vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Une nouvelle formation à l’Université de Guyane

Une nouvelle formation à l’Université de Guyane

Un Diplôme Universitaire Arts et Histoire des Carnavals sera ouvert à la rentrée 2018.

Cette formation ouverte à la validation de l’expérience professionnelle dans le domaine s’adresse à des étudiants sélectionnés sur dossier et détenteurs au minimum du baccalauréat.

Les débouchés sont les métiers de médiateur culturel ou de guide touristique au sein d’associations ou de collectivités locales.

La formation aura lieu à Cayenne au sein de l’Institut Universitaire de Formation Continue, sur le campus Troubiran de l’Université de Guyane.

La coordination scientifique et pédagogique de ce Diplôme Universitaire Arts et Histoire des Carnavals (DUAHC) est assurée par Monique Blérald.

Contacts : 0594 29 99 60  /  accueil [dot] fc [at] univ-guyane [dot] fr

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • clod29

    Du grand n’importe quoi, encore un enseignant qui se fait plaisir sur le dos de la jeunesse, une belle préparation pour pôle emploi !!!!!

  • MAIPOURI

    A peine née, et l’Université de Guyane tombe déjà dans le diplôme « cocotier »… On croit rêver ! Aucun débouché bien sûr, sauf à aller grossir des effectifs déjà honteusement pléthoriques de collectivités locales mal gérées, des offices de tourismes inutiles, dont les salariés sont plus nombreux que les visiteurs, ou des associations entièrement subventionnées sur des fonds publics.
    Déjà que la ridicule (et inutile) tentative de faire inscrire le « touloulou » guyanais au patrimoine immatériel de l’Humanité (UNESCO) nous a coûté un bras, et continue à ponctionner dans des fonds publics ! (eh oui, ce sont les collectivités – nos impôts – qui subventionnent les « voyages d’étude », séjours et autres « amusements » du petit groupe de spécialistes auto-proclamés du carnaval guyanais…), on continue les idioties en finançant un diplôme, certes fantaisiste, mais qui permettra à quelques indolents peu savants d’être ensuite recrutés (ou promus) sur des postes de cadres (des sinécures) de la fonction publique territoriale.
    Comment l’Etat – et plus spécialement le ministre en charge de l’enseignement supérieur – a-t-il pu autoriser une telle mascarade ?
    Tout humain aime faire la fête et prendre du plaisir, c’est normal. Mais tout humain sait aussi que la fête et le plaisir ne sauraient constituer une spécialité universitaire diplômante, et ouvrir la voie par la suite à un emploi à vie.
    Il est beau le développement économique et social imaginé pour notre pays. Pauvre Guyane ! pauvre université !

  • Cire973

    Voila le vrai diplôme qui va faire décoller la Guyane,
    quelle bouffonnerie !

  • Francois

    ce qu’écrit MAIOURI ci-dessus est terriblement vrai – y a des gens qui savent faire du mal à la Guyane avec des propositions farfelues qui flattent l’ego lokal, et je peux pas imaginer que la CTG soit tombée dans ce piège grotesque !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Corruption présumée d’agents du bureau de l’immigration de la préfecture : des avocats de mis en examen opposés au dépaysement de l’affaire sans le formaliser

C'est une affaire dans l'affaire que Guyaweb a révélée le 15 novembre dernier : la demande de dépaysement d'une affaire judiciaire sensible, impliquant, parmi les huit mis en examen, trois fonctio...

Total : la CNDP répond au sujet de l’étude juridique

Le géant pétrolier Total a été autorisé le 23 octobre dernier par le préfet représentant l'Etat à forer au large des côtes guyanaises. Cette autorisation a été pointée du doigt par l'ancie...

Soyouz VS20 : lancement reporté

Le vol prévu ce mardi après-midi est reporté à demain en raison des conditions météorologiques. « Les conditions de vent en altitude au-dessus du Centre Spatial Guyanais étant défavorable...

Le quatrième pourvoi en cassation de Léon…

Léon Bertrand, l'ex-ministre délégué au tourisme de Jacques Chirac et maire de Saint-Laurent du Maroni pendant plus de 35 ans, en est à son quatrième pourvoi en cassation : deux fois dans l'affa...

L’Etat annonce « 50 millions d’euros pour la Guyane », la CTG réagit

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane Rodolphe Alexandre réagit à l’annonce du ministère des Outre-mer du versement de « 50 millions d’euros pour la Guyane ». « C...

Soyouz VS20 : troisième lancement de l’année

Pour son onzième et dernier lancement de l'année, le troisième réalisé avec le lanceur Soyuz en 2018, Arianespace placera en orbite héliosynchrone CSO-1, satellite d’observation à usage de d...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions