vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Selon la directrice de l’hôpital de Cayenne, la présence du médecin chef des urgences à la conférence sur la santé des Etats généraux n’est pas légitime

Selon la directrice de l’hôpital  de Cayenne, la présence du médecin chef des urgences à la conférence sur la santé des Etats généraux n’est pas légitime
Révélations !

L’histoire a été révélée mercredi par nos confrères de France-Guyane, relayant une déclaration de l’élue de la CTG (Collectivité territoriale de Guyane), Hélène Sirder. Un article recelant toutefois au moins une inexactitude. Mais cette information de nos confrères, que nous avons approfondie, aura eu le mérite d’intriguer notre rédaction. Et les faits recoupés nous paraissent dignes d’être portés à la connaissance de nos citoyens-lecteurs. Guyaweb a tenté, non sans difficulté, de vérifier les faits se heurtant soit au silence d’autorités de l’Etat, soit au refus de répondre de la direction de l’hôpital voire même à une tentative de déstabilisation (1)…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • Jmc

    S’il est une preuve de démonstration que l’entre soi est quand même plus confortable que de se mélanger cet article en atteste.
    Cela fait penser à un management qui ne s’embarrasse pas des manants ou à un système auto centre manipulateur, détenteur d’un pouvoir illusoire, ne recherchant pas l »adhésion, afin de justifier seul et sans contradiction de ce qui est bon pour la piétaille qui de toute façon ne comprend rien.

  • rj42

    Sur le fond comme sur la forme, les relations avec la direction de l’hôpital sont très mauvaises. Les projets sont bloqués, les médecins motivés sont poussés vers la sortie et la prise en charge des patients en pâtit… Bienvenue dans la dictature bureaucratique cynique.

  • le Jaguar

    Il s’agit d »un problème interne au CHAR indépendant de toute raison politique.

    • rj42

      cela ressemble, malgré tout, à un acte manqué de la part de la direction qui ne souhaite surtout pas que les médecins sortent de leur droit de réserve…

  • KouK

    Personne pour relever ceci ?
    « Il y avait quand même mardi à ce focus sur la santé, une dame médecin du CHOG (qui) faisait partie du pôle santé au cours du mouvement de protestation de mars/avril 2017, il y avait Guy Frédérick de l’association (Droit à la santé pour tous), il y avait l’UTG, des agents du CMCK qui ont participé au mouvement concernant cet établissement et aussi des médecins de ville. » (soit 8 personnes j’imagine, au vu de la fréquentation des états-généraux)

    Cette phrase m’a rapidement fait comprendre que ce « focus sur la santé » était en effet, comme le dit un autre interlocuteur plus tard : « une coquille vide ». A part les médecins de ville, nous avons là qu’une partie – militante – des effectifs de nos centres de santé / hôpitaux. Comment imaginer un débat serein et des propositions pertinentes quand on sait que ces personnes, pour certaines professionnel(le)s de la grève, vont évidemment répéter tout ce qui a déjà été dit mille fois, sans jamais chercher les véritables raisons du mauvais fonctionnement du système de santé en Guyane ?

    Quand on parle de plus d’un tiers des effectifs habitués à être en arrêt, quand on voit les grèves successives menées par les mêmes UTGistes forcené(e)s, quand on voit (il faut bien le dire) l’état de délabrement de l’hôpital, et quand on discute avec des employés « moins vindicatifs » que nos ami(e)s de l’UTG, on se rend bien compte que le problème n’est pas qu’une question de moyens, mais plutôt un problème d’autorité et de conscience professionnelle. Dont, je tiens à le dire, font preuve la grande majorité des agents qui nous sauvent la vie dans nos hôpitaux. Mais… ces personnes n’étaient sûrement pas à la réunion en question. Pas dupes !

    Quant au fait que ces états-généraux puissent être « susceptible d’intéresser le citoyen guyanais », je crois que les nombreux articles et les nombreuses propositions que l’on (ne) peut (pas) trouver sur le net en attestent : ils ne servent à rien, et déboucheront sur des propositions qui ne représenteront qu’une partie de la population. Voyez la fréquentation des différentes réunions, ou celle du site dédié, et vous comprendrez pourquoi le CHAR n’avait pas l’intention de se retrouver « face aux grévistes » pour essayer de défendre le projet de restructuration mené, non pas par le local, mais par le ministère lui-même. Ce qui en dérange plus d’un ici bas…

    Très bas.

    Bref. La communication du CHAR est m****que, ça n’est pas nouveau, mais qu’on ne fasse pas tout un patakès pour une simple « absence » dans une réunion sans intérêt.

  • FF

    En même temps Hélène Sirder n’a pas donné la liste de tous les « présents »…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Antoine Primerose réélu président de l’Université de Guyane

Antoine Primerose a largement remporté le scrutin qui s'est tenu ce jeudi et reste à la tête de l'Université de Guyane (UG) pour un mandat de quatre ans. "Aujourd’hui (...) s’est tenue l’...

Le « droit au remords » : de quoi s’agit-il ?

Eléments d'explication sur cette disposition incluse dans le protocole de sortie de crise signé ce mercredi 16 janvier au Centre Hospitalier de Kourou (Guyaweb du 16/01/2019). " Il s’agit d’u...

Fin de crise au CHK : “On ne peut pas rester éternellement devant l’hôpital”

Sortie de crise au Centre Hospitalier de Kourou, sans subvention du CNES ni reprise de toute l'ancienneté des agents. Malgré ces deux points bloquants - sur trois - qui n'ont pas encore trouvé d'is...

Affaire MDPH Guyane : le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de fonds et recel de détournement de fonds

Le parquet de Cayenne a requis mercredi 26 décembre, l'ouverture d'une information judiciaire, dans l'affaire touchant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Guyane. Autrem...

Appel à la prudence sur la D11

La Collectivité Territoriale de Guyane « demande aux usagers de faire preuve de la plus grande prudence » suite à affaissement survenu sur une partie de la chaussée « située vers le PR 10 + 300...

Lancement du grand débat national

A l'initiative du président de la République Emmanuel Macron et pour répondre à la difficile crise des "gilets jaunes" qui s'est installée depuis deux mois et tenter de calmer la grogne des prote...

Toutes les petites annonces ( 5 ) :

Immobilier ( 2 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions