de Maïman (entre Saint-Jean et le bourg d'Apat...

De Cayenne à la prison de Fresnes, la route du trafic de cocaïne (2/2)

Le nombre de mules interpellées en Guyane et dans l’Hexagone a été multiplié par cinq entre 2011 et 2018. Comment se déroule la détention en France hexagonale ? Guyaweb s’est penché sur les...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube