Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Vaste coup de filet autour d’une mine d’or mafieuse dans l’Amapa

Vaste coup de filet autour d’une mine d’or mafieuse dans l’Amapa
Un ancien maire d'Oiapoque en détention provisoire !

La police fédérale brésilienne a mené une vaste opération jeudi 30 novembre dans pas moins de 3 Etats du Brésil : Rio de Janeiro, Sao Paulo et l’Amapa avec plusieurs mandats d’arrêts exécutés à l’égard notamment de chefs d’entreprises et de personnalités de l’Amapa. L’enquête vise une mine d’or illégale et destructrice de l’Amapa qui produisait de l’or sous couvert d’exploration, en utilisant des produits toxiques, tout en ayant bénéficié de l’application de politiques publiques visant l’insertion de garimpeiros (!) Un ancien maire d’Oiapoque figure parmi les personnes placées en détention provisoire. Selon la police fédérale, rapporte la presse brésilienne,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • meticia
    05 décembre 2017

    À quand ce type de travail de démantèlement de réseau en Guyane ? Pourquoi n’a-t-on pas ce type d’enquête sur le territoire ? Si je m’en tiens à la presse de Guyane, il n’y a pas de mafia en Guyane.

  • stefdecayenne
    05 décembre 2017

    La prison pour fonctionnaires n’est pas au sud de l’Amapà mais au sud de Macapà (quartier du Zerão, près du monument de l’équateur et de l’université fédérale).

  • FF
    05 décembre 2017

    Oui c’était une coquille et d’ailleurs c’est mentionné dans l’article en lien. C’est corrigé. En même temps, le sud de Macapa, c’est un tantinet le sud de l’Amapa quand même…

  • Francois
    06 décembre 2017

    c’est où exactement cette « mine maffieuse » – une carte géographique serait appréciée – merci ! Cela a t’il qque chose à voir avec les grosses mines d’or primaire dans les environs proches de Pedro Branca do Amapari ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube