Mardi 16 Avril

Publicité Guyaweb

Le président de la FEDOMG, Gauthier Horth mis en examen notamment pour « exploitation illégale d’une mine d’or »

Le président de la FEDOMG, Gauthier Horth mis en examen notamment pour « exploitation illégale d’une mine d’or »

Le parquet de Cayenne avait requis dans le courant de la matinée plusieurs chefs de mise en examen à l’encontre de Gauthier Horth, le président de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane (FEDOMG) qui a été déféré ce samedi matin devant une représentante du ministère public à l’issue de 48 heures de garde à vue. A la mi-journée, Madeleine Pfender, la juge d’instruction saisie dans ce dossier a suivi les réquisitions du parquet et mis en examen M. Horth pour plusieurs infractions présumées. Selon son contrôle judiciaire, l’intéressé est aussi tenu de verser une caution de 50 000 euros….

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

15 commentaires

  • Excellent ! on croit rêver ! Celui là même qui était grassement rémunéré par le lobby minier pour redorer le blason des orpilleurs légaux, terni par des décennies de malfaçons, n’a pas pu s’empêcher de s’acquitter des bonnes vieilles habitudes pour s’enrichir davantage ! Pire, sur le dos de mineurs, en galeries souterraines !

    Celui-là même qui a réussi à faire croire à nos plus hautes instances politiques, juridiques et militaires, qu’en offrant sur un plateau les chantiers illégaux aux légaux, ces derniers allaient mettre fin aux actions des garimparos !
    Mieux encore, la Fedomg a réussi en son nom à financer sur fonds publics cette activité hautement polluante, via des organisations dont il serait judicieux désormais d’étudier la comptabilité !

    Enfin, et surtout, elle a obtenu le soutien de l’Armée française et de la Gendarmerie pour sécuriser leur implantation, et dont les accords ubuesques ont été immortalisés sur trois colonnes dans France-Guyanor !

    « Or : Tous hors la loi » titrait à sa Une, un célèbre hebdomadaire local fin 2007. Vous vous rappelez ? A l’époque, une poignée d’environnementalistes opiniâtres et bien informés avaient donné quelques coups de pied dans le panier de crabes de l’ex-Drire. A l’issue d’un audit administratif et citoyen (Sherpa), des fonctionnaires avaient été mutés, les miniers en règle, réduits à une poignée et la multinationale Iamgold avait repris le chemin de l’Afrique, plus conciliantes avec les dangers du cyanure.

    A l’époque, un capitaine de la Gendarmerie annonçait à peu près en ces termes, en conférence de presse : « Il y a l’épaisseur d’une feuille de cigarette entre l’activité minière légale et illégale ». Il n’a pas fallu longtemps pour que le naturel des opérateurs miniers revienne au galop… et la casaque jaune et verte a coiffé ses maîtres !

    L’opération « Tas de terre devant la CCIG », était tellement injustifiée que l’on peut supposer désormais qu’elle tentait d’intimider ou retarder le dénouement d’une instruction ! Retour à la case départ en terme d’image pour toute une profession qui nuit gravement à la biodiversité, véritable Patrimoine naturel de la Guyane.

  • RFO Guyane radio a fait le minimum syndical sur cette affaire aujourd’hui. Je ne crois même pas avoir entendu parler de cette caution de 50 000 euros chez eux. Bizarre…

  • klyd

    C’est honteux… pour quelqu’un qui bravait l’administration en se plaignant des orpailleurs illégaux et voila qu’on le retrouve a faire la meme chose. … a lalalala la fievre de l’or quand tu nous tient

  • Francois

    un petit debut de justice envers ces insolents destructeurs de nature pour leur seul profit ?
    Je conseille au prevenu la lecture de LAUDATE SI, la récente encyclique du Pape Francois, sur le pillage de la Maison commune – il s’y reconnaitra (et se repentira ???)

  • Je ne défend pas les orpailleurs légaux car j’ai de la peine à croire que leurs activités même « respectueuses » de l’environnement ne puissent pas avoir de conséquences néfastes sur l’environnement. Cependant contrairement à la plupart des commentaires que je lis ici, je ne me jette pas sur le 1er os jeté par les médias pour commenter des dossiers sur les « on-dit » et surtout quand je ne maîtrise pas, aussi fondé qu’il soit. Je me dis tout simplement que personne n’est blanc comme neige, et que si ce Gaulthier Horth avait des choses à cacher, je pense qu’il se serait fait très discret bien au contraire. Il a voulu être grande gueule alors les institutions ont dit: on va lui chercher quelques casseroles dans ses activités pour le calmer un peu. Voilà comment les institutions françaises fonctionnent. Une leçon à retenir: avant d’être grande gueule s’assurer d’être nickel chrome!

  • c’est facile pièger horth et laisser les clanestins s’épanouir
    lache

    • S’épanouir avec… Horth ! Allez les gars ! Au fond de la mine, sortez moi ce qu’il y a à sortir pendant que je fais le beau à Cayenne ! Tu parles d’un épanouissement toi !

      • J’ajoute, cher Bilo, que si les illégaux « s’épanouissent » (pour reprendre tes propos), c’est en partie grâce à certains denos vertueux légaux, qui entretiennent le système véreux de l’orpaillage illégal. Si les faits sont avérés, misié ké péyé pou sa !

    • La Sobriete Heureuse

      Etayez vos propos, cher Bilo, car, selon les dires des magistrats, si il y avait des hommes qui risquaient un piège mortel, ce sont surtout les malheureux ouvriers chargés de pénétrer dans les galeries, creusées clandestinement.

      Pendant ce temps, le seul qui s’épanouissait devant les glorieux articles de presse * (GH avec le Préfet, GH avec le Procureur, GH avec le Colonel des FAG ou avec l’ex patron de la CCIG…, c’est le Président de la FEDOMG !

      * près de 80 articles du quotidien France-Guyane ont été accordés en quelques années, au porte parole d’un orpaillage soit disant « propre », et, soit dit en passant, ex-journaliste de ce quotidien.

  • je vais attendre la vérité

  • Pourquoi ne parle t on jamais des PREUVES évoquées par le parquet justifiant la mise en examen de M. GH?

    Cela aurait été juste de les mentionner afin de laisser les lecteurs apprécier au mieux l’éventuelle culpabilité du mis en examen…

    Il semble quand qu’il y ait une justice à 2 vitesses (affaire Cahuzac, Ministre prit en flagrant délit de détournement de fonds PUBLICS!) surtout quand on gène les intérêts de certains (très haut) aux commandes, ou les intérêts d’un Etat…

  • Francois

    bonjour exitpsg – es-tu a la recherche d une manoeuvre dilatoire ? Est-ce que tu ne confonds pas l instruction, l enquete, et la justice ? Le parquet n a pas a justifier les preuves pour la mise en examen de quelqu un, fût-ce une ordure comme celle dont on parle ici. Plus tard, la personne mise en examen passera au tribunal, et a ce moment la les preuves seront presentees, discutees, evaluees, … Et la Justice se prononcera ensuite.
    Patience, patience ….

  • CQFD: Mr Horth ne cherche pas d’or, il fait de la politique, contrairement à Mme Ostorero. Elle se sert de l’un pour faire avancer l’autre. Il a encore beaucoup à apprendre. S’il écoute les vieux rats de la politique et ses amis indépendantistes, il va se faire manger.

  • Pouvez-vous me dire si cet homme politique désintéressé assure bénévolement la présidence de la FedomG depuis plusieurs années et/ou s’il assure tout aussi bénévolement la promotion militante des opérateurs miniers de la place ?

  • On peut remarquer comme les Hurleurs (dont la FedomG fait partie) sont mutiques dans cette affaire présumée d’exploitation aurifère illégale. Indignation sélective ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Après l’hommage à Hélène Tarcy-Cétout, les soignants attendent des réponses structurelles contre l’insécurité

Deux marches blanches auxquelles de nombreux professionnels de santé ont participé se sont déroulées ce lundi à Cayenne et Saint-Laurent pour rendre hommage à Hélène Tarcy-Cétout, la ...

Gémina Joseph : au delà des vivats béats des supporters, que valent ses records sur 100 et 200 m ?

Gémina Joseph, 22 ans et demi, a réussi les minima olympiques sur 100 et 200 mètres samedi soir lors des Jeux de Guyane à Rémire Que valent ces temps ? Eléments de réponses avec Guyaweb....

Dilhan Will confirme : 4ème de la troisième étape des 6 jours du Crédit Agricole en Guadeloupe, 8ème au général

15 jours après sa bonne rentrée aux 5 jours du trophée Denis Manette, Dilhan Will s'est de nouveau illustré hier dimanche, en venant prendre la 4ème place de l'étape 3 des 6 jours du Crédit ...

La résolution portant sur la représentation des peuples autochtones adoptée dans la douleur par le Congrès des élus

30 voix pour, 27 contre et 5 abstentions. La résolution portant sur la représentation des peuples autochtones au sein de la future collectivité autonome dans le cadre du projet d'évolution ...

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube