Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Six personnels d’une prison et neuf détenus positifs au Covid-19 au Suriname où le dernier taux de positifs connu est astronomique : 35,14%

Six personnels d’une prison et neuf détenus positifs au Covid-19 au Suriname où le dernier taux de positifs connu est astronomique : 35,14%
Documents exclusifs sur les chiffres du Covid dans ce pays

Six agents ou cadres pénitentiaires de la prison centrale de Santo Boma au Suriname ont été testés positifs au Covid-19 au mercredi 5 mai.

Cette prison se situe à environ 30 minutes en voiture de la capitale du pays, Paramaribo.

Le premier cas concernait dans les jours précédents un agent pénitentiaire affecté à la cuisine de la prison.

Neuf détenus avaient aussi été testés positifs au 5 mai.

« Ils sont isolés dans une pièce spéciale » a indiqué Starnieuws vendredi soir sans plus de précision, s’agissant des neuf détenus.

Les personnels pénientiaires sont eux à leur domicile en tout cas s’agissant des derniers positifs en date testés suite à des symptômes.

Selon la mise à jour hier vendredi par les autorités sanitaires des chiffres Covid dans ce pays, 117 personnes de plus avaient été testés positives sur 333 prélèvements par écouvillons. Soit un taux vertigineux de positifs de 35, 14%. Soit plus d’une personne sur trois.

Le taux de positifs avait été similaire en début de semaine mais sur un nombre inférieur de tests : sur les 143 écouvillons administrés au cours des dernières 24 heures à cette date, 54 s’étaient en effet révélés positifs, soit 37,76% des personnes testées, avait révélé lundi 3 mai la presse du Suriname.

Les jours suivants, le taux de positif était retombé -si l’on ose dire- à une personne testée sur quatre environ.

Vendredi, la plupart des infections ont été détectées à Paramaribo et Wanica.

Vendredi sur le district de Nickerie, 16 personnes ont été testées positives, dont 15 d’Apoera, commune à la frontière du Guyana.

Le nombre de positifs augmente également dans les districts de Para et Commewijne.

 

Les mois records en matière de taux de positifs au Covid-19 au Suriname remontent à la première vague avec 27,5% de positifs en juillet 2020 et 28,8% de positifs, une moyenne record toujours à battre, en août 2020.

 

Les trois variants préoccupants (VOC : variants of concern) ont aussi été décelés au Suriname : 28 cas de P1 (ou V3) brésilien de Manaus au 10 avril selon les chiffres dont Guyaweb a pu prendre connaissance, 18 cas de VOC britannique et un cas de VOC sud-africain à la même date.

Les VOI (variant of interest) détectés au Suriname, selon le tableau ci-dessus, sont des variants sous surveillance présentant moins de mutations que les VOC brésilien de Manaus, britannique et sud-africain.

Le nombre officiel de morts Covid au Suriname est passé à 214 vendredi 7 mai (environ le double du nombre de morts Covid guyanais : au moins 109 selon le décompte recoupé de Guyaweb) pour une population double de celle de Guyane. Les proportions correspondent.

24 personnes atteintes de formes graves du Covid-19 étaient hospitalisés en soins intensifs hier vendredi au Suriname (le service équivalent peu ou prou au service réa de Guyane).

Le ministre de la Santé Amar Ramadhin avait dénoncé mardi un «gâchis quotidien », selon De Ware Tijd avec une occupation de lits dans les unités de soins intensifs excessive, selon lui, par manque de responsabilité dans les comportements individuels.

Le ministre n’avait pas exclu la nécessité de « décisions éthiques médicales » à un moment donné. Pour être encore plus clair : un tri de malades.

« Cela signifie que les hôpitaux devront choisir qui mérite un lit en fonction de situations personnelles. Ce sont des situations désagréables, mais elles ne peuvent être évitées si nous ne nous conformons pas aux mesures et continuons à refuser de nous faire vacciner », avait fustigé le ministre de la Santé, rapportait alors De Ware Tijd.

Au Suriname, le couvre-feu (ou confinement) du week-end commence à 17 h le samedi après-midi et dure jusqu’à 5 h le lundi.

FF

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube