Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

«Une vie ne vaut pas automatiquement un déplacement de calendrier» : la communication de Thierry Queffelec balaye d’un revers de la main la demande d’éclaircissement de Guyaweb sur cette phrase du préfet

«Une vie ne vaut pas automatiquement un déplacement de calendrier» : la communication de Thierry Queffelec balaye d’un revers de la main la demande d’éclaircissement de Guyaweb sur cette phrase du préfet

Une phrase du préfet de Guyane, Thierry Queffelec, fait actuellement fureur sur les réseaux sociaux : «une vie ne vaut pas automatiquement un déplacement de calendrier et tout le monde en est bien conscient».

Ambiance.

Le préfet de Guyane a tenu les propos en question jeudi après-midi en réponse à une interrogation de journaliste en préfecture sur le maintien ou non des élections territoriales au regard de la troisième vague de Covid-19.

Une question légitime alors que des indicateurs n’étaient toujours pas bons ces derniers jours en Guyane notamment en terme de taux de positifs (voir cet article de Guyaweb avec documents, une réalité confirmée par les derniers Covid-Info avec un taux de positifs moyen supérieur à 16% en Guyane sur deux des trois derniers jours de tests) dans un contexte de vaccination qui reste faible et avec un confinement prétendu qui n’a rien d’un confinement : il suffisait d’aller à Carrefour Matoury ce samedi après-midi avec ses airs de métro parisien (pas le consommateur, le supermarché) avec des familles entières par caddie (une personne par caddie soulignait il y a peu le préfet : ça c’est au micro et sur papier numérisé. A la décharge des autorités, un personnel de ce supermarché me confiait récemment toute sa difficulté à faire respecter les règles en la matière évoquant «l’incivisme», ndlr) et des queues pour le passage en caisse, quasiment dignes des files devant La Poste en période d’allocations.

Sans compter ces septaines fantoches pour les passagers arrivant par avion d’Orly ou des Antilles en Guyane, septaines dont nous attendons encore que la préfecture (et l’ARS) nous expliquent les modalités de contrôle (voir cet article notamment).

Nous avons donc réécouté dans son intégralité la tirade de M. Queffelec pour ne pas être enclins nous-mêmes à Guyaweb à nous comporter éventuellement en réducteurs en chef (adjoints) vis à vis de cette saillie préfectorale, la toile ayant déjà amplement donné son avis sur la question. Les médias en rangs d’oignons depuis jeudi un peu moins.

 

Thierry Queffelec dit exactement ceci (écouter aussi la vidéo ci-dessus, partagée, sur son mur Facebook, par le militant écologiste Michel Dubouillé, candidat aux élections à la CTG aux côtés de Jean-Paul Fereira ) :

«La préfecture prépare les élections aux dates précitées (20 et 27 juin 2021, ndlr) et on saura changer si on doit changer. Pour l’instant je n’ai aucun retour encore (de) l’avis scientifique qui doit être objectif et qui a pris aussi en compte les données qu’on a pu lui fournir de la façon la plus précise, la plus honnête, parce qu’une vie ne vaut pas automatiquement un déplacement de calendrier et tout le monde en est bien conscient».

Afin de ne pas interpréter de manière erronée cette phrase un rien sidérante à la première écoute et même à la deuxième voire à la troisième, l’auteur de ces lignes a demandé une explication à la préfecture.

Le contexte est-il vraiment propice à une organisation de scrutin sur l’ensemble du territoire (1) -en saison des pluies de surcroît, durant laquelle le virus semble davantage circuler qu’en saison sèche selon le Dr Kazanji, virologue.

Le préfet aurait-il commis un contresens en employant cette phrase, souhaite-t-il l’amender ? a-t-on interrogé.

Voir cet email de sollicitation de l’auteur de ces lignes à l’adresse du service com de Thierry Queffelec :

 

Quel crime de lèse-majesté n’a-t-on pas commis ! Celui de poser une question journalistique.

Le service communication de la préfecture (qui opposait un silence absolu aux questions de Guyaweb depuis plusieurs mois sur des sujets variés qui conditionnent la vie publique) y est allé cette fois-ci d’une réponse colère fissa !

La voici :

 

Le citoyen-lecteur (et électeur) appréciera

Passons sur le jugement de valeur (un rien hors sujet quoique…) du service de communication du préfet sur la forme des articles d’investigations de Guyaweb (leur contenu contiendrait-il trop d’informations que l’on préfèrerait ne pas lire au sein de l’Hôtel préfectoral ?) ou sur notre manque de sujets dans les tiroirs car la réalité est tout autre.

Mais nous persistons sur un point : une préfecture doit rendre compte, ce dont elle s’exonère un tantinet, dès que cela la dérange, d’ailleurs au détriment des citoyens.

Car, en effet, puisque l’on parle d’élections, Victor Hugo, à son époque, plaçait déjà la liberté de la presse au même niveau que le suffrage universel.

Tout le monde en est-il bien conscient ?

FF

(1) En matière de campagne électorale, réunions et rassemblements divers et variés sont en œuvre.

Photo de Une : Thierry Queffelec, capture d’écran du journal de Guyane la 1ère

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

23 commentaires

  • AKL
    06 juin 2021

    « Le citoyen-lecteur (et électeur) appréciera »

    Effectivement j’apprécie beaucoup.
    C’est court, concis et très clair et parfaitement honnête.

    2020 aura été l’année où beaucoup se sont rendus compte que nous étions des mortels…. et que tous les jours il pouvait y avoir des morts.

    En métropole il y a tous les jours environ 1700 morts, toutes causes confondues. Dont AVC, accidents cardiaques, thromboses, cancers, etc etc etc….
    Est-ce que pour autant il fallait tout arrêter ?

    Avons nous fermé tous les fast-food, car il est certain que la mal bouffe est en partie responsable de cette situation ?
    Avons nous stoppé l’utilisation du plastique dans l’heure, l’utilisation des voitures avec effet immédiat, la pollution étant aussi à l’origine de l’augmentation de la mortalité dans nos pays occidentaux ?

    Et là pour quelques morts, en général tous liés à des comorbidités, à de très très rares exceptions près, il faudrait stopper « le calendrier », arrêter immédiatement de sortir, de respirer, de se promener, de prendre du plaisirs, bref, de vivre tout simplement ?

    Et pire, être obligés de se faire vacciner avec des produits sous AMM provisoires sans aucun recul sur d’éventuels effets secondaires…..

    Désolé certainement pas pour moi.

    Bravo Monsieur le Préfet pour votre clairvoyance, mais n’ayez pas peur, allez plus loin dans l’honnêteté, levez cet emprisonnement des guyanais qui ne le méritent pas.

  • Morvandiau
    06 juin 2021

    La contradiction magistrale du préfet est surtout celle ci : c’est lui qui décide de restreindre nos libertés au nom de la préservation des vies.
    Si les élections peuvent être maintenues, alors je ne vois pas pourquoi l’interdiction de circuler librement et l’interdiction de travailler pour certains, soient également maintenues.
    La juxtaposition de la liberté de propagande électorale avec ces interdictions liberticides est absolument incompréhensible.
    Là encore, on perçoit dans cette stupéfiante invraisemblance, un joli petit coup de pouce électoral du gouvernement au président sortant (majorité présidentielle) au même titre que les échanges bidons et médiatisés entre RA et le Préfet au sujet de la fermeture des établissements scolaires. En plein confinement et pic épidémique, l’exercice sous contrainte de la propagande électorale pour les différents candidats est très largement favorable au candidat sortant Rodolphe Alexandre !

  • Macanahan
    06 juin 2021

    C’est ce qui appelle se cacher derrière ses petites phrases!

    Un petit peu marre des articles concentrés sur les phrases trash des personnalités guyanaises. Vous n’avez pas autre chose à vous mettre sous la dent journalistique? Je « vote » pour Guyaweb pour la profondeur de ses articles et la hauteur de ses points de vue. Mais si cet article peut être qualifié de journalisme d’investigation alors je retire ce que j’ai dit!

  • Macanahan
    06 juin 2021

    Tenez j’ai un sujet pour vous : Le long du chemin St martin, au bord du Mont du même nom, un énorme complexe pavillonnaire va raser plusieurs dizaines d’hectares de forêt de très belle qualité et va rogner un peu plus feu l’immense corridor écologique qui reliait les Salines de Montjoly à l’intérieur des terres.
    L’ensemble des trames vertes et bleues de l’Ile de Cayenne sont à feu et à sang (littéralement comme à Bourda encore récemment) et on a l’impression que les compagnies immobilières ont toujours le dernier mot, notamment lors des révisions de PLU. N’y a-t-il pas un vrai dossier d’investigation sur lequel oeuvrer plutôt que de traiter des petites phrases du Préfet? Bien à vous.

  • DB
    06 juin 2021

    « Vraiment vous semblez à court d’idées pour vos articles, c’est vrai que vos investigations font toujours 6 pages… il faut bien trouver des choses ! »

    Force est de constater la présence d’au moins un lecteur (lectrice) perspicace au sein du service communication de la préfecture… Il est vrai que lorsque l’on observe que l’un de ces articles pompeusement qualifié d’affaire judiciaire ne constitue en fait qu’un vulgaire plagiat d’une ordonnance de renvoi émaillée de détails insignifiants, on se dit qu’on n’est pas loin de la daube intersidérale. Et quand l’auteur se gargarise d’avoir « mouillé la chemise » en admettant implicitement avoir corrompu un enquêteur judiciaire [Modération Guyaweb : cette hallucination DB est répréhensible pénalement. Plaiderez-vous l’altération du discernement ?] pour obtenir lesdits détails, on ne peut être saisi que par le dégoût.

    Pas grand-chose à dire sur le fond du sujet. Même si la maladresse du propos pourrait à la rigueur être sujette à débat ; défaut d’élocution, erreur de communication due au stress… il serait en effet très « réducteur » de juger scandaleuse la déclaration du préfet sans connaissance de son contexte.

    Et si la toile a prétendument « déjà amplement donné son avis sur la question », j’ai ouï dire que seuls de (très) faibles remous ont été observés autour du mur Facebook du Khmer vert cité dans l’article.

    L’auteur de l’article s’étonne et s’indigne du fait que de moins en moins de personnes, notamment les institutionnels, répondent à ses sollicitations. Sans doute ont-ils remarqué combien les propos des contributeurs sur ce site sont si souvent outrageusement travestis, ce qui n’incite pas vraiment à la confession. Mais la réalité est moins sommaire, et plus grave. Très récemment Bloubiboulga observait fort à propos que « Ne pas reconnaitre ses fautes semble être une obligation institutionnelle, en politique. ». Il est donc logique que cette « obligation institutionnelle » s’étende aux représentants de l’Etat. Ainsi il est vain, naïf et présomptueux, d’imaginer pour un journaliste qu’un institutionnel puisse admettre une faute réelle ou supposée, faute politique ou faute de communication.

    Encore un non-évènement monté en épingle ! Plus que la déclaration du préfet en elle-même, c’est bien dans la contradiction relevée par Morvandiau que réside le véritable scandale.

    Allez, je laisse la place au troll qui doit avoir un sacré stock de fiel à déverser !

  • FF
    06 juin 2021

    Tiens DB toujours du côté du manche. Etonnant, non ? Pour la liberté de la presse du moment qu’elle n’égratigne aucun pouvoir.

  • FF
    06 juin 2021

    « Il est vrai que lorsque l’on observe que l’un de ces articles pompeusement qualifié d’affaire judiciaire ne constitue en fait qu’un vulgaire plagiat d’une ordonnance de renvoi émaillée de détails insignifiants, on se dit qu’on n’est pas loin de la daube intersidérale. Et quand l’auteur (…) admettant implicitement avoir corrompu un enquêteur judiciaire pour obtenir lesdits détails, on ne peut être saisi que par le dégoût. » DB vous êtes en pleine manipulation sous anonymat, et en pleine accusation calomnieuse : j’aurais admis une « corruption ? » pour obtenir des informations dans cette enquête dense sur l’affaire judiciaire de présumée corruption au service des étrangers de la préfecture (que vous oublez de citer au demeurant) ? Cela n’engage que vous pénalement. Vous avez perdu toute raison ou la haine vous aveugle. D’une part, cette enquête va bien plus loin que le recopiage d’ordonnance de renvoi et tout lecteur citoyen l’aura appéhendé. Vous non. D’autre part, les sources sont citées. Et le confortable anonymat sur internet n’offre pas le droit absolu de raconter n’importe quoi. En tout état de cause quel paradoxe : encore une fois, vous accusez l’autre de vos propres turpitudes. Dois-je le rappeler : vous avez été pris ici les mains dans le pot de confiture du plagiat : s’attribuer des paragraphes entiers de mots d’auteur pour venir faire le paon sur la toile des commentaires de Guyaweb. Effectivement, le ridicule ne tue pas.Auriez-vous la rigueur morale de révéler votre identité et vos anciennes fonctions DB car ne pas respecter la loi de la sorte fait penser au courageux étourdi qui oublie de signer ses lettres anonymes ? Le citoyen comprendrait sans doute mieux dès lors votre entreprise de démolition -subitement depuis ces dernières semaines- de notre travail journalistique -pourtant- digne de ce nom. Désolé mais j’ai tendance à davantage me ranger à l’avis d’Edwy Plenel (donné aux confrères sur ce travail journalistique lokal justement) lorsqu’il est venu en Guyane plutôt qu’à votre hargne caricaturale. Chacun a le Verdun qu’il peut.

  • raf973
    06 juin 2021

    ah vos vieux démons…. Vous me faites bien rigoler FF. C’est déjà ça !

  • FRED66
    06 juin 2021

    N’ayant pas peur du paradoxe le journaliste, qui pourtant nous sert la soupe de la Préfécture en étant pro-confinement mortifère [modération de la rédaction Guyaweb, ceci est une affirmation gratuite en contradiction avec une étude d’un collège de scientifiques publiée quant aux effets du confinement sur une baisse de la circulation du virus en Guyane en 2020 donc de fait une baisse du risque de mortalité] et pro-vaccination expérimentale [modération Guyaweb : un qualificatif de « vaccination expérimentale » très abusif selon le Dr Breton, notammment] s’étonne que la main qui le sert soit mordue. Ouille l’égo a pris mal.
    Victor Hugo doit se retourner dans sa tombe d’être un objet de comparaison. N’est ce pas lui qui disait « à force de vouloir entrer dans le moule on finit par ressembler à une tarte » ?

  • FF
    06 juin 2021

    Fred66 (alias AKL même IP), vous reprenez vos affirmations conspirationnistes qui n’engagent que vos nevroses. C’est amusant comme la communication de la préf a utilisé l’un de vos arguments dans sa réponse. Etonnant, non

  • FF
    06 juin 2021

    Macanhan : l’un ne va pas sans l’autre. Il y a également ceci avec des révélations précises que l’on ne trouve nulle part ailleurs notamment sur l’indemnisation : https://www.guyaweb.com/actualites/news/justice/meurtre-de-karina-sylvain-kereneur-interpelle-mis-en-examen-et-place-en-detention-provisoire/. Ou cette enquête très complète (selon Edwy Plenel) qui empêche manifestement DB de dormir https://www.guyaweb.com/actualites/news/justice/trois-jours-de-proces-pour-laffaire-de-faux-daide-au-sejour-et-corruption-de-fonctionnaires-huit-prevenus-dont-ronald-foin-lex-chef-du-bureau-de-limmigration-de-la-prefecture-et-deux-de-se/ Pour le reste, je suis déjà largement à plus de 35 heures par semaine ce que pourrait comprendre le patronat et peut-être même DB même s’il est passé du côté obscur de la force des privilèges.

  • AKL
    06 juin 2021

    TOUS les vaccins actuellement sur le marché n’ont reçu qu’une AMM (autorisation de mise sur le marché) provisoire appelée aussi conditionnelle.
    Une AMM conditionnelle permet l’autorisation de médicaments (ici de vaccins) qui répondent à un besoin médical non satisfait avant que des données à long terme sur l’efficacité et la sécurité ne soient disponibles.

    C’est appris en première année de médecine. Mr Breton a peut-être oublié ou séché certains cours.
    Mais cette définition permet sans aucun doute possible l’utilisation du terme « vaccination expérimentale » n’en déplaise à ce Mr Breton.

  • FF
    06 juin 2021

    Vous n’êtes pas médecin AKL (alias Fred 66). Donc vos préjugés n’enngagent que vous. Ce n’est pas l’avis d’autres médecins ou de virologues que vous n’êtes nullement. Entre autres vous inversez la charge de la preuve : prouvez moi que vous n’affirmez jamais d’énormités à 7000 km. Dernière en date de votre part : « 98% des gens n’ont pas besoin d’être vaccinés ». Vous êtes tellement dans une démarche militante antivaxx forcenée que vous avez perdu tout esprit d’analyse scientifique digne de ce nom (si tant est qu’il ait pu se manifester par le passé). La preuve : au gré des changements d’humeur vous venez de faire passer votre décret farfelu à 80%… Misère

  • DB
    06 juin 2021

    Vous avez raison, FF, il est temps de songer à vous reposer.

  • cabot
    06 juin 2021

    Akl, db gz,
    A tous les 3, à ma façon peut être, vous êtes au fond bien peu rationnel. En des mots simples foutez la paix, à FF.
    Il écrit et si ça ne vous plait pas ne vous vous lancez plus dans des diatribes qui sur le fond sont très puériles. Vous n’êtes pas d’accord ok ça peut se comprendre. Seulement vos commentaires ne changent pas grand chose. A moins que votre manière d’exister, de vous révéler c’est ce forum…. ce qui en dit long sur votre courage somme tout très relatif.

  • FF
    06 juin 2021

    Comme indiqué précédemment Cabot, nous allons offirir un petit séjour en courrier indésirable avec piscine à ces courageux anonymes. Cela aurait dû être fait depuis vendredi soir (voire avant) mais nous sommes assez indulgents. On peut même dire que nous sommes très tolérants de publier des insultes ou calomnies de tiers – courageusement anonymes quoique l’IP… – à l’encontre du travail du site qui est avant tout pourvoyeur d’articles non complaisants, sans courtisanerie vis à vis de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un pouvoir quel qu’il soit. Cela est vrai aussi en ce qui me concerne vis à vis des corporatismes, des lobbys, des militants en tout genre qui ne représentent parfois qu’eux-mêmes (en double exemplaire d’ailleurs pour Fred66 et AKL excusez du peu) mais avec systématiquement un refus de l’échange. Ce qui est rassurant c’est de continuer à déplaire en raisons des faits révélés, lorsque l’on est journaliste. Cela pourra peut-être permettre à des abonnés tiers, qui hésistent sur ce point et on peut les comprendre, d’échanger à leur tour.

  • Snoopy
    06 juin 2021

    Cette polémique: une tempête dans un verre d’eau !

  • GZ
    06 juin 2021

    Libre à vous la modération des commentaires, mais il est irréfragable les vaccins á RNA sont, á ce stade et de tous les points de vue, des vaccins expérimentaux. Dr Breton ou pas.

    Dans d’autres pays (européens) les autorités le reconnaissent sans ambages…

  • GZ
    06 juin 2021

    Schniff, le complotisme arrive dans la mainstream gauloise. Mais que deviendra-t-on, mais que deviendra-t-on ?

    https://www.lefigaro.fr/international/david-asher-une-fuite-de-laboratoire-a-ce-stade-c-est-la-seule-hypothese-qui-ait-du-sens-20210604

  • FF
    06 juin 2021

    Quel rapport avec cet article ? Encore une fois, tu conclus à ta sauce, tu fais déjà comme si c’était une vérité. Tu joues aux dés comme les complotistes ou comme madame Irma tire les cartes. Tu sors 19 âneries (ex « t’as perdu ton procès je te le dis », c’est le contraire mais pas grave), à la 20ème, au stade de l’hypothèse, tu clames :  » je vous l’avais dit ! », exactement comme les complotistes. C’est un peu puéril comme dit l’autre. C’est récurrent. On en est au stade de l’hypothèse, tu en fais déjà une vérité révélée. Or si le complot était en marche, y’aurait-il enquête sur cette hypothèse en l’état ?

  • Macanahan
    06 juin 2021

    Cet article n’est que la partie immergée de l’icerberg de commentaires, que de passion…

    Tant qu’il y a du respect, sans calomnie hasardeuse, tout peut être dit et ce si possible, en restant courtois pour ne pas compromettre la qualité de ce journal et l’existence de sa colonne de commentaires lokals.

  • GZ
    07 juin 2021

    « On en est au stade de l’hypothèse » ?

    vraiment, FF ?

    je croyais que cette idée relevait du complotisme il y a peu..

    Et toc, là, tu me dis ce qu’est l’hypothèse ?
    un peu puéril comme dit l’autre…

  • FF
    07 juin 2021

    Hors sujet comme on dit. On perd notre temps à accorder notre attention à tes monologues. Tu joues aux dés comme tout Bayard complotiste de comptoir. Au moment où tu décrétais « c’est cela ! » comme à l’occasion de tes nombreuses foucades inexactes ce n’était toujours qu’une « hypothèse improbable », tu en faisais une vérité. Ce n’est toujours qu’une hypothèse. Mais ce n’est pas sorcier, il y a une chance sur 2, soit c’est ça, soit ça ne l’est pas. On va t’accorder un séjour en courrier indésirable avec piscine pour l’ensemble de ton oeuvre. Je t’ai déjà sauvé la mise en dépit de récriminations d’abonnés, par le passé, fatigués de ton comportement. Mais là tu cuits dans ton jus. Bonne méditation. Peine perdue…

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube