Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Serge Smock se prend les pieds dans le tapis en licenciant son directeur de cabinet à la CACL juste après la cuisante défaite d’Alexandre aux élections à la CTG

Serge Smock se prend les pieds dans le tapis en licenciant son directeur de cabinet à la CACL juste après la cuisante défaite d’Alexandre aux élections à la CTG
Exclu Guyaweb : une juge a suspendu cette éviction

En juillet dernier, juste après le scrutin à la CTG (Collectivité territoriale de Guyane), le président de la CACL (communauté d’agglomération du centre littoral), Serge Smock, par ailleurs maire de Matoury, a illico entamé une procédure puis mis fin à l’engagement de son directeur de cabinet à la CACL, Wanley Georges avançant comme motif du licenciement «une perte de confiance (…) résultant de l’opposition politique dont vous avez fait montre dans le cadre des dernières opérations électorales ». Serge Smock aura été un soutien actif de la candidature d’Alexandre à sa propre succession fin juin. Le collaborateur licencié a contesté…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3 4 5

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

10 commentaires

  • cabot
    21 septembre 2021

    Et oui on ne licencie qu’avec une cause réelle et sérieuse, motivée et prouvée en respectant la procédure. Convoquer un collaborateur à 9 h pour un entretien préalable et ne pas se présenter est une faute gravissime dans le déroulé.

  • Acoupa
    21 septembre 2021

    Bravo Frédéric Farine. une nouvelle affaire, riche de sens.

  • Macanahan
    21 septembre 2021

    En effet bel article sur les joies de la politique en terre guyanaise. Cela à terme peut permettre de meilleures manières de la part des élus qui pourraient se croire caciques tout puissants…

  • EL MATADOR
    21 septembre 2021

    on prend l’ancien bras droit de Roro lorsqu’il est président,
    et on le vire lorsqu’il n’est pas réélu, en guise d’opportunisme on peut pas faire pire…
    C’est certainement à la demande de serville, encore lui…

  • FF
    21 septembre 2021

    El Matador : avec une procédure en vue d’un licenciement concrètement mise en oeuvre 4 jours après le second tour des élections à la CTG, vous êtes sérieux ? Les relations entre Smock et Serville (le premier nommé fut pourtant 1er adjoint du second à la mairie de Matoury) ont été exécrables ces dernières années. Dès lors d’où tenez vous votre quelque peu gratuit « c’est certainement à la demande de Serville » ?

  • Twinny
    21 septembre 2021

    Ele-men-ta-ry mon cher Watson !
    Houla la la la, le ridicule !
    Il n’y a donc pas de poste de Conseiller juridique dans ces institutions ? Regardez SERVILLE : il se paie, non il se fait payer les services d’un avocat, toujours le même, depuis des années. Prenez-en de la graine M. SMOCK.

    @ EL MATADOR
    « on prend l’ancien bras droit de Roro lorsqu’il est président,
    et on le vire lorsqu’il n’est pas réélu, en guise d’opportunisme on peut pas faire pire… »
    D’où sortez-vous ça ? Une fois de plus vous avez un commentaire tiré de ???Décidément vous avez un problème de compréhension. Je reprends pour vous : la raison inavouée pour laquelle M. SMOCK licencie, arbitrairement, M. GEORGES est que ce dernier, ne s’est pas investi dans la campagne électorale par soutenir la réélection d’ALEXANDRE à la CTG. C’est si simple que ça.

  • FF
    21 septembre 2021

    Enfin, cela semble être la raison officielle (et bien maladroite) que l’on déduit du motif exposé dans la lettre de licenciement…

  • THEKING
    21 septembre 2021

    Il est à noter que Mr le maire et PDT de l’agglo est un ancien syndicaliste de l’UTG à l’OPRF. Et que, ce qu’il reprochait aux autres il le pratique en pire. L’argent ne sort pas de sa poche pour indemniser la victime LOL LOL. Au fait il est reintegré mais affecté dans quel service de l’agglo. Hihi. Et ça nous dirige sans respecter le droit du travail.

  • cunhado
    22 septembre 2021

    Smock a peut-être fumé certaines herbes!!!

  • Kirikou
    23 septembre 2021

    Effectivement, Serge what did you smoke?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube