Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le dossier Drelin passe malgré l’opposition de principe de Siong et Epailly

Le dossier Drelin passe malgré l’opposition de principe de Siong et Epailly

Albert Siong, le président de la chambre d’agriculture s’est dit opposé par principe à la demande de bail emphytéotique portée à Montsinéry par les Drelin et qui a obtenu lundi 14 décembre, un avis favorable à « l’unanimité » de la Commission d’attribution foncière (CAF). Invité à prendre part à la séance, Christian Epailly, ancien président de la chambre, s’est virulemment opposé au bail. La Commission d’attribution foncière (CAF) a été « très houleuse », lundi 14 décembre nous ont confirmé plusieurs participants. Cette CAF* examinait la demande de bail emphytéotique de « 150 hectares » de terres agricoles et…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Cherchesoleil
    16 décembre 2020

    Bizarre, les services de l’Etat regrettent un manque d’information …., le président de la chambre d’agriculture est opposé par principe et par manque d’information …, mais vote « pour », le préfet n’a pas voulu demander une étude d’impact, il y a donc un désir collectif de laisser passer, une unanimité, par manque d’affirmation, parce qu’on a peur de ne pas assez appuyer son non..
    Nous sommes comme devant du « politiquement correct ». Les demandeurs ont dû faire une liste suffisamment grande d’arguments superficiels et non engageants, ils seront grands, grande exploitation, grande usine, grand commerce, grand respect de nous tous et de notre nature.
    Ils seront grands, et il ne serait pas positif, il serait « petit » de la part de tous ceux qui ont à se prononcer, de ne pas en être, de cette grande chose.
    Pourtant Guyaweb a bien relevé des points qui justifieraient de ne pas donner sa confiance . Après cette demande de terrain, viendra la litanie de toutes les demandes de subventions publiques ( l’équipe des pros faiseurs de ces dossiers est déjà prête ), et le processus étant initié, il sera dommage de s’arrêter en route, les attributeurs continueront donc à attribuer. Sans rien demander, c’est pas beau de demander, et puis, étudier un dossier vraiment à fond, en considérant que le forme d’organisation sociale à laquelle le projet se rattache n’est peut-être pas la bonne, est dépassée, qu’on pourrait faire plus partageux, ça devient compliqué.
    Si j’ai bien compris, le préfet nouveau n’a pas encore donné son accord, peut-être au jour d’aujourd’hui, avec les opinions qui s’expriment, pensera-t-il qu’il ne faut pas se laisser aller à ce « laisser faire », laisser « développer », laisser déforester. Espérons.

  • GZ
    17 décembre 2020

    Nous ne sommes pas devant du « politiquement correct », nous sommes devant le panier des crabes en agitation qui profitent d’un système machiavélique et mortifère. Demandeurs comme « attributeurs ».
    Aux uns ils volent leurs biens, anéantissent des entreprises puis les rackettent, aux autres ils donnent les terres publiques puis le pognon avec…
    Un ramassis d’aliénés, d’alimentaires et de lâches.
    Beurkh.

  • Morvandiau
    17 décembre 2020

    Vivement un statut d’autonomie plus large, hein GZ !
    Le foncier sera distribué d’une manière bien plus équitable et transparente, on en doute pas un seul instant.

  • GZ
    18 décembre 2020

    Il vous est vraiment impossible d’imaginer à quoi ressemble une véritable économie ? Je sais que le crypto-communisme a fait des ravages sur des générations, mais quand même.. Ca fait longtemps que l’on essaye de forcer vos paupières fermées, forcez-vous à vous laisser faire.
    Si vous ne vous sentez pas concerné, songez au moins à la forêt ou au chlordécone.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube