vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Premier décès dû au Covid-19 au Suriname

Premier décès dû au Covid-19 au Suriname

Rik Schuitemaker, septième personne testée positive au Covid-19 au Suriname, est décédé ce vendredi dans ce pays voisin de la Guyane, ont révélé les autorités sanitaires locales.

Le nombre de personnes testées positives au Suriname est officiellement de 10.

Rik Schuitemaker septième personne au Suriname testée positive au nouveau coronavirus, est décédé vendredi à l’hôpital de Saint-Vincent a rapporté la presse de ce pays, relayant une information des autorités gouvernementales.

«Jusqu’au tout dernier moment, les médecins et les infirmières du département IC de l’hôpital avaient travaillé pour remettre le patient d’aplomb.», affirme De Ware Tijd

Le nombre de positifs au Suriname est actuellement officiellement de 10 personnes.

Huitième personne officiellement testée positive, l’ambassadeur de France à Paramaribo, Antoine Joly a, lui, été transféré dimanche dernier en Guyane (voir cet article).

Au Suriname, au moins trois personnes préalablement infectées sont désormais considérées guéries selon DWT qui indique que dans ce pays : «Si plus aucun virus n’est détecté lors du troisième dépistage, l’individu est déclaré complètement guéri et la quarantaine est terminée».

En termes de mesures d’exception, le Suriname a notamment décidé un couvre-feu partiel soit de 20 heures à six heures chaque lendemain, note DWT

Les réunions de plus de dix personnes y sont toujours interdites. Les écoles sont fermées jusqu’à nouvel ordre et doivent passer prochainement à l’enseignement à distance à la télévision pour une partie des élèves (ceux scolarisés en 5ème et 6ème années soit depuis 5 et 6 ans comprend-on).

Le transport public par bus et par bateau est toujours paralysé et les services gouvernementaux ainsi que le monde des affaires ont adapté leur mode de fonctionnement, selon DWT

«Il est conseillé aux citoyens de garder une distance d’au moins deux mètres (…) et de respecter les règles d’hygiène telles que le nettoyage constant des mains. », note le confrère surinamais

«Le gouvernement du Suriname prépare une loi sur des conditions civiles exceptionnelles qui, si elle est approuvée par le Parlement, pourrait être mise en œuvre si la situation du COVID-19 dans le pays venait à empirer», note enfin DWT.

Sans plus de précisions en l’état.

FF (avec DWT)

 

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube