vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’ancien maire de Camopi, René Monerville, touché par l’infection au Covid-19 et hospitalisé

L’ancien maire de Camopi, René Monerville, touché par l’infection au Covid-19 et hospitalisé

René Monerville, 46 ans, piroguier, chef d’entreprise et ancien maire de Camopi entre 2008 et 2014, est l’un des habitants de cette commune amérindienne à être touché par le coronavirus. L’intéressé, hospitalisé à Cayenne, nous l’a confirmé ce matin. Mercredi 20 mai, son frère, piroguier pour la Légion, avait été l’un des trois premiers habitants de Camopi testés positifs au Covid-19, les deux autres étant alors un légionaire du 3ème REI (3ème Régiment étranger d’infanterie) et un autre piroguier amérindien de la Légion, travaillant pour Camopi : «Je n’ai pas de nouvelle de mon frère, pour ma part, je ne…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

18 commentaires

  • Frog

    Extrait du témoignage du nouveau maire de Camopi, ce jour, site Guyane 1er
    … Il y a des pirogues de garimpeiros qui rentrent toute la nuit, 4, 5, 6… alors que le camp de légionnaires basé à Camopi est touché, ils sont tous en quatorzaine, la gendarmerie est touchée aussi… à Camopi il y a une absence totale de forces de l’ordre…

  • Frog

    Et comment sont approvisionnés villa Brasil et Isla Bella?
    Par le fleuve depuis Oyapock ? Avec des autorisations officielles Brésiliennes? Par les airs?
    Il est peut être temps d’exiger de l’état Brésilien ( ne serai ce que pour des raisons sanitaires) de faire respecter sa propre loi. Et là, où sont nos zelus locaux, nos syndicalistes, Kolectifs, LDH et assos de tous poils ?

  • Frog

    Suggestion au préfet, le temps de réorganiser nos troupes, deux trois volontaires et on fait tout sauter ( les dépôts de carburant) On a bien fait brûler des paillotes corses ou des bateaux en Nouvelle Zélande .
    Ensuite si le petit capitaine nazillon est pas content on lui donne les 75 kg d’hydroxychloroquine don’t l’armée ne sait plus quoi faire !
    D’ailleurs, tout cela pourrait initier un vrai “dialogue” diplomatique !

  • GZ

    Calmez-vous, Frog. Coool. Il est certainement douloureux de voir l’étalement du résultat de l’inculture géographique, de la nullité diplomatique et d’autres acharnements dans l’erreur, mais cela ne change plus rien. Game over. Ne tombez pas dans l’hystérie comme bcp, la vie suppose un certain fatalisme. Et puis, la fatalité du covid est toute relative…
    Les zélu loko sont déjà assez discrets en temps de paix. Laissez tranquilles nos syndicalistes, Kolectifs, LDH et assos, l’action que vous appelez ne leur appartient pas. On vient d’en échanger avec Matou.
    Tjs cette confusion dans les têtes, même chez les quelques lettrés en Guyane… Qu’est-ce que ça peut être chez les autres ?

  • raf973

    Je veux bien allumer la mèche !
    C’est quand même incompréhensible qu’avec le camp Maric sur Camopi, ce secteur reste la porte d’entrée des clandestins. Suis convaincu que si on laissait carte blanches aux légionnaires pendant 15 jours on n’entendrai beaucoup moins parler brésilien en foret.
    C’est quand même une plaie pour nous ces gens !!!

  • FF

    C’est pas idiot ce que dit Frog, GZ. Il faudrait peut-être passer de l’indignation facile à l’indignation plus audacieuse…

  • Frog

    Ralalah j’aurais pas du parler hydroxychloroquine 🐸
    Blague à part, je reste persuadé que par les temps qui courent, un bon coup médiatique, avec indignation générale au Brésil ( et dans le monde) demande d’enquête officielle et tout le toutim, permettrait de crever l’abcès, et obliger le Brésil à reconnaître ses contradictions.
    Un peu sur le principe du name and shame à l’anglo-saxonne.
    Cela obligerait aussi la France à réagir…

  • GZ

    Allumer, c’est facile :-) Et après ?
    Sérieusement, allez voir les autorités avec votre idée de combattant volontaire, puis racontez-nous la suite… Je remarque tout bas que lorsque les GFrères s’agitaient contre la délinquance ordinaire, ils étaient traités de tous les noms d’oiseaux, de milice etc. Ici, sur ce forum. Aussi par vous-même, de mémoire.
    Et vous v’là de la même veine, à trois niveaux dessus. Hihi, c’est rigolo.

    Si, c’est parfaitement compréhensible. Bien plus que ça, c’était prévisible. Ya très-très longtemps déjà. Y’en avait même des avertissements. Mais quand un pays est dirigé COMME CA, alors c’est comme ça.

    Je n’ai pas dit que les propos de Frog sont idiots, j’ai dit que les événements se succèdent logiquement, que les dès sont jetés depuis longtemps et qu’il reste à encaisser le résultat mérité : scotcher les plaies au fur et à mesure. Et qu’il est inutile de s’énerver et de pisser dans son froc devant ce virus.

  • bilo

    Ca fait bizarre mais je vais rejoindre GZ: mettre dans le même sac comme le fait Frog « zelus locaux, nos syndicalistes, Kolectifs, LDH et assos de tous poils ? » est idiot surtout lorsqu’ il s’agit d’un problème dont les réponses sont de l’ordre de la politique étrangère et de souveraineté du territoire. Donc élu locaux OUI car c’est leur responsabilité d’interpeller et d’exiger l’intervention de l’état sur ces sujets régaliens. Ils ont choisi de représenter le peuple et sont rémunérer pour cela. Pour les autres et particulièrement les citoyens engagés bénévolement dans des collectifs, soutenez les ou foutez leur la paix!
    L’essentiel des avancées et acquis sociaux sont dû aux efforts et sacrifice de citoyens engagés dans des combats d’intérêts générales. Même lorsque je ne comprends pas certaines luttes, j’essaye tout de même de les respecter. Question de bonne foi!

  • Frog

    Ah les syndicats en Guyane ne font que du syndicalisme ?
    Les associations de tous poils, celles qui fleurissent en ce moment ne défendent que l’intérêt général ?
    Zelus et assos de tous poils non jamais défendus de causes communes? ( jusqu’au ridicule parfois) Pourquoi pas celle ci ? Est ce aller contre l’intérêt général que de dénoncer l’orpaillage illégal ?
    Pourquoi tant de pudeurs ???

  • Frog

    Les droits de l’homme sont ils respectés sur les sites d’Op ?
    Et le droit du travail ? Des conditions proches de l’esclavage !!!
    Et mo peyi chérie! KOLONISE (ou juste envahi ) par les Gariemperos! Mo l’or, chappé!
    Et ma santé…et ma forêt !
    Alors si, si Bilo, tout un chacun peut et doit s’indigner !

  • GZ

    Qu’est-ce qui vous fait dire que les membres des « assoc de tous poils » seraient moins indignés que vous ou la voisine ? Et qu’attendez-vous de leur indignation ? Des assoc ont déjà fait bien plus que de s’indigner, ils se sont déjà adressées au tribunal de l’administration pour plus que l’orp nu : pour ses effets délétères, pour l’empoisonnement au Hg. ET ? Faut-il encore répéter le résultat ? Vous le connaissez, non ?
    Il ne s’agit pas de pudeur, mais de lassitude. Commencent à intérioriser que ya plus rien à faire. Vous pouvez reprocher aux élus ce que vous voulez, mais aux assoc ?

  • Frog

    Avec tout ça, j’ai oublié l’essentiel ( l’article lui était dédié ) prompt rétablissement monsieur Monerville !

  • Frog

    Ben je ne sais pas GZ…mais tient, les Zozos de la semaine dernière devant L’ARS n’ont jamais mentionné le sujet, il y avait pourtant une belle brochette de collectifs et de syndicats non? Y compris les organisations autochtones!
    Idem pour les lettres ouvertes de Serville, MDES, Karam…
    Il faut être sacrément bon pour dénoncer l’arrivée du Covid du Brésil, mettre en cause l’état, exiger des renforts et ne pas parler opi.
    Les paroles que me tenait Chantal Berthelot résonnent toujours à mes oreilles” l’orpaillage illegal doit être traité entre nous ( créoles) pas par des bl….euh gens de passage”
    Depuis, j’en viens à penser que régler le problème de l’orpaillage illégal Brésilien posera le problème de l’orpaillage illégal lokal et notamment celui du Maroni, et là, état et zelus se tiennent par les coucougniettes…
    Donc immobilisme, à dénoncer encore et encore. Le covid nous en donne l’opportunité .

  • GZ

    Ils ne l’ont pas mentionné, ils ne l’ont pas mentionné… Là, vous coupez les cheveux en six, quand même. Ils ont tout de même payé de leurs personnes pour qqchose, non ?
    En fait, vous leur reprochez de ne pas avoir expressément lié l’épidémie à l’orp pour que les pauvres agents de l’exécutif puissent se rendre compte de l’existence du phénomène. En 2020 ? :-) Vous êtes très accommodant avec ces derniers, je trouve.
    C’est vrai que l’orpaillage illégal est propagandistikman réduit au brazilos par tout le monde. Je l’ai observé ya qq mois, quand personne n’a répondu à ma remarque sur l’orp nenge du Maroni, où les klandos ne sont que main-d’oeuvres…
    En fait cela gène, près de 20 ans après le film de Lafaix, car met le doigt sur des pb dorénavant internes. C’est quand même plus commode de ne parler que des envahisseurs pour le moment étrangers… Signe de médiocrité.

    Mais dites-moi, pourquoi faut-il déjà, dans un pays qui fonctionne rien qu’à peu près, dénoncer « encore et encore » un tel phénomène ?

  • FF

    Effectivement, rien ne dit par exemple que l’orpailleur faux négatif de Papaïchton est brésilien. Il s’est rendu de son village (Assissi Kiki) rive surinamaise -près de Assici et Loka- en pirogue jusqu’Albina puis par la route jusque Paramaribo pour se faire de nouveau dépister : cette fois, positif ! https://www.guyaweb.com/toutes/covid-19-un-orpailleur-teste-a-papaichton-possible-faux-negatif-en-guyane-positif-au-suriname/

  • Frog

    Journal du soir, Roro entres autres s’exprime sur le Covid, parmi ses propositions “ fermeture totale de la frontière” quoi ? les trois clampins qui sont suivis pour des pathologies ante covid ?ou les deux routards en retard qui rentrent en France?
    C’est tout ?
    Trop violans, pas mieux.

  • Frog

    “Y en a qui ont l’indignation sélective, moi j’ai l’indignation successive”
    Guy Bedos.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une aide-soignante de 57 ans de l’Ehpad Ebène atteinte du Covid-19 a perdu la vie dimanche matin à l’hôpital de Cayenne, les ministres n’en ont pas parlé

  Une aide-soignante de l’Ehpad Ebène, à Cayenne, est décédée dimanche matin à l'hôpital, des suites du Covid-19, a indiqué ce matin, l'ARS Guyane dans sa lettre professionnelle ...

Les médecins libéraux, oubliés de la visite de Jean Castex, dénoncent du « mépris »

Contestée par le Syndicat des Médecins de Guyane - CSMF, la visite express du chef du gouvernement Jean Castex en Guyane, dimanche 12 juillet durant le couvre-feu, ne restera pas dans les mémoires,...

Nouvelles modalités de voyage entre les Outre-mer et l’Hexagone

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 6170 cas confirmés et 29 morts depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Affaire «Gilbert», un sexagénaire de Balata atteint du Covid et évacué en Guadeloupe : le directeur de l’hôpital de Cayenne rédige une lettre d’excuses pour la famille laissée sans nouvelles

Une famille de Balata à Matoury se dit toujours sans nouvelles véritables d'un proche, atteint du Covid-19, hospitalisé depuis 4 semaines et évacué, dans l'intervalle, en Guadeloupe. Lundi 6 ...

Le gouvernement Castex en Guyane, en pleine crise sanitaire, économique et sociale

Cette visite ministérielle express de 8h, dimanche 12 juillet - pour laquelle Guyaweb a été soigneusement mis à l'écart (1) - est sans nul doute un des tournants de la longue crise sanitaire du ...

Covid-19 : le nombre de tests a baissé de 24% ces 7 derniers jours, passant de 5787 tests à 4401, des citoyens de Guyane rechigneraient à se faire dépister, optant pour le remède créole !

Du samedi 28 juin au vendredi 4 juillet, un nombre record de tests PCR avait été réalisé en Guyane : 5787. Sur les sept derniers jours, soit du samedi 5 au vendredi 10 juillet, le nombre de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube