Samedi 24 Fevrier

33 tonnes de poissons saisies lors de la dernière opération renforcée de lutte contre la pêche illégale

33 tonnes de poissons saisies lors de la dernière opération renforcée de lutte contre la pêche illégale

Trente-trois tonnes de poissons, 81 kg de vessies natatoires, 51 km de filets, les chiffres des saisies effectuées lors de la dernière opération renforcée de lutte contre la pêche illégale sont impressionnants.

Nommée « Mokarran », cette opération a été menée du 18 novembre au 2 décembre sur l’ensemble du littoral guyanais. Dix navires de pêche illégaux « originaires du Brésil, du Suriname et du Guyana, ont été contrôlés au cours de la période« , indique la préfecture de Guyane dans un communiqué diffusé lundi 4 décembre.

Deux navires brésiliens, récidivistes, ont été déroutés, saisis et détruits et leurs capitaines placés en garde-à-vue dès leur arrivée à quai. Ils font aujourd’hui l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel.

« Au total, estime la préfecture, le préjudice financier pour les armateurs et les pêcheurs illégaux étrangers est évalué à plus de 170 000 euros ».

Photo : l’un des deux navires récidivistes déroutés vers le Larivot puis détruits lors de la dernière opération dite renforcée de lutte contre la pêche illégale © services de l’Etat en Guyane

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

À lire également :

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube