vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Sibeth NDiaye et Cédric O montrent un soutien numérique aux candidats LREM de Guyane

Sibeth NDiaye et Cédric O montrent un soutien numérique aux candidats LREM de Guyane

Relatons d’abord avec discipline, les raisons officielles de cette visite annoncée à la dernière minute mercredi 19 février en soirée aux médias et dévoilées dans un communiqué (1) : «Rendre les opportunités numériques accessibles à tous et partout est une priorité pour le Gouvernement. Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, et Sibeth NDiaye, (secrétaire d’Etat auprès du 1er ministre et) porte-parole du Gouvernement, se rendront en Guyane pour rencontrer des acteurs du numérique du quotidien». Des acteurs du numérique du quotidien ? Pas seulement. Jeudi soir, tradition républicaine oblige, quelques heures après leur arrivée en Guyane, la porte-parole du…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

31 commentaires

  • pikiboy

    Ils n’ont pas honte ?
    Le moindre agent de l’état a une obligation de réserve pendant ces périodes d’élection. Eux non ? ça s’attaque au tribunal ? ou à coup de tomates pourries ?

    Que le « dégagisme » qui les a mis au pouvoir les emporte !

  • Pou dagouti

    Comme ils l’avaient fait aux législatives

  • Gpouvait

    J’appelle ça de la vraie information. Merci👏🏼👏🏼👏🏼

  • GZ

    Ne me regarde pas comme ça. Je n’ai demandé ni à Griveau ni à ces deux-là l’illustration de nos échanges…
    Je le jure.

  • marcovalou

    Partout en France, ces deux là auraient été accueillis par des cris de colère… sauf… en Guyane.

  • GZ

    Sur un registre plus modeste, on peut se limiter sur le cptement particrassique des élus loko (cette fois-ci) LREM marcheurs qui marchent dans cette démarche avec tant de volupté.
    Les valeurs républicaines, sans doute.

    Après vous aurez le droit au discours sur la « diversité », sur « l’intérêt supérieur du peyi » etc.
    Ye ye, mais dans la limite de l’entre-soi qui favorise leurs carrières.

  • Bello973

    Tout doux! Tout doux! Rappelons juste, alors que commence enfin le procès Fillon, que nous vivons dans une démocratie où un ancien premier ministre a visiblement pu détourner pour plus d’un millions d’euros d’argent public durant des années, en faisant semblant d’embaucher sa compagne… Nous en sommes encore là, pour le moment, de notre lente évolution…Que ce soit dans les palais de la République, ou tout au fin fond de nos petits villages peyi… Alors pour la bagatelle, enfin je veux dire…l’éthique et l’équité de l’agenda ministériel en période électorale, encore une fois un peu de patience, dans une cinquantaine d’années peut-être… Et même que d’ici là, la pirogue desservant Camopi aura sans doute vu passer encore pas mal de postérieurs de politiciens déchus en quête de rédemption et d’aménagements de peine. On a donc pas fini de recevoir de la visite ;-)

  • GZ

    Vous êtes bien optimiste GMBB en croyant que des alternatives diminueraient le copinage.
    Non, ce n’est pas l’absence d’alternatives qui aliment le copinage, mais à l’inverse. Sur le plan local en tout cas, façon cerise sur le gateau, car l’absence d’alternatives naît et se nourrit ailleurs.
    Maintes fois illustré et confirmé au quotidien. Ici comme en Métropole.

    Que l’absence de toute intelligentsia interdise la formulation des alternatives, bof, ce n’est qu’un désastre supplémentaire. Même s’il y en avait, la médiocrité enracinée l’écraserait.
    La Guyane souffre de ces trois calamités en cercle vicieux.

  • GZ

    Bien avant la cinquantième année de cette « évolution » votre anonymat sera officiellement supprimée et votre auto-censure sera officiellement exigée ;-)
    proverbe romain dit ne jamais donner le petit doigt, car ils voudront ta main. Puis ton bras puis le reste. Syndrôme de la grenouille dans la marmite.

  • KouK

    Ah GZ.
    Je suis bien souvent d’accord avec vous, mais dans votre quête de lucidité et d’objectivité, vous oubliez bien souvent de parler des preimers intéressés en Guyane : les guyanais.
    Celles et ceux-là même qui réélisent depuis des décennies les « politiciens péyi » que vous semblez accuser (seuls) de « collaboration » avec le grand envahisseur.

    Vous ne pensez pas que les électeurs sont simplement idiots et incapables de penser par eux-mêmes ?

    Alors oui, peut être que c’est la colonisation qui veut ça.
    Ou peut être qu’ils ont juste décidé que c’était plus simple d’être stupide, et de se contenter d’une compréhension binaire du monde.
    Jésus a sûrement eu plus d’influence sur eux que Paris.
    Malheureusement… (?)

    :-)

    J’attends votre avis sur nos compatriotes (ça vaut aussi bien pour les français, mais eux sont « chez eux » en métropole, donc je suppose que ça ne sert à rien de préciser qu’ils sont tout aussi débiles que les autres français « pas chez eux »).

  • GZ

    Vous me faites trop d’honneur Kouk. Suis pas habitué, ça me déséquilibre.
    Votre idée sur l’idiotie des électeurs est malaisée.
    Il est vrai que https://www.youtube.com/watch?v=LymOgfrwB9g
    et que https://www.youtube.com/watch?time_continue=167&v=ekmtqODjrSI&feature=emb_logo (ne ratez pas les commentaires…)
    Il est vrai que ces filles et ces types votent comme un autre.
    Il est vrai que ceci https://www.youtube.com/watch?v=wZhWxa1XHuo n’est pas une comédie. C’est un DOCUMENTAIRE. Cf https://www.youtube.com/watch?v=KiB4bYJTQHU
    (On pourrait faire un identique sur la capacité physique ou sur la fertilité masculine, vous savez.. Vous y verrez la même tendance, en moins comique.)
    Tout ça est vrai. Sans les « Guyanais », voyez-vous.
    Malaise est là que ce n’est pas encore la question, car la hiérarchie des choses interdit la mise en cause des électeurs – quelles que soient leurs capacités – tant que les préalables des bons choix ne sont pas réunis. (Cf l’ambiance nationale face à la présidentielle passée et à venir…) Et ils ne sont pas constitués de par les défauts institutionnels, la culture du pouvoir, fondée sur la violation constante du principe de la subsidiarité etc, cad de par tout ce qui fait que les élus et fonxis versent dans les abus en France et Navarre. C’est culturel, j’ai déjà dit.
    C’est la carrière infinie de LBertrand et des autres, les 80 km/h de EPhilippe, la cachotterie préfectorale sur tout, y compris l’orpaillage et la qté d’or légalement produite en Guyane, la confiscation des biens des gueux qui sortent de la médiocrité obligatoire, les démolitions sans solutions, le refus constant de communiquer les documents même jugés publics par la CADA, la guerre administrative contre tout ce qui bouge, le vol de nos parcelles, le fichage S de tous les journalistes qui le sont, le désastre de l’EPR, de la DCNS et d’à peu près tout ce qui est étatique, les petits panneaux (de Remi) un peu partout en bord de route à Matoury pour indiquer qu’il s’agit d’un terrain appartenant à une société privée, qui au final POSSEDERA TOUT, le déficit commercial, la mesure d’application de l’appauvrissement national, pompeusement nommée « réforme des retraites », mais aussi les origines de la dilution identitaire en Métropole (ici yana même pas..), le culot de ne pas répondre aux courriers des sans-dent etc etc
    Ici le mot collaboration a le sens de « se vautrer ensemble dans le mêmes délires pour partager la gamelle ». C’est essentiellement de l’ignorance mécaniquement couplée avec la bassesse que seule une certaine culture du pouvoir puisse faire sortir. C’est un mécanisme qui favorise la médiocrité, qui broie la rectitude et la mesure. Ce sont les tares bien mûries de la Vème, pas une question d’avis sur nos compatriotes. Pour l’avis, ya RConfiant.
    Et vous, vous le voyez comment ?

  • FF

     » Le fichage S de tous les journalistes qui le sont  » : tu peux étayer ? Sinon, c’est de la fiction.

  • GZ

    t’es sérieux ?

  • FF

    J’ai pas trop le temps. Je t’ai demandé si tu pouvais étayer ta certitude. Sinon c’est de la science-fiction.

  • GZ

    Remplacez les  » réseaux sociaux  » par le « droit de vote universel » et votre horizon s’ouvrira… car Kouk n’est imprécis que dans l’approche.
    TF1 conspirationniste… jawohl, mon censeur.
    La SF c’est bien de penser que tous les avis sont légitimes voire utiles. Même celui qui vous a enfumé au malathion, avec ses effets visibles…
    Go, continuez à pleurnicher sur les effets de ce vous admirez.

  • Bello973

    Question discussion posée au milieu du zinc, votre suggestion sur une alternative aux candidats péyi semble bien attrayante… Mais concrètement s’agissant d’élections locales on a du mal à saisir en quoi une alternative « non locale », un parachutage donc, serait d’emblée plus séduisante. C’est vrai en Guyane comme partout ailleurs en France, pour les élections municipales nos concitoyens (les plus anciens en particulier) ont une fâcheuse tendance à voter pour des gens du péyi, qu’ils connaissent de longue date… Et sinon, vous avez de toute façon raison, les alternatives ne se bousculent pas au portillon… Manque d’intérêt pour la vie locale? Déficit d’engagement citoyen?

  • GZ

    C’est vous qui arrivez à l’idée d’un parachutage, ce qui est un intéressant jeu d’esprit :-) dans la mesure où il ne serait imaginable que … sous un statut différent, vous le comprenez bien. On peut jouer avec l’idée, mais j’en récuse modestement la paternité.
    Moi, je parle du pb de la configuration institutionnelle, à la fois aboutissement et nid d’une certaine culture de pouvoir de nature à corrompre les esprits. Il faut être in quasi saint pour rester modeste et dans ses cordes une fois élu(e) (ou nommé), tant les pouvoirs des élus (et des fonxis) sont exagérés et les tentations grandes dans un régime politique où ces « décideurs » sont si éloignés de ceux qu’ils considèrent comme des « administrés ».
    Plus la question de la compétence réelle, ce qui est encore une autre histoire.
     » ont une fâcheuse tendance à voter pour des gens du péyi, qu’ils connaissent de longue date » – vous venez de terminer utilement la phrase de la nana du vidéo (« conspirasyonniste » selon GMBB) : ‘on ne vote pas pour un candidat pour ses idées…’ mais parce que l’on le voit souvent…
    Les alternatives ne sont que le nombre de candidats et non pas les idées. A Apatou ça bouscule, ailleurs che pas. Un engagement citoyen suppose des citoyens, citoyen suppose une certaine visionappartenance commune et…des dés non pipés. Plus des alternatives autres que le même bloublou de dix bouches différentes.

    (Hey Fred, ya un souci d’équité là où tu me balances la sci-fi sans publier la réponse… C’est la Dépêche, le sudouest ou Le Monde qui sont cosnpi-sci-fi cette fois ?)

  • KouK

    Ah GZ.
    Je savais bien que derrière votre argumentaire flou et vos sempiternelles attaques contre le monde tel qu’il est (ce sur quoi je vous rejoins), vous nous cachiez une bonne dose de naïveté et de contre-pensée non-scientifique.

    Non pas que la « science politique » m’intéresse, mais comme l’a fait remarquer GMBB, et FF, vous avancez bien des choses qui ne seraient pas recevables par la justice.
    Cette instance qui a le mérite de devoir traiter (le plus) impartialement (possible) chaque cas, en se basant sur des faits bien réels, et sur des démonstrations. Ce que vous ne faites pas, et ce que vos vidéos veulent nous faire croire.

    Sauf que non. J’en ai vu, lu, entendu, des trucs « hors cadre ». Mais je ne peux pas tolérer le manque de rigueur scientifique, sous prétexte idéologique. C’est exactement ce que vous faites depuis qu’on se croise ici.

    Alors d’accord pour partager une même vision (pourrie) du monde, mais pas comme vous le faites. C’est bien trop facile de considérer que l’être humain dans son ensemble est le résultat de ce que ses élites ont voulu en faire. Grattez vous un peu plus la tête, essayez de relativiser un peu votre haine du politique et du monde tel qu’il existe.

    Car (si ce n’est sur le plan biologique), le monde des humains n’a jamais été « mieux » qu’aujourd’hui. Là encore, compliqué de vous le prouver en se basant uniquement sur l’espérance de vie globale, sur le nombre de morts de la faim de la guerre ou du Covid chaque minute dans le monde, ou sur l’alphabétisation de nos têtes blondes/crépues/chauves/etc… puisque vous allez y opposer l’accroissement des inégalités, l’incohérence totale de notre modèle de développement, nos perspectives d’avenir (si tant est qu’il y en ait un), et l’abaissement du QI ou de la concentration en gamètes de nos spermes*…

    Alors oui, je vous redemande, et non à M Confiant, qui aura son avis de « créole éclairé » au dessus des autres afro-descendants. Avez-vous foi dans le peuple, dans les peuples, dans les gens, et en particulier dans les citoyens de Guyane ? Dans leur capacité à prendre conscience, à être conscients (et scientifiques, rigoureux), et à faire des choix – enfin – intelligents.

    Pourquoi prenez-vous tout ce temps et dépensez cette énergie pour essayer de les défendre ? C’est quoi votre projet ? (ça vous fera sûrement vibrer une quenelle sensible chez vous).

    Allez, lâchez-nous les coms’, et dites m’en plus sur le statut de Fiché S pour les journalistes (gilets jaunes et écolos). :-D Je suis intéressé.

  • Bello973

    GZ peut effectivement se planter sur le fichage S des journalistes (un seul cas médiatisé je crois) tout en approchant la vérité quant au fait que la plupart des journalistes un peu trop curieux ou dérangeants au goût du pouvoir et de certaines de ses instances régaliennes, fassent probablement l’objet de fiches de renseignements. Un fichage forcément plus occulte et inaccessible que la fameuse fiche S du très officiel fichier des personnes recherchées (FPR). Lire le cas de la journaliste Camille Polloni fichée par le renseignement militaires en toute illégalité. Aucune raison « scientifique » de penser que le fichage illégal de cette journaliste, pas si dérangeante que cela qui plus est, ne soit donc pas beaucoup plus généralisé. En particulier pour des journalistes qui investiguent sur des sujets sensibles pour le pouvoir.
    La « rigueur scientifique » ne se résume donc pas á butter sur une erreur d’appréciation ponctuelle (fichage du renseignement plutôt que fichage S) pour refuser d’envisager une théorie plus globale. Et je vous soumets donc l’idée que tout esprit scientifique un tant soit peu ouvert et constructif se contenterait plutôt de signaler cette grosse erreur formelle, pour débattre avant tout du fond: la surveillance bien réelle et traditionnelle des journalistes dérangeants, pour et par le pouvoir, qui n’a en l’occurrence rien d’une science fiction… Sauf à nier la réalité des écoutes de l’Elysée sous Mitterrand, ou de l’affaire des fadettes sous Sarkosy-Guéant.

  • Bello973

    Pour en revenir au sujet de l’article, on a un petit peu de mal à réfréner l’esquisse d’un sourire un tantinet narquois, en constatant l’accueil reçu par la délégation ministérielle à Apatou… Une banderole avec la mention: « LREM soutient un dictateur » (cf. photo de l’article linké ci-dessous). Oups! Tout d’un coup, le plan com en a pris un coup à Apatou. Ça ne vaut évidement pas les images du patron fraternisant avec des délinquants de la crique, mais nos deux promoteurs du numérique, ont dû prier et serrer les fesses pour que les liaisons mégabytes transatlantiques périclitent quelques jours, afin que les JT de l’hexagone ne puissent réceptionner le vilain cliché. Et en plus, Sibeth et Cédric n’ont donc pas fait le voyage de soutien pour rien, puisque leur visite a apparement suffit à faire miraculeusement réintégrer en deux heures chrono, des opposants sur la liste électorale dont ils avaient été radiés, permettant à un candidat « non soutenu » de finalement se présenter…Au delà de l’ubuesque de la situation, si ça ce n’est pas de l’attitude républicaine irréprochable…du soutien magnanime à la démocratie… Tu vois GZ, le grand manitou politique, il nous éduque à la démocratie finalement…

    https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/ouest-guyanais/apatou/premiere-journee-visite-ouest-guyanais-pur-sibeth-ndiaye-cedric-o-40-millions-euros-engages-etat-deploiement-du-numerique-802989.html

  • GZ

    Je peux me « planter » sur le fichage S des journalistes uniquement dans la mesure où les preuves sont par nature inaccessibles, ce qui « permet » aux bornés des « preuves » la salivasyon de leur sci-fi, au lieu de faire fonctionner leurs neurones.
    (+ ne pas publier ma réponse, cerise sur le gâteau..)

    Votre question, Kouk, est infantile et comique. Comme si le palais de l’Elysée n’avait pas abrité, ya pas si longtemps que ça, toute une équipe de gendarmes ripoux, chargés d’écouter et de surveiller par tous les moyens à peu près TOUS LES JOURNALISTES de France et NAvarre, dans le seul minable but à quéquette de « protéger » les aventures de la bite présidentielle et de son jaillissement à la charge des gueux imposables…dans un château de la République, gardé par des dizaines de gendarmes durant 14 ans, à un prix que je ne m’aventurerait pas à estimer.
    Le tout à la barbe des institutions, à vue et su de quiconque un tantinet éveillé. Dans un passé pas si lointaine, en tous cas en parfaite ligne droite institutionnelle et culturelle.

    Et ce n’était pas la fiche S, en soi sans aucune importance pour les intéressés comme dit Bello et comme j’ai consolé FF, mais le fichage SS +S. En dehors de tout cadre, norme, une honte authentique, faillite morale.

    Je vous épargne les efforts sarkozyens en matière de fichage généralisé – sans aucun résultat probant comme on le verra sous Hollande -, je passe sur la sémantique stalinienne de la lettre S comme « sûreté de l’Etat » à connotation politique donc génétiquement oppressive, tant il est patent que les terroristes et d’autres droit commun ne menacent aucunement la « sûreté » d’un Etat ( = sa stabilité politique érigée en valeur suprême, ce qui prouve l’emprise des intérêts privés sur les institutions) mais « seulement » l’ordre public, le véritable, ce qu’est la sécurité quotidienne des citoyens.

    Je vous fais donc directement passer à mai 2018 : https://lundi.am/Occupation-du-lycee-Arago-les-eleves-fiches-pour-atteinte-a-la-surete-de-l-Etat
    Au regard d’un tel traitement pour cela, au regard de ci qui est logiquement devinable suite aux GJ et la réaction lbdesque qu’ils suscitent, libre à vous de n’en tirer aucune conclusion autre que mon défaut de « rigueur scientifique » (DDD). Vous illustrez tristement les
    https://www.notre-planete.info/actualites/91-baisse-QI-Europe
    https://www.breizh-info.com/2016/06/30/45808/baisse-qi-moyen-france-linfluence-de-limmigration
    https://www.liberation.fr/futurs/2017/07/25/mais-pourquoi-parle-t-on-de-la-baisse-du-qi-des-francais_1586067

    Mais bon, tout ceci n’est qu’une conspi-sci-fi d’après les victimes du malathion, bai(s)seur notoire du QI. Alors, votre curiosité quant à mon « mon projet »… fait rire.

  • FF

    GZ donc selon toi si Machin n’a pas accès aux preuves que les journalistes sont fichés S, on peut en conclure qu’il y a de très grandes chances que les journalistes soient fichés S ?, c’est pas la découverte du vaccin contre la rage ça…

  • GZ

    Fred.. je t’en prie..

    Non. Ce sont les pratiques du passé proche enfin dévoilées + l’évolution de la société et son état actuel + tes capacités cognitives et déductives qui permettent d’entrevoir la « très grande chance » des faiseurs d’opinion unorthodoxe. C’est pas la découverte du vaccin contre la rage que de comprendre cela..
    Mais, comme le demande notre nouvel ami modérateur autodésigné GMBB : « quoi de neuf dans cette affirmation » ?
    La réponse : ton étonnement…

  • FF

    Je dis simplement : ce n’est pas crédible d’affirmer sans avoir vérifié.

  • GZ

    Je ne suis pas journaliste comme toi. Tu amènes des faits avec une impartialité stricte, je suis un lecteur qui a pour camps lui-même.
    Tu rapportes, je commente librement. Tu glanes de l’info, je m’applique à l’embellir. Nos contraintes sont différentes.

  • GZ

    Retournez dans votre trou, GMBB

  • GZ

    Cinq apparitions d’affilée pour rien d’autre que de dénigrer ad hominem. Vous avez mérité votre prime. Bon vent.

  • GZ

    Aucune erreur, rassurez-vous. Je n’ai fixé que votre déraillement sur breizh info… Les ad personam qui en sortent je les ignore à vrai dire, blasé depuis longtemps par ce petit monde qu’est le votre. Blasé, pas aigri.

  • KouK

    « Je ne suis pas journaliste comme toi. Tu amènes des faits avec une impartialité stricte, je suis un lecteur qui a pour camps lui-même.
    Tu rapportes, je commente librement. Tu glanes de l’info, je m’applique à l’embellir. Nos contraintes sont différentes. »

    Eh bien voilà ! Tout est dit, merci de continuer à écrire dans votre journal intime alors ;-)

    Comme ça, on saura, plus la peine de chercher à pointer les manques de vos différents raisonnements, toujours à faire l’avocat du diable pour pouvoir étaler votre savoir bancal et biaisé par une haine que l’on ressent vis à vis de tout ce qui a fait qu’on en est là aujourd’hui.

    Ecrivez une dystopie qui vous aurait fait plaisir, faites imprimer ça par un des éditeurs locaux en insistant sur vos découvertes à propos de tout ce qui pourra plaire au lecteur guyanais lambda (vous ne manquerez pas de cancans et de légendes urbaines glanées sur BZH.info ou RadioPéyi pour vous inspirer). Peut-être qu’on vous lira.

    Bonne continuation !

  • GZ

    C’est bien, Kouk.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : quatre personnels de l’hôpital de Cayenne testés positifs

Quatre personnels travaillant pour l'hôpital de Cayenne ont, à ce jour, été testés positifs a confirmé ce mercredi soir, la direction de l'hôpital à Guyaweb. Il s'agit d'une biologiste du ...

Pas de confinement pour la commission des mines

La préfecture de Guyane fait se réunir la semaine prochaine la commission départementale des mines pour examiner une demande de prolongation et l'extension de surface d'une concession de la ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 77 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube