Mercredi 22 Mai

« Haïti, le coût sans fin d’une dette injuste envers la France »

« Haïti, le coût sans fin d’une dette injuste envers la France »

« Un ensemble d’articles publiés ce week-end par le « New York Times » a établi le montant des « réparations » que la France a obtenu du pays sous la menace des armes en 1825, vingt ans après son indépendance. Elles ont contribué à grever son développement », écrit Nelly Didelot ce lundi sur le site du quotidien Libération.

« Que serait-il advenu d’Haïti si, en 1825, vingt ans après l’indépendance arrachée à la France par les révoltes d’esclaves, Paris n’avait pas réclamé au jeune Etat une énorme compensation financière sous la menace de canonnières? Le pays serait-il tout de même devenu l’un des moins développés au monde, rongé par la corruption, la violence des gangs et la pauvreté? La question ne sera jamais complètement soldée, mais le New York Times ambitionne d’y amener un nouvel élément de réponse. Dans un ensemble d’articles publiés ce week-end, le quotidien américain avance des chiffres et des faits ».

Haïti, le coût sans fin d’une dette injuste envers la France, un article de Nelly Didelot publié lundi 23 mai 2022 sur Libération.

Les milliards envolés, l’un des articles du New York Times sur la double dette payée par Haïti à la France pour dédommager les esclavagistes, à lire en anglais, français et kreyòl haïtien.

A (re)lire également l’article de Hélène Ferrarini publié le 07 février 2022 sur Guyaweb : Aux origines de la dette de l’indépendance d’Haïti.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

À lire également :

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube