vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le Comité du tourisme de Guyane soutient l’AEX Crique Nelson

Le Comité du tourisme de Guyane soutient l’AEX Crique Nelson

Les opérateurs touristiques du fleuve Kourou et la Compagnie des Guides de Guyane peuvent faire la mine des mauvais jours. L’Autorisation d’exploitation minière (AEX) dite de la Crique Nelson formulée par la société Trajan, qui était examinée en Commission des mines le 27 mars, a finalement été autorisée notamment grâce à un avis favorable de la représentante du Comité du tourisme de Guyane. Toutefois l’AEX dite de la Crique Nelson doit encore être examinée en Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST). L’incompréhension demeure pour les membres de la Compagnie des Guides de Guyane, «atterrés de constater que…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

17 commentaires

  • puntland

    Ah bon?! Il existe un Comité du Tourisme en Guyane ???

  • Joko

    « En outre, la fin de validité du titre minier transfère à l’État la responsabilité de la surveillance et de la prévention des risques. La loi n° 99-245 du 30 mars 1999 dite « loi après-mine », réformant le code minier, confie en particulier à l’Etat la prise en charge des problèmes posés par la cessation de l’exploitation minière, au titre de la solidarité nationale. L’État est ainsi amené à reprendre à sa charge les travaux d’entretien d’ouvrages de sécurité sur d’anciens sites miniers, notamment ceux dont le titulaire initial a disparu ainsi que ceux pour lesquels l’arrêt des travaux et la renonciation aux concessions de mines est intervenue depuis plus de 10 ans. »
    Comment y voire clair, chacun nous chante son refrain. Dans le cas des petits exploitants, l’état contrôle ceux qui sont dans les clous et laisse faire les pilleurs de ressources. Dans le cas d’une multinationale, au final, l’état va surveiller quoi ? Depuis 20 ans, il a prouvé qu’il est incapable de régler le problème des orpilleurs. Si le projet de la montagne d’or est validé et que surgissent des problèmes en fin d’exploitation, qui va payer ? double peine, on paie avant pour aider le projet et après car les problèmes surgiront, tôt ou tard.
    http://www.mineralinfo.fr/page/legislation-reglementation-miniere

  • Saluda 973

    Tout n’est que mascarade… Tout le monde continue à faire ce qu’il veut, au vu et au su de la population (peu informée et peu sensibilisée).

    • DanHo

      Helas 3 fois helas. La Guyane c’est comme Gotham City. Les repris de justice qui ont pignon sur rue. Les ediles qui sont toujours assis. Aucun progrès ou presque. Et pourtant il y a une Guyane qui travaille. Mais ici quand on vous voit travailler on vous dit que vous allez trop vite, que vous travaillez trop. Laissez donc cela pour les clandestins que vous paierez avec un quignon de pain. La honte. Mais encore faut il savoir ce que c’est.

  • LEAURENT

    Un exemple aussi évident de dysfonctionnement interroge.
    Pot de vin? Petits arrangements entre amis? Médiocrité de ces représentants qui n’auraient pas compris les enjeux? … ?
    J’aimerais comprendre.

  • yayamadou

    Il est bon de rappeler que la Compagnie des Guides a été remplacée en CDM par le Comité du Tourisme représenté par Madame Destembert, vice présidente du CTG……
    Que c’est cette même madame Destembert qui a fait basculer le vote en faveur du « oui » alors que son Président Madeleine et que la Collectivité Territoriale de Guyane lui avaient donné des consignes de vote contre le projet minier sur la crique Nelson.
    Force est de constater que cette Madame Destembert préfère défendre les intérêts de la FEDOMG plutôt que ceux des opérateurs touristiques….. La question est donc, a quel hauteur s’élève le « pot de vin »??????
    Décidément cette Commission des Mines est véritablement une cour de récréation ou l’on décide avant tout, en fonction des intérêts de certains….
    On peu sérieusement se questionner sur la crédibilité du rapport du débat public sur le projet Montagne d’Or.
    Aux armes citoyens…..

    • KouK

      J’ai simplement regardé qui était cette Madame Destembert (Liliane de son prénom), et il apparaît qu’elle possède une activité touristique sur Roura (Gallion), qu’elle est également présidente du syndicat des hôteliers, restaurateurs et cafetiers de la Guyane. Allez savoir pourquoi elle a mis son vote en faveur du projet.
      En revanche, c’est bien beau de taper sur le comité du tourisme, mais… les 2 représentants de la CTG ont voté contre d’après l’article. Simple manipulation par l’intermédiaire d’une « branche » de la collectivité, ou décision du comité lui même, ou de sa représentante ?

      • Lematourien

        Ou peut-être veut elle favorisee le développement d’une activité industrielle en Guyane qui permet indirectement de develloper l’hôtellerie au lieu de vouloir tout mettre sous cloche

    • KouK

      Ah, et rangez vos armes, « citoyen »…

  • Johann

    Du n’importe quoi ! Des mines proches des plus grands exploitants touristiques sur le Kourou.

    Il faudrait déposer un recours auprès du TA après enquête sur la raison du non respect des consignes du président du comité du tourisme.

  • Gaspard

    Que de désinformation…la mine que l on soit pour ou contre n est pas sur le même bassin versant que les activités touristiques c est pourquoi Madame Destamberg a voté pour.

  • amertume

    Ces personnes détiennent des Titres d’exploitation de mines aurifères peut – être.
    L’exploitation de l’or , pour leur part , doit rapporter beaucoup plus que toutes activités touristiques.?
    Allez Savoir !
    Pitèt yé dja la Karouany yé pa pè mangé toti ?

  • Remi973

    L’enjeu touristique n’est pas le seul dans ce dossier : cette AEX se trouve également en amont immédiat de la ZDUC Kali’na de Kourou, et des points de captage d’eau potable de Cayenne et Kourou…

    • Gaspard

      Laissez donc le coderst juger de ce point précis. Il est complique de faire de l activité économique avec les règlements et les services de l état qui les interprètent pour ne pas ajouter les ayatollahs du  » je suis contre » salariés souvent par la fonction publique.

  • yayamadou

    Gaspard, je vous invite à prendre une carte IGN du secteur, crique Nelson, affluent de la crique Couy, affluent du fleuve Kourou. Cette AEX se trouve à moins de 20 km de la station de captage d’eau potable de Pk 21 (alimentation en eau pour la ville de Kourou)a proximité immédiat de foncier amérindien, et aux portes du campement touristique Wapa Lodge…..
    Cette Madame Déstembert à voter « pour » alors qu’elle ait bien reçu des consignes de vote « contre » de la part de son Président Alex Madeleine et de la collectivité territoriale…. Madame Déstembert a donc ouvertement préféré agir en fonction de motivations personnelles et contraires aux intérêts des opérateurs touristiques concernés……
    Concernant le Coderst, si cette commission est aussi crédible que la commission des mines alors on peut craindre le pire.
    Je vous rappel également que le bassin du Kourou, c’est l’accès à l’eau potable de Kourou, Macouria, Montsinnery, Soula et Cayenne (en doublon avec la Comté) soit pour plus de la moitié de la population de la Guyane…….
    AUX ARMES CITOYENS………

  • Pseudo

    Et combien ça rapporte ce genre de vote?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Antoine Primerose réélu président de l’Université de Guyane

Antoine Primerose a largement remporté le scrutin qui s'est tenu ce jeudi et reste à la tête de l'Université de Guyane (UG) pour un mandat de quatre ans. "Aujourd’hui (...) s’est tenue l’...

Le « droit au remords » : de quoi s’agit-il ?

Eléments d'explication sur cette disposition incluse dans le protocole de sortie de crise signé ce mercredi 16 janvier au Centre Hospitalier de Kourou (Guyaweb du 16/01/2019). " Il s’agit d’u...

Fin de crise au CHK : “On ne peut pas rester éternellement devant l’hôpital”

Sortie de crise au Centre Hospitalier de Kourou, sans subvention du CNES ni reprise de toute l'ancienneté des agents. Malgré ces deux points bloquants - sur trois - qui n'ont pas encore trouvé d'is...

Affaire MDPH Guyane : le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de fonds et recel de détournement de fonds

Le parquet de Cayenne a requis mercredi 26 décembre, l'ouverture d'une information judiciaire, dans l'affaire touchant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Guyane. Autrem...

Appel à la prudence sur la D11

La Collectivité Territoriale de Guyane « demande aux usagers de faire preuve de la plus grande prudence » suite à affaissement survenu sur une partie de la chaussée « située vers le PR 10 + 300...

Lancement du grand débat national

A l'initiative du président de la République Emmanuel Macron et pour répondre à la difficile crise des "gilets jaunes" qui s'est installée depuis deux mois et tenter de calmer la grogne des prote...

Toutes les petites annonces ( 5 ) :

Immobilier ( 2 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions