vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Suspicion de pollution environnementale : un procès en correctionnelle pour la société Gold’Or cogérée par trois membres de la famille Ostorero

Suspicion de pollution environnementale : un procès en correctionnelle pour la société Gold’Or cogérée par trois membres de la famille Ostorero

Mais que s’est-il donc passé pour que vendredi prochain, 13 septembre, les trois co-gérants de cette société soient appelés à comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Laurent du Maroni pour des soupçons de pollution de l’environnement ? Les associations environnementales, parties civiles, France-Nature Environnement et Guyane Nature Environnement, sollicitées par nos soins, avancent, sans l’étayer en l’état, une pollution (présumée) par rejet de matières en suspension en juillet 2018. Le parquet, sollicité par nos soins, a confirmé des poursuites en correctionnelle dans ce dossier pour faits présumés d’atteinte à l’environnement mais ne nous a pas précisé la période des faits…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

21 commentaires

  • EL MATADOR
    12 septembre 2019

    GNV est une association plutôt perspicace avec des connaissances techniques (contrairement aux furieux or de question) si ils ont fait un rapport, il est possible qu’il y ait une part de vérité.
    Ceci dit, c’est bien beau de poursuivre des orpailleurs officiels, pendant que les orpailleurs clandestins n’ont d’autre sanction que la destruction de le équipement et repartent libres en forêt…

  • Francois
    12 septembre 2019

    Guyane Nature Environnement (GNE) est une association sérieuse et expérimentée, dont les principaux acteurs vivent à demeure (en permanence) en Guyane – je demande à la justice de traiter ce dossier avec rigueur et impartialité.

  • Pagainnom
    12 septembre 2019

    2 poids et 2 mesures
    Et les orpailleurs clandestins, ils ne polluent pas

  • raf973
    13 septembre 2019

    Bonjour
    Autant je soutien l’implantation d’orpailleurs légaux pour lutter contre l’orpaillage illégal, et suis même favorable à la Montagne d’or, autant je pense que les légaux doivent etre exemplaire en ma

  • raf973
    13 septembre 2019

    … exemplaire en matière de respect des règles, et particulièrement sur le sujet de l’environnement. Si on veut avoir confiance et faire des orpa

  • raf973
    13 septembre 2019

    le ca fait c…., j’arrete ! bref, s’ils ont pollué ils doivent être sanctionnés.

  • le Jaguar
    13 septembre 2019

    Légal ou illégal, l’orpaillage détruit la forêt et la pollue.

  • benoit
    14 septembre 2019

    Legal et surtout illegal l urbanisation en Guyane detruit et pollue 1000x plus que la mine, qui elle rehabilite et revegetalise.
    Mais bizarre aucun cris d orfraie 🤔🤔

  • Frog
    14 septembre 2019

    Des cris moi j’en poussais lorsque Mach deal (famille Ostorero) vendait du mercure a qui en voulait !

  • benoit
    14 septembre 2019

    M. Frog,
    Pas de cris pour les huiles de vidanges et les batteries des quartiers spontanes verses direct dans la nature ?
    Pas de cris pour la totalite des eux de baignades impropres de l ile de cayenne ?
    Pas de cris pour la polution de toutes les criques autour des bases de lancements du csg ? Pas de cris pour tous les pesticides de cacao qui s ecoulent dans la comte ?
    Pas de cris pour….. etc… etc….

  • Frog
    14 septembre 2019

    Si aussi . La liste est malheureusement trop longue ! La ou cela me chagrine c’est quant c’est au noms du “biznes” d’un petit nombre au détriment du plus grand nombre.

  • le Jaguar
    15 septembre 2019

    En l’occurrence, l’article porte sur la pollution liée à l’orpaillage et concerne une famille qui détient une multitude de sociétés toutes liées à l’orpaillage (commercialisation de matériel de BTP, compagnies minières ,société de transport en hélicoptères…..) et Carol Ostorero est en outre conseillière territoriale et comme rappelé dans l’article présidente de la fedomG. Autant dire qu’elle détient tous les leviers du lobby de l’orpaillage donc si la pollution est avérée, la sanction doit être à la hauteur du profit réalisé.

  • FF
    15 septembre 2019

    Non, elle était conseillère régionale de la majorité Alexandre à la Région donc. Vice-présidente chargée des ressources naturelles (elle n’était pas sur la liste Alexandre en revanche pour l’élection à la CTG).

  • le Jaguar
    15 septembre 2019

    Autant pour moi. Ce qui ne change pas grand chose sur le fond toutefois.

  • pikiboy
    16 septembre 2019

    En réponse à Benoit qui dénonce une urbanisation 1000 fois plus polluante que l’orpaillage.

    Quelques chiffres :
    en Guyane depuis une vingtaine d’année, on peut compter en matière de déforestation chaque année : 1000 ha pour l’urbanisation, 1000 ha pour l’agriculture et 1000 ha pour l’orpaillage (essentiellement à mettre au compte de l’activité légale soit dit en passant).
    Sources : ONF, PAG, EMOPI, (https://www.geodatadays.fr/_medias/afigeo/files/GDD_2019/Grand_theme_securite/GEODATADAYS_2019_PREFGUYANE-LINARES.pdf) diapo 21/23

    Ce qui est par contre tout à fait exact c’est la « Visibilité » de l’urbanisation par rapport à l’orpaillage qui est totalement invisible de la plupart des Guyanais du littoral…

    Il n’en reste pas moins que l’industrie minière est l’une des activités les plus polluante au monde. Alors on peut toujours pointer du doigt ailleurs, mais cela ne changera pas la mesure des choses.

  • benoit
    16 septembre 2019

    1000ha ??? D apres le document cite on est plus a 500ha/ans voir moins pour la.mine ces dernieres annees.
    Mais ce qui n est pas dit et qui change tout : les activites artisanales minieres de guyane rehabilitent et revegetalisent l espace impacte a la fin de leurs activites. Ce qui n est pas le cas pour l urbanisation et l agriculture qui ont vocations a perdurer de nombreux siecles.

    De.plus « deboisement » ne signifie pas forcement « pollution » du moins pas dans la mine artisanale et dans l agriculture si elle est labelisee bio.
    Dans le doc presenté, citons « le deboisement et l ONF » qui parait il fait reference dans la gestion durable : ils exploitent des parcelles foresrtieres avec les memes engins que les operateurs miniers soit dit en passant, et « vide » a cout de bulldozer et d excatrice et autre enguns donc des zones de plusieurs milliers d hectares de bois precieux.
    Apres tranquilou ils vous expliquent qu ils laissent la nature se regenerer toute seule sur ces parcelles deboises pendant 60 piges. La belle affaire.
    Pour les artisans miniers c est une autre histoire l.ONF impose que la revegetalisation doit etre faite et fissa, pendant et au moment de l arret de l exploitation. hors de question d etre patient.manquerait plus que ca.
    On croit rever……

  • Francois
    17 septembre 2019

    bonjour Benoit – c’est un contresens ? une distraction ? Relisez-vous et confirmez svp cette hénaurmité: « Mais ce qui n est pas dit et qui change tout : les activites artisanales minieres de guyane rehabilitent et revegetalisent l espace impacte a la fin de leurs activites. »
    (je le prends comme trait d’humour au second degré …)

  • le Jaguar
    24 septembre 2019

    Après y avoir été largement favorable, Rodolphe Alexandre vient de saluer le rejet « à juste titre » du projet Montagne d’Or par Emmanuel Macron. Il a avalé une couleuvre de belle taille !

  • GZ
    24 septembre 2019

    Ca déchaîne sur FG à propos de sa dernière pirouette..

    N’ayez crainte pour RAlexandre, il n’a rien avalé du tout. La contrition « avaler » suppose une Conviction que l’on doit violer. Une vision, une certitude, une intégrité etc. Tout ce qui rend un homme crédible… et tout ce qui manque à une pirouette.

    Vrai ça, sur FG : socialo-sarkozyste-hollandouille-marcheur-promine-antimine. Tout et le contraire, sans conviction et sans compétences. Caricature du politikard de métier, erreur de casting.
    Non, un homme de paille ne peut rien « avaler ».

  • le Jaguar
    24 septembre 2019

    Son bafouillage lorsqu’il parle de la Montagne d’or semble quand même laisser penser qu’il a découvert le texte en lisant le prompteur…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une barge surinamaise contrôlée sur Apatou a montré une autorisation d’exploiter… bien loin de là, au Suriname

Il y a 15 jours trois semaines, selon une source proche du dossier, le chef opérationnel d'une grosse barge («skalian» au Suriname), contrôlée par une patrouille conjointe franco-surinamaise sur ...

Opération de lutte contre la pêche illégale

La préfecture fait savoir qu’une « opération de police des pêches renforcée » a eu lieu dans les eaux territoriales de la Guyane. « Cette opération d’envergure » qui s'est ...

« La drépanocytose dans le plateau des Guyanes, quelle coopération pour une meilleure prise en charge ? »

Tel est le thème du colloque organisé du 23 au 25 octobre au siège de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne. Alors que « 10% de la population guyanaise est porteuse des traits de ...

Trudeau reste au pouvoir au Canada

Le Parti libéral du Premier ministre sortant Justin Trudeau est en recul mais conserve une majorité relative à l’issue des élections législatives disputées ce lundi. Triomphalement élu en ...

Etat d’urgence au Chili

« Nous sommes en guerre » a déclaré le président chilien Sebastián Piñera alors que les émeutes touchant les grandes villes du pays depuis trois jours ont déjà fait onze morts. C’est ...

« Prévenir les maladies chroniques par l’activité physique adaptée »

Des conférences sur ce thème auront lieu mardi 21 octobre de 8h à 13 h à l’Université de Guyane à Cayenne. "La prévention de l’obésité, du diabète, des maladies cardiovasculaires ...

Toutes les petites annonces ( 2 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube