vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Un Brésilien arrêté dans la région de Marowijne après des braquages mortels sur des sites aurifères au Suriname et du racket en Guyane

Un Brésilien arrêté dans la région de Marowijne après des braquages mortels sur des sites aurifères au Suriname et du racket en Guyane

Ces derniers jours, la presse du Suriname a fait état de l’arrestation d’un Brésilien prénommé Romario soupçonné d’être un membre influent d’une bande armée ayant notamment commis deux braquages mortels sur des sites aurifères du Suriname, ces dernières semaines. Explications. Arrêté dans la région de Marowijne au Suriname, Romario S. est soupçonné, selon le média du pays voisin, Starnieuws, d’être membre d’une bande armée qui a commis des braquages il y a quelques semaines sur les sites aurifères de la région du Lawa (près d’Anapaïké, en passant par Jaw Pasi, autre base arrière de l’orpaillage notamment en Guyane depuis au…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • 25 décembre 2019

    Et bien soyons sur qu’il ne sera pas juste “ invité à quitter le territoire” celui la…

  • le Jaguar
    27 décembre 2019

    Les étrangers qui commettent des crimes en guyane ne sont pas invités à quitter le territoire non plus

  • 28 décembre 2019

    Allusions à un certain Manuelzino…par contre ils peuvent, me semble t’il, être libérés à mi peine s’ils acceptent de rentrer cher eux.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 72 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube