vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le tribunal des droits de la nature demande la suspension immédiate du projet de Montagne d’Or

Le tribunal des droits de la nature demande la suspension immédiate du projet de Montagne d’Or

Le tribunal international des droits de la nature qui a examiné le cas de la Montagne d’or à Bonn lors de la COP23 a recommandé la suspension du projet minier. Des associations opposés au projet minier, Maiouri Nature, La jeunesse autochtone et France-Libertés avaient saisi cette instance citoyenne pour lui demander d’examiner le cas de Montagne d’or lors de sa quatrième édition à la COP23. Le 8 décembre, des membres de ces associations avaient présenté le cas devant un jury composés de huit défenseurs de l’environnement et des droits humains. Le jugement du tribunal international des droits de la nature …

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Alessandro de Sousa Alencar

    En dépit de n’avoir pas de poids contraignant, ce tribunal ne perd pas en importance. La plupart des personnes n’ont toujours pas saisi à quel point nous sommes liées et beaucoup plus loin que ça, dépendants même, d’une nature équilibrée. Cette équilibre fragile qu’est aussi le notre signifie un terre habitable pour les prochaines générations, mais à la vitesse actuelle laquelle ces violences contre la nature s’accumulent, il s’agit de assurer la survie de cette génération contemporaine. Mais avant tout c’est un affaire social. Oui puisque L’Écologie comprend l’étude des conditions de milieu et des adaptations des espèces , soit prises isolément − Autécologie −, soit réunies en associations − Synécologie, ou étude des formations −). Les souci est que nous perdons, en tant qu’espèce notre capacité d’adaptation au milieu… Bref, nous devenons bêtes. Malheureusement d’autres bêtes moins bêtes resteront et l’être humain … nous ne sommes pas surs de notre route.

  • Francois

    il faut vraiment que les politiciens de la CTG et de notre péyi réalisent la sagesse des recommendations du « Tribunal des Droits de la Nature » – je demande à R. Alexandre, L. Bertrand, G. Serville, D. Riché, et à leurs consorts de penser à leurs petits-enfants et à l’environnement dans lequel ceux-ci vivront ! S’enrichir un peu pendant 15 à 20 ans pour regretter ensuite la destruction pendant bien plus longtemps: il faut choisir !

  • Que l’on soit pour ou contre le projet est une chose, mais lorsque l’on parle de « tribunal » ou de « jugement », on s’attend à des audiences contradictoires et des juges impartiaux. Mais derrière le tribunal de la nature, on trouve avant tout des militants de défense de l’environnement , et donc engagés sur une certaine logique : on devrait plutôt appeler cet organisme « les avocats de la nature » plutôt que de parler de « tribunal » dans lequel la notion de débat contradictoire fait défaut.
    Ceci dit ils apportent leur pierre à l’édifice dans l’analyse du projet, mais l’utilisation du terme de tribunal est presque usurpatoire dans ce cas précis.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : la Guyane franchit le cap des 50 morts, seulement 517 tests par jour cette semaine et 11,32% de positifs

Les autorités sanitaires reconnaissaient hier samedi auprès de Guyaweb, 50 décès de personnes infectées par le Covid-19 en Guyane depuis le début de l'épidémie dont 49 ces deux derniers mois ...

Affaire des caissons de cocaïne aimantés à la coque des navires transportant Ariane, Soyouz et Vega : la Cour de cassation a annulé fin juillet deux décisions de la Chambre de l’instruction qui avait libéré deux mis en examen

La Cour de cassation devait se pencher «cet été» à Paris, avait annoncé Guyaweb en mai, sur quatre pourvois en cassation du parquet général de Fort de France qui contestait quatre décisions ...

Le sentier de Saint-Elie : échappée belle en temps de confinement

En partenariat avec le Guide Guyane, bas les masques sur les sentiers de Guyane. Au détour du layon, sans masque ni gel, hors couvre-feu, le temps d’un instant de liberté ce samedi 8  août, on ...

Covid-19, des mises en quatorzaine mal ficelées par la préfecture et l’ARS pour passagers en provenance de l’Hexagone selon un juge : 100% des mesures contestées ont été levées !

Un prestataire en provenance de l'Hexagone qui atterrit en Guyane pour travailler sur Mana, un enseignant de Kourou de retour provisoirement après de longs mois de méditation en Bretagne au delà ...

Le couvre-feu commence à partir de 22h ce samedi 8 août pour les communes du groupe 1

De nouvelles mesures de freinage débutent ce samedi 8 août a annoncé la préfecture. Le couvre-feu débutera à 22h pour les communes du groupe 1, 20h pour celles du groupe 2, 17h pour le groupe 3 ...

Explosions à Beyrouth au Liban : un appel aux dons est lancé

Après la double explosion survenue mardi 4 août dans le port de Beyrouth au Liban, due selon les autorités à 2750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées  «sans mesures de précaution» dans le...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube