vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Vers un musée de l’esclavage à Paris

Vers un musée de l’esclavage à Paris

Le 3 mai dernier, les statuts du Groupement d’intérêt public (GIP) « Mission de la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions » ont été signés à l’Elysée. Ce GIP, destiné à devenir une Fondation dès 2018, a pour objectif de « donner à la mémoire de l’esclavage l’institution nationale qui lui manque encore ». L’annonce officielle de sa création a eu lieu aujourd’hui, mercredi 10 mai, par François Hollande lors de la commémoration de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Lionel Zinsou, économiste franco-béninois et premier ministre du Bénin de juin 2015 à…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Un musée, c’est bien. Pourquoi encore à Paris ? Bordeaux, Nantes, La Rochelle, étaient des ports négriers. Et puis, dans les musées, on se remémore le passé, ce qui n’existe plus. Or, l’esclavage a été aboli, mais il existe encore dans de nombreux pays, et dans les têtes. Alors un musée, oui. Mais pas seulement…
    Cécile Duflot, grillée chez les verts, disparue dans les limbes de la politique, a trouvé un moyen de refaire parler d’elle, en remettant sur le tapis les réparations financières. Pour une députée écolo, c’est assez significatif de ses centres d’intérêt. Comme si l’argent pouvait tout effacer…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube