vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Plusieurs membres des 500 frères et le président de Trop Violans en garde à vue suite à une manifestation devant le centre des impôts en soutien à l’hôpital !

Plusieurs membres des 500 frères et le président de Trop Violans en garde à vue suite à une manifestation devant le centre des impôts en soutien à l’hôpital !

« Six personnes » selon le procureur Éric Vaillant, « cinq » selon certains proches des intéressés, ont été placées en garde à vue mardi au commissariat de Cayenne notamment pour des soupçons de dégradation de biens publics, indique le numéro un du parquet. Guyaweb a assisté à la libération des intéressés qui ne font pas, pour l’heure, l’objet de poursuites. Six personnes selon le parquet (1) dont au moins quatre membres du collectif  » des 500 frères » ainsi que le président du collectif Trop Violans, ont passé plusieurs heures en garde à vue mardi jusqu’à leur sortie vers 13h40 sous les vivats de 200 à 300 personnes…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

10 commentaires

  • clod29

    enfin le Préfet réagit !

  • Nos zélus étaient pourtant tous là, prêts à sauter sur l’occasion. Mais la population a compris, elle ne se laissera pas manipuler cette fois-ci…

  • Jmc

    Oui le Prefet réagit comme vous dites mais pour la santé rien franchement ne bouge, je dirais même que la situation s’empire de jour en jour et doit nous alerter .
    A titre d’exemple et pas plus tard que ce matin je me suis rendu au service ophtalmologique de l’hôpital pour prendre des nouvelles de la date prévisionnelle d’une opération de la cataracte prévue en ce qui me concerne le 3 avril et reportée du fait des événements sociaux. J’ai été reçu dans un service vide par deux secrétaires qui se souvenait de moi mais qui m’ont annoncé que le service ne possédait plus à ce jour de médecins.
    En effet les deux ophtalmologues n’ont plus de contrat avec l’hôpital et se sont installés en ville sans possibilité d’effectuer d’opérations.
    Cela signifie qu’aucune opération des yeux n’est possible en Guyane alors que les appareils techniques sont de grande valeur je vous l’assure. Plus grave que mon cas pour les personnes ayant besoin de se faire opérer de la rétine, ce qui ne peut pas attendre des évacuations sanitaires seront nécessaires avec le coup financier et personnel que cela entraine.
    Conclusion: Aucune date ne m’as été proposé, je suis reparti un peu comme un demandeur d’emploi à qui l’on a dit que l’on le rappellerai suite à son entretien d’embauche. J’ai pensé aussi je l’avoue qu’au lieu de mettre une cagoule sur ma tête comme Goudet, je mettrais un bandeau noir sur mon oeil et que je demanderais moi aussi des comptes au Prefet.

    • Si les grévistes se mettaient au boulot,je pense que l’hôpital fonctionnerait déjà mieux!! Il faut savoir que suite aux assises de la santé en février et le déferlement de haine, de racisme assumé envers les médecins métropolitains et africains par le collectif mené par Guy Frédéric, bon nombre de spécialistes ont donnés leurs démissions! Il faut que les grévistes assument un peu leurs actes! C’est trop facile!

      • Pourquoi n’y a-t-il pas de plainte déposée contre ces odieux personnages ? pas de véritable enquête, juste des Komités ou des commissions. Si la collectivité territoriale veut réellement former des médecins, qu’elle donne des bourses aux élèves méritants, pas aux fils ou aux filles de…

  • FF

    Très bon témoignage Jmc

  • Il fallait voir sur Guyane Première télé, la haine qui ressortait des vociférations de Gauthier Horth! C’était impressionnant! Je me demande ce qui se passerait, si un tel personnage avait un peu de pouvoir dans un pays moins démocratique!!!

  • Le véhicule saisi est une petite camionnette bleue, déjà visible en 2010 portant des pancartes pour l’article 74, ou lors des dernières régionales pour le MDES ou lors des manifestations de l’UTG…On est très loin d’un mouvement apolitique comme voudrait nous le faire ces associations pseudo citoyennes…

  • Francois

    pourquoi ont-ils été relachés ? Moi-pas-comprendre !

    • Les voleurs à la tire, les receleurs, les petits voyous font 6h de garde à vue et sont relachés, ils ont suivi le meme sort…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube