vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Or illégal : des interrogations sur ce site primaire si proche de Cayenne…

Or illégal : des interrogations sur ce site primaire si proche de Cayenne…

Jeudi dernier, la gendarmerie de Guyane communiquait sur une opération de démantèlement, la veille, d’un secteur aurifère illicite,situé à proximité de la Route nationale 2 (celle qui mène à la frontière du Brésil) et, surtout, relativement proche de Cayenne. Ce secteur se trouvait en effet, selon les autorités, non loin du point kilométrique 48 de la RN2, sur le territoire de Roura, en périphérie de Cacao, quatre kilomètres même avant le carrefour de la route qui mène à ce village lorsque l’on vient de Cayenne. Soit un point kilométrique plutôt proche de Cayenne, douze kilomètres après le pont de la Comté…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • Francois
    06 décembre 2018

    toutes mes félicitations d’une part à la « gendarmerie de Guyane » et d’autre part à FF pour cet article concis et bien documenté. Quelles sont les coordonnées GPS de ce secteur aurifère illicite ? Un extrait de carte au 1:50’000 avec l’endroit bien indiqué ferait une bonne illustration !

  • Matouryman
    06 décembre 2018

    Il me semble avoir vu sur le France Guyane que les habitants de Cacao avaient virés 150 orpailleurs illégaux et clandestins
    Juste une question si cela était confirmé pourquoi les forces de l’ordre n’ont pas faient une descente à Cacao

  • Henri
    07 décembre 2018

    Habitant pas loin de ce site d’orpaillage:
    Il était temps que tout ça s’arrete,car ça date depuis plus de 2 ans
    Ils volaient ,poules,fracture de contener,outils,etc(plaintes déposées à la gendarmerie)
    Tout le monde n’a pas été prit et continuent pas loin

  • Henri
    07 décembre 2018

    Bonjour
    Tout ça est faux, personne à viré qui que ce soit à Cacao et nous avons une gendarmerie
    Je suis habitant de Cacao

  • FF
    07 décembre 2018

    D’ailleurs Matouryman, sauf erreur de ma part, il ne me semble pas avoir lu sur FG ce que vous écrivez. Ce journal a relaté le communiqué de la gendarmerie.

  • FF
    07 décembre 2018

    Nous commençons à interroger mais il faut que le téléfon réponde…

  • Orpailleur
    10 décembre 2018

    Le matin suivant l’intervention beaucoup faisaient du stop au premier virage après le camp des militaires, a à peine 200 mètres de ces derniers.
    Nous en avons vu passer beaucoup à pied sur la piste de Bélizon, rejoignant certainement des sites clandos historiques qui ont plus de 10 ans d’existence queimada, etc… Nous mettant en insécurité, car sur les 150, quelques uns seront yeg et tenterons de se servir chez les légaux avant Noel, comme d’hab. !!! Comme le dit Henri, le site détruit avait plus de deux ans et il parait que certains illégaux venait même de Cayenne en engin!!! Comme ça, on les a bien laissé piller pendant 2 ans, alors que les pme minières locales n’ont pas le droit à ce modèle d’exploitation primaire par REGLEMENTATION!!! Sur le drapeau UTGUYANE on devrait mettre DESORDEM Y REGRESSO !

    • Henri
      12 décembre 2018

      Tout ça est vraie,meme que certains sont rentrés sur la piste Coralie et des voitures sont venues pendant la nuit les chercher,pas besoin de rentrer profond à quelques centaines de metres ,certains sont encore là…à l’abri,nourris,ect,ect…payés pour couper des arbres et autres travaux,en attendant de revenir…COMME D’HABITUDE!!!!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le directeur de crise : «Devant vous il y a une équipe de la République»

Nommé directeur de crise et dépêché en urgence par le gouvernement, le préfet Patrice Latron,  arrivé mercredi en toute discrétion. reprend la main sur la gestion sanitaire du Covid-19. Il a ...

Affaire du jeune homme de Soula tué à Kourou : d’abord une altercation, l’auteur présumé du crime touché lui aussi par balle

L'affaire qui a abouti au meurtre présumé d'un jeune homme de 19 ans de Soula (Macouria), mardi, village Saramaca à Kourou, est moins simple que l'on aurait pu croire, en se fiant aux premières ...

La culture résiste au virus

Les arts vivants, le cinéma mais aussi la sculpture sont mis à mal par le confinement. Pourtant, les acteurs de la culture se montrent patients et espèrent retrouver très vite leurs habitudes ...

La Guyane en crise sanitaire : 23 décès à déplorer

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 23 morts et 5704 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube