vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Stress et précarité chez les expulsés de Cayenne

Stress et précarité chez les expulsés de Cayenne

Le calendrier de destruction de poches d’habitat informel à Cayenne sera maintenu en ce début d’année confirme la préfecture, qui observera néanmoins une trêve électorale. Ce rythme inédit place des familles dans des situations de grande détresse. La préfecture détruira bien en 2020 des quartiers d’habitat informel à raison d’ « un par mois ». « Avant la fin du mois de février il y aura quelques évacuations ciblées d’habitations illégales en cours de construction. Nous ferons une pause pour la période électorale et nous reprendrons selon un calendrier qui n’est pas encore complètement fixé » a exprimé mercredi dernier le préfet Marc del…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

24 commentaires

  • EL MATADOR

    C’est le triste sort des victimes du trafic de personnes, mais hélas il est difficile de toucher les vrais responsables de ce trafic qui sévissent à l’étranger…
    À part casser les squats et pousser les gens à partir, il n’y a hélas aucune autre solution pour décourager les candidats au départ de sombrer dans les bras des traficants d’êtres humains.

  • FF

    Il y a aussi des responsables en Guyane. Il suffit de vraiment enquêter sur les marchands de sommeil voire sur les honorables citoyens qui divisent leurs villas en quatre ou rajoutent des constructions sans permis pour y serrer des personnes dans la précarité réglant le loyer en liquide. Il ne s’agit plus de squats mais est-ce mieux ?

  • Frog

    Et même un temps, des complices à la préfecture ou parmi nos fiers leaders des ronds points…

  • elisa

    Cet immeuble a fait l’objet de nombreux articles dans france guyane, la mairie de cayenne ayant muré l’immeuble, les squatteurs accédaient par une échelle. Autrement dit on ne parle que de l’insalubrité de l’immeuble qui en principe ne devrait pas être occupé, donc ces deux personnes occupent sans titre cet immeuble et se plaignent de ne pas avoir des toilettes. Dans quel monde nous vivons. Il faudrait tout mettre à terre, mais des propriétaires ont investi dans cet immeuble, sans pouvoir en disposer car ce quartier n’est pas vivable. Si demain des gens prennent possession de votre habitation que faites vous ?

  • FF

    Frog, ne confondez-vous pas avec une autre affaire ? Je n’ai pas d’exemple en l’état de complice de marchand de sommeil en préfecture. Une affaire judiciairisée en 2011 je crois avec comme marchand de sommeil un agent de l’hôpital de Cayenne, en revanche oui.

  • Frog

    Marchand de sommeil, de cartes de séjour, ou de papas Chinois…mêm bèt

  • EL MATADOR

    C’est vrai que certains profitent de cette misère ici en Guyane, le pire c’est qu’on en a vu certains prétendants lutter contre la délinquance en mars 2017. Le monde à l’envers…

  • Mickael

    « il charge et décharge les caisses d’aubergines, giraumons et coriandre de 2h30 du matin à 15h pour 2,30€ de l’heure »
    Bah voilà, il y a des gens qui les exploitent ? Personne pour coffrer ceux qui arnaquent la misère ?

  • Nadejda

    Il serait instructif de connaître le parcours des demandeurs d’asile palestiniens et syriens
    aujourd’hui à Cayenne. Une idée de reportage ?

  • GZ

    « réduire l’attractivité du territoire … envoyer un signal pour celles et ceux qui veulent venir s’installer en Guyane »

    Oh, mais c’est déjà fait depuis longtemps !

    Sinon, 2,30 Euros /heure n’interpelle personne ? Le migrant volontaire devenu esclave du migrant malgré lui, hein ?

  • GZ

    Non Mickael, ceux-là sont inattaquables. Ca fait partie du politiquement correct façon guyano-lokal.

  • Frog

    Faut faire un « hasch-tag » balance to krokeur !

  • GZ

    En l’espèce le hashtag aurait une signifikasyon raciale… DD

  • benoit

    Bah si le probleme est : ou et comment ils s installent rien ne changera…..
    C est plutot pourquoi ils viennent ? Si vous ne mettez que des barrieres a l arrivee c est comme mettre un pansement sur une jambe de bois.
    Ils se risquent a des traversees perieuses voir mortelles avec femmes et enfants, c est pas deux coups de pelleteuses et de bulldozers qui vont modifier la donne.
    Mais peut etre dans l esprits de simplets qui ont le droit de vote ces gesticulations et operations ont ils un effet……

  • Pokeur

    La France, terre d’acceuil et des droits de l’Homme deviendrait-elle terre protégée pour des neo-nazis qui refusent l’etranger ?
    Sachez que ces gens qui fuient la guerre ou les violences ou la menace dans leurs pays sont des petits nombres de migrants, demain le déréglement climatique engendrera biens plus de migrations et on ne pourra pas les renvoyer chez eux, leurs pays seront sous l’eau..

    A quand une vrai politique d’intégration ? Dites vous que ceux qui ont réussi à venir jusqu’en Guyane ce ne sont pas des ouvriers non qualifiés qui n’ont pas le moyens de fuir et sont généralement morts sur place, ce sont des avocats, des dentistes, des médecins.
    Il me semble qu’en Guyane le corps médical est en manque grave de personnel, pourquoi ne pas les intégrer ?

    Pas besoin d’avoir fait St-Cyr (désolé M le prefet) pour savoir que l’imigration rapporte plus qu’elle ne coûte !

  • Frog

    Ouhlala les clichés qui abîment la cause (louable) qu’ils défendent !
    1/Néo Nazis allons allons…
    2/Guerre, menaces ? dans l’article il est fait mention de deux Dominicaines l’une pour violences familiales, l’autre règlements de comptes de droit commun…néanmoins le droit d’asile est une bonne chose, dont l’usage est malheureusement trop souvent dévoyé. Au détriment de ceux qui en ont réellement besoin.
    3/ Nous aurons les pieds dans l’eau bien avant Haïti, Saint Domingue, Brésil, Pérou, et aurons bientôt à leur demander l’asile ! ( j’me met bien avec mon jardinier)
    4/ Avocats, médecins, dentistes, oui et bisounours .
    5/ Le corps médical en a bien besoin. Oui avec toutes les dérives que cela implique.
    Conseil de l’ordre Africain en Guyane, favorisant l’arrivée de nombreux médecins des mêmes origines, avec bien souvent des compétences ou des convictions mal évaluées . Le problème des IVG en est un. (Particularité très,très border line du CHC)
    6/ L’immigration en Guyane coûte moins que ce qu’elle rapporte ? Vous développer pour les ingénus ?

  • Pokeur

    La cause qu’ils défendent ? le prefet défend le droit de mettre les gens qui sont dans la misère encore plus dans la me*** ?
    1/ eradiquer « l’etranger » de son sol, désolé d’y voir le facisme refaire surface.
    2/menaces : reglements de comptes mais allez voir comme il est facile de l’viter en rep Dom…
    guerre : oui *syrie et Palestine sont des pays en guerre au cas où ca vous échappe.
    3/ la politique est la même sur tout le territoire français pas que en Guyane que l’on fait la chasse au migrants..
    4/ avez vous rencontrés ces gens ? croyez vous vraiemnt qu’un maçon ai les moyens de se payer le « voyage » de syrie jusqu’en Guyane ?
    5/ il existe des système pour reconnaitre des équivalences de diplomes.
    6/ tant qu’on paie des bulldozers ca coute, quand on aura compris que si on intègre les personnes en leur reconnaissant tout ou partie de leurs qualifications il deviendront des personnes qui travailleront, auront un salaire et le dépenseront, là on fait tourner de l’économie.

    7/ libre à vous de rester dans vos préjugés, qui n’aideront jamais personne et je vous souhaite qu’il vous arrive une situation similaire un jour que vous revoyez votre jugement !

  • Frog

    « Ils défendent » sujet : vos clichés.
    Pour le reste, vous mèlangez tout et notamment immigration économique et droit d’asile. Inutile de dèbattre avec vous, vous semblez « exalté » et peu objectif.
    Moi je ne vous souhaites rien de mal.

  • MPRESS

    l’etat arrive a mettre en place des reforme exceptionnelle uniquement en Guyane……… il serait bon de repenser les prestations sociale et leurs conditions d’attribution….. et ceux rien en guyane!

  • MPRESS

    l’etat arrive a mettre en place des reforme exceptionnelle uniquement en Guyane……… il serait bon de repenser les prestations sociale et leurs conditions d’attribution….. et ce rien qu’en guyane!

  • Bello973

    Bonjour Benoit,
    Bien d’accord sur le penchant simpliste de la pensée clôturophile.
    Cela-dit le « pourquoi ils viennent » ne fait pas non plus grand mystère. Pour chercher une vie meilleure et fuir un avenir bouché ailleurs. Bref, ce qui finalement surprendrait le plus ce serait bien le refus d’admettre l’inéluctabilité du processus. Motivation au départ puissante, et incapacité logistique structurelle, quasi universelle, à toute forme d’endiguement. Une fois admise cette réalité incontournable et une fois abandonnée toute vaine idée de refoulement, la réaction au désordre inhérent à cette situation, ne connait alors que deux issues possibles. Prise en charge ou inaction. Avec chacune ses contingences pécuniaires et politiques propres. En clair c’est un choix politique et économique. Et on aurait tort de se croire plus malin que n’importe quel homme ou structure politique, fut-il/elle effectivement des plus incapables, en prétendant détenir la ou les solutions évidentes. Et en effet, parmi les facteurs incapacitants les plus ardent politiquement, rappelons que le droit de vote bien réel des « simplets », fait pleinement partie de l’équation…

  • GZ

    Vos deux dernières phrases semblent se contredire.

  • Bello973

    Complexité politique du sujet et logiques électoralistes, s’additionnent plus qu’elles ne se contredisent…

  • GZ

    Je voulais seulement dire que s’il est vrai que le droit de vote universel rend futile la recherche de la raison pour les solutions évidentes, il n’est pas interdit de concevoir des équations plus équilibrées. Rêver pas interdit.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Episode de pollution atmosphérique

Le seuil d'information et de recommandation (SIR) est dépassé ce dimanche indique Atmo Guyane. "Aujourd’hui 23/02/2020, les concentrations mesurées sont élevées (à 11 :00 : 58,9µg/m3 pour ...

Les quartiers populaires de Matoury, enjeux des Municipales

Matoury, une ville aux quartiers disparates et éclatés dans l'espace, depuis Stoupan et le quartier des Anglais au Larivot en passant par le bourg, Cogneau-Lamirande, Balata et Zénith. Une ville ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube