vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Un tribunal correctionnel à juge unique le 12 septembre pour Olivier Goudet poursuivi pour «violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique» et «rébellion»

Un tribunal correctionnel à juge unique le 12 septembre pour Olivier Goudet poursuivi pour «violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique» et «rébellion»
Enquête et révélations

Deux infractions présumées sont reprochées à Olivier Goudet, président de l’association Trop Violans, au cours de l’échauffourée du mercredi 28 août dernier sur la voie d’accès à la CTG dans l’enceinte de la collectivité : «violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique» et «rébellion», nous a confirmé mardi soir le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz, sollicité par nos soins. Le procureur nous a aussi confirmé cette information en notre possession. Il a décidé de renvoyer Olivier Goudet, le jeudi 12 septembre à 8 heures, devant un tribunal correctionnel… à juge unique. En renvoyant Olivier Goudet devant…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Mickael
    05 septembre 2019

    Où on à l’impression que l’on cherche à mettre l’Etat , la CTG, la police nationale, en faute pour aller ensuite se plaindre.

    Il y a une question auquel personne ne répond : Comment tous ces gens-là sur tous les fronts font pour manger ? Qui paye leurs factures et leurs déplacements ?

  • elisa
    05 septembre 2019

    Ce que je note c’est que la réunion des concernées n’a pas eu lieu!! Elles auraient dû faire appel à un syndicat plutôt qu’à une organisation destructrice sous couvert d’association.

    Leur ADN c’est la provocation et ensuite elles disent être des victimes. Classique ça se termine en « eau de boudin »!!!! Les manipulateurs savent ce qu’ils font, on les a vus agir sur les barrages. Une petite pichenette et ils sont au sol pour faire croire qu’ils ont été attaqués. Ils devraient faire du cinéma et encore c’est pas gagné car ce sont de mauvais acteurs.

  • La Sobriete Heureuse
    07 septembre 2019

    @ Michael : Impressionnant l’attitude de certains qui s’indignent que des citoyens œuvrent bénévolement corps & âmes pour l’intérêt général, allant même jusqu’à mettre en doute leur honnêteté, alors qu’ils trouvent rien à redire que des bons-à-riens de politiciens ou fonctionnaires ne font pas le travail pour lequel ils sont grassement payés ?

    Pour vous poser de telles questions, c’est que vous vous êtes jamais engagé dans votre vie, dans une lutte citoyenne et bénévole, car quand on est opiniâtre et déterminé pour une cause que l’on juge juste, on trouve les moyens d’exercer son droit de rébellion.

  • DanHo
    10 septembre 2019

    Plutôt que de faire des blocages qui ne font qu’ augmenter au final le coût des denrées ne faudrait il pas mieux boycotter certains produits bien trop chers ici comme le simple PQ ou l’essuie tout. Ou même simplement les produits de marque, bien souvent de moins bonne qualité que les produits Eco de l’enseigne. Le consommateur devrait savoir que c’est lui et lui seul qui détient les clefs dans une société de consommation. En régulant lui lui-même sa consommation. Et en ne pensant pas qu’à manger (bien trop) au bénéfice de sa santé.

  • KouK
    10 septembre 2019

    Goudet et ses dix potes qui braillent
    Il n’y a que ça qui se passe en Guyane ? Une vague gueguerre entre les néo-colons et les néo-cons qui ne représentent qu’eux mêmes ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Des chefs d’entreprise contestaient le couvre-feu élargi par le préfet : la requête en référé de Roger Arel et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane rejetée par la justice administrative !

Une requête du chef d'entreprise Roger Arel, de sa société Computer Guyane, à laquelle était associée l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane, présidée par Jean Luc Le West,...

Le drame du pôle « déficience sévère » de l’Imed

En 2018-2019, parmi le public très fragile de l'Imed, les enfants qui souffrent de déficiences sévères ont connu des jours difficiles, déplacés de bâtiment en bâtiment à cause d'un projet ...

Covid-19 : Après Kourou puis Matoury, Macouria devient la commune du littoral la plus impactée par nombre d’habitants sur sept jours

Selon le bulletin épidémio arrêté au jeudi 2 juillet, 8 heures, si l’on excepte le cas toujours aussi singulier de Saint-Georges de l’Oyapock à la frontière du Brésil, c'est Macouria qui ...

Le sombre fonctionnement de l’Imed

A quelques jours de la fin du mandat de l'administration provisoire, le futur de l'Institut médico-éducatif départemental (Imed) est incertain. Travail sans convention, inspection en cours sur les...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 16 morts et 4913 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Exclu : les cartes de l’épidémie du Covid-19 à Kourou

Guyaweb s'est procuré plusieurs cartes de l'évolution des cas de Covid-19 sur Kourou Exclusif. C'est d'abord un document des autorités daté de fin mai dernier qui fait le point sur ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube