vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Tollé suite aux propos de Brigitte Bardot sur les Réunionnais

Tollé suite aux propos de Brigitte Bardot sur les Réunionnais

« Population dégénérée », « traditions barbares», « gênes (sic) de sauvages » … c’est ainsi que l’ancienne actrice évoque les habitants de l’île de l’océan Indien.

Les Réunionnais forment « une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches » affirme Brigitte Bardot dans une lettre ouverte rendue publique ce mardi et dans laquelle elle dénonce la maltraitance sur les animaux à La Réunion, qualifiée d’ « île démoniaque ».

« Les autochtones ont gardé leurs gênes de sauvages » ajoute l’ancienne actrice âgée de 84 ans qui évoque « des réminiscences de cannibalisme des siècles passés » et stigmatise le traitement que subiraient les chiens et les chats à La Réunion ainsi que les « fêtes indiennes Tamoul avec décapitations de chèvres et boucs en offrande à leurs Dieux ».

Ces propos ont suscité de vives réactions, notamment de la part de la ministre des Outre-mer Brigitte Girardin actuellement en visite sur l’île qui a indiqué que « le préfet de La Réunion déposera dès demain une plainte à laquelle je m’associerai », ajoutant que « le racisme ordinaire n’a pas sa place dans le débat d’idées ».

Après avoir rencontré à ce sujet ce mercredi après-midi le préfet Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, Brigitte Girardin a rappelé que « les propos racistes ne sont pas des opinions mais des délits. Il n’existe aucune cause qui autorise le racisme et la haine de l’autre ».

« Quelle indignité ! » a quant à lui réagi Gabriel Serville, député de la première circonscription de Guyane, pour qui « aucun combat, aussi noble soit-il ne saurait justifier de tels dérapages ».

Connue pour son engagement contre la maltraitance animale mais aussi pour sa proximité avec l’extrême-droite et le Front National, Brigitte Bardot a déjà fait l’objet de plusieurs condamnations pour incitation à la haine raciale, notamment pour des propos contre la population musulmane qui « détruit notre pays en imposant ses actes » et contre « des clandestins ou des gueux » qui « prennent d’assaut nos églises pour les transformer en porcheries humaines ». 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • marcovalou

    Oui, le propos est intolérable, les mots violents et inacceptables et il est sûr que la justice fera son office. Il ne faut pas quand-même évacuer le problème récurrent dans nos départements de la maltraitance animale qui sous bien des aspects est intolérable elle aussi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’agenda des municipales 2020

A moins d'un mois des élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, Guyaweb vous propose un point sur l'agenda électoral. Alors que la clôture du dépôt des candidatures en ...

Mission VA252 d’Ariane 5 prévue ce mardi

Le lanceur européen doit mettre en orbite deux satellites géostationnaires civils. Les satellites en question sont JCSAT-17, pour le compte de l’opérateur japonais Sky Perfect JSAT ...

Municipales à Maripasoula : l’aménagement au cœur des enjeux

Une chambre mortuaire jamais mise en service depuis un an, un centre-bourg sous diverses opération d'aménagement pour améliorer le quotidien, des passerelles en bois à 1 M€, une régularisation ...

Quatre personnes mises en examen en Martinique dont un surveillant du centre pénitentiaire de Ducos dans une affaire présumée de «corruption» au sein de cet établissement

«Un surveillant pénitentiaire exerçant au centre pénitentiaire de Ducos, âgé de 47 ans, a été placé en garde à vue mardi matin par la section de recherche de la gendarmerie en Martinique», ...

Epidémie saisonnière de grippe

Au cours du mois de janvier, une hausse du nombre de consultations pour syndrome grippal a été observée en Guyane, avec notamment une forte augmentation au cours de la dernière semaine de ...

Océanie : décoloniser les peuples et l’environnement

Luttes des peuples autochtones pour leur liberté, ultimes tentatives pour sauver leur environnement ancestral et leurs langues : le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) s'est ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube