Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Salaires des prêtres : le préfet a procédé aux mandatements d’office

Le préfet de Guyane a engagé la procédure de mandatement d’office auprès du directeur régional des finances publiques, afin d’obtenir le versement des salaires de 26 prêtres du culte catholique de Guyane en puisant dans les finances du conseil général. Le lundi 16 juin dernier (voir notre article à l’époque), le juge des référés administratifs, saisi par les 26 prêtres concernés et une association présidée par l’évêque de Cayenne, avait ordonné au conseil général “de rétablir sans délai (…) jusqu’à un jugement des instances au fond”, le versement de la rétribution des 26 prêtres catholiques auquel le département avait mis…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

19 commentaires

  • LENNY973
    25 septembre 2014

    Tenez bon !!
    Ne payez rien !!
    Je suis indouiste non pratiquant.
    Mes impôts n’ont rien à faire dans les poches des prêtes quelque soit la religion !!

  • 25 septembre 2014

    Sauf que là avec mandatements d’office, ça ne dépend plus du président du conseil général. Le Trésor public n’a plus qu’à aller prélever dans le budget du département…

  • 25 septembre 2014

    Que des prêtres ou autres, quel que soit le culte, soient payés sur fonds publics, c est scandaleux, mais c est effectivement du à la spécificité du droit actuellement applicable en Guyane.
    Le Juge des référés a tranché.
    Plutôt que de faire son esbroufe habituelle, que Tien Liong saisisse le Tribunal administratif jugeant au fond, puis la Cour administrative d Appel et le Conseil d Etat s il n obtient pas gain de cause. Et le sujet sera ENFIN définitivement tranché.

    • 25 septembre 2014

      En fait, le Conseil d’Etat a déjà tranché la question de la validité de la loi de 1828 le 9 octobre 1981 dans son arrêt Beherec.
      La seule solution à ce problème est législative.

      • Celeri
        26 septembre 2014

        Encore une fois je ne peux m’empêcher de parler de l’hypocrisie à la française qui se cache derrière une laïcité quand ça les arrange!!! Soit on est un pays latin avec un héritage catholique et dans ce cas on l’assume et on parle de laïcité en matière de tolérance des autres religions (comme c’est le cas ailleurs, Angleterre, Turquie etc) soit on est laïque et on l’est jusqu’au bout et le CG ne devrait pas payer les prêtre et surtout le gral de l’hypocrisie : 6 jours fériés sur 9 sont des fêtes de la religion catholique (noël, pâques, ascension, assomption( euh il me semble que seuls les catho croient en la vierge!), pentecôte et Toussaint)…….. Enfin je dis ça je ne dis rien!!!!
        Et pourtant je suis catholique pratiquante!

  • 25 septembre 2014

    La loi est ce qu’elle est et il faut qu’elle soit appliquée.
    Par contre, rien n’empêche d’essayer de la changer en trouvant les arguments qui vont bien de manière à modifier cette loi. C’est un travail qui doit être mener par vos députés….c’est bien eux qui votent peuvent (avec le gvt) introduire les projets de lois et les voter.
    D’ailleurs à ce titre, que font vos députés (voir sénateurs) pour la Guyane de manière plus générale? Ca parle bcp mais ensuite….

  • 25 septembre 2014

    M le pdt du conseil général BRAVO. Ne payez rien. La religion est une affaire privée qui ne concerne que ceux qui veulent y croire. Cela ne regarde pas les finances publiques, la FRANCE EST UN PAYS LAIC.

    • Celeri
      26 septembre 2014

      Laïque vous dites? Alors pourquoi vous y tenez tant à vos jours fériés (Noel, Paques, Pentecote, ascencion, assomption et Toussaint)??? Ce sont des jours catholiques non? Ou sinon j’ai une mauvaise culture générale!

  • 25 septembre 2014

    Serville et Berthelot ont-ils déposé à l’assemblée une propostion de loi pour abroger cette loi de 1828 ? Il semble que non… ATL a-t-il écrit à Serville et Berthelot pour leur demander de déposer cette proposition d’abrogation ? Eh non !
    C’est un théatre de Tartuffe où tous jouent un rôle tout en faisant ce qu’il faut pour que surtout rien ne bouge. Sauf dans les médias locaux…

    • 25 septembre 2014

      Vous êtes bien flatteur à l’endroit de nos chers dirigeants politiques locaux… Je doute que M Tien-Liong soit assez futé pour organiser un plan « aussi » machiavélique :p

      Ahhh la politique locale ! A l’image de ce qui se fait au national et à l’international… De l’esbroufe !

  • 25 septembre 2014

    Il suffit d’attendre, pour voir la suite des événements, pauvre Alain tu ne pourras, rien y faire, même , tu seras bien contraint de payer, L’État reste l’État.

  • 25 septembre 2014

    C’est intolérable, combien d’énergies va t-il falloir dépenser pour juste une dépense obligatoire d’une autre époque, d’un texte n’ayant rien a voir avec la réalité alors qu’il y a tant d’autres problèmes ???
    Ne payé pas, ils volent déjà suffisamment le peuple…

  • 25 septembre 2014

    Tout mon soutien à ATL.

  • 25 septembre 2014

    Il y en a qui n’ont rien compris. A court terme Tien-Liong est impuissant. Le Trésor public va aller chercher les salaires des prêtres dans les finances du département au regard de ces mandatements d’office. Il reste aux politiques guyanais compétents en la matière à travailler sur un changement de la loi régissant les cultes en Guyane. Car celle qui s’applique est indéniablement obsolète. Mais là il faut bosser, c’est une autre paire de manches que de faire du cinéma sur RFO sans être contredit…

  • 25 septembre 2014

    Une idée vient de me traverser l’esprit… Et si l’Etat laissait faire pour pouvoir impacter le budget du Conseil Général, et ce afin de l’inciter (enfin !) à réduire sa masse salariale ?

    Quand on voit ce que ces « agents du service public » sont capables de faire (qu’ils soient innocents ou non) au sein des archives départementales… Quelle joie de voir disparaître certains postes fictifs qui s’accumulent au département, mais aussi dans certaines mairies…

    Allez les prêtres ! (même si en tant que citoyenne, je préférerai ne pas avoir à payer pour une religion quelle qu’elle soit… Mais il faut reconnaître que 26 prêtres sont sûrement plus utiles à la cohésion sociale, qu’une bande d’attardés incompétents, et trop enclins à user de leur droit de retrait… au service d’eux-mêmes, et non pas de la collectivité publique…)

    Sus aux dépenses vraiment inutiles !

    • 25 septembre 2014

      Entre réduire sa masse salariale et augmenter les impôts, le conseil général a choisit depuis longtemps ! N’oubliez pas que nous sommes dans le département où les taxes départementales sont les plus élevées de France alors même que le département perçoit 35% du produit de l’octroi de mer et où les dotations de l’Etat sont parmi les plus élevées…
      Et vous verrez qu’in fine, aux archives départementales, on laissera les fâcheux à leur poste et on recréera de nouveaux postes pour faire leur travail et surveiller leurs vols.

  • 25 septembre 2014

    Et participant à l’imposture ambiante, Guyane 1ère fait ces jours ci des reportages complaisants tout à la gloire de ces exemplaires archives départementales (!)

  • 25 septembre 2014

    Le Conseil d Etat, dans son arret Beherec de 1981 a simplement confirmé que la loi de séparation de l Eglise et l Etat ne s applique pas en Guyane et donc, que c est au Conseil Général de payer. D où le mandatement d office.
    ATL peut s agiter autant qu il veut, on peut le soutenir comme on veut, tant qu il m aura pas fait de recours contre la demande des prêtres, contre le mandatement et surtout, que l ordonnance royale de…1828 n aura pas été abrogée, le Département devra payer.

    Alors, assez de démagogie, d esbrouffe, agissez M. TL

  • Moa
    26 septembre 2014

    Nous vivons bien au Moyen-âge en Guyane !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dans le véhicule de Dane Langhorne : le sang d’Alicia Faye. La victime aurait rejoint la Guyane pour ramener de la cocaïne en France selon l’enquête

Nouveau(x) mis en examen, sang d'Alicia Faye identifié dans le véhicule Peugeot 3008 du suspect Dane Langhorne, faisceau d'indices convergents quant au possible rôle de passeuse de drogue joué par...

L’appel en référé-liberté contestant l’incarcération provisoire du membre de Trop Violans Maurice Danzie a bien été jugé irrecevable

Comme l'annonçait hier Guyaweb (voir cet article), la procédure (accélérée) de référé-liberté mise en œuvre par Me Alex Leblanc, l'avocat du militant de Trop Violans Maurice Danzie, a bien ...

Pourquoi la procédure de référé-liberté interjetée suite au placement en détention provisoire du militant de Trop Violans Maurice Danzie devrait être jugée irrecevable !

La procédure de référé-liberté interjetée vendredi par l'avocat Me Alex Leblanc devant la Cour d'appel (Chambre de l'instruction) pour contester l'ordonnance de placement en détention ...

Moïse Edwin remporte la mairie d’Apatou

Moïse Edwin a remporté dimanche l'élection municipale partielle à Apatou. Après deux tentatives malheureuses en 2014 et 2020, l'opposant principal de Paul Dolianki, le maire sortant inéligible ...

Remise en circulation du pont du Larivot bloqué par la « caravane de la liberté »

Bloqué lundi dès l'aube par les membres de la "caravane de la liberté", le pont du Larivot a été partiellement puis intégralement rouvert par les forces de l'ordre, a annoncé la préfecture en ...

Le Parlement prolonge l’état d’urgence jusqu’au 15 novembre 

En urgence et en session extraordinaire, l'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté définitivement la loi de « prorogation de l'état d'urgence sanitaire dans les Outre-mer ». Le texte ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube