vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Une saison plus que sèche à Grand Santi

Une saison plus que sèche à Grand Santi

Les 6685 habitants de la commune de Grand Santi sont soumis à d’importantes restrictions d’eau depuis une dizaine de jours. L’eau reste accessible pour les écoles et le dispensaire de 8h à 14h30 (soit les horaires d’ouverture) ; et pour les habitants de 7h à 8h, et de 19h à 20h dans la limite des stocks disponibles.  L’inquiétude monte à Grand Santi depuis que l’accès à l’eau a été fortement restreint sur la commune. Il y a une dizaine de jours, un planning d’accès à l’eau a été communiqué à la population. Sur le papier, l’eau est distribuée aux habitants à…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • JCB
    04 décembre 2017

    Visiblement, la Région (CTG maintenant) n’a pas pris la mesure des investissements nécessaires à l’intérieur. Je propose que la Guyane fasse comme le Brésil qui a créé sa capitale à Brasilia: qu’on installe la capitale à Saül avec tous les services départementaux, vous verrez que les investissements ne seront plus les mêmes !

    • PapaouT
      04 décembre 2017

      Pour cette fois, la CTG n’y est pour rien. L’alimentation en eau potable est une compétence des communes (ou groupement de communes comme la CACL).
      Pour ces travaux, des crédits notamment des fonds européens sont disponibles et attendent d’être consommés, il « suffit » de monter les projets.
      Un fois le projet financé, il faut le réaliser et beaucoup de communes sont incapables de le faire convenablement. Grand-Santi dispose de nouveaux forages qui attendent depuis plus d’un an d’être équipés. Ce chantier doit commencer avant la fin de l’année, mais quand sera-t-il terminé ?
      D’ici là, le niveau dans les forages actuels sera remonté et l’eau revenue et on oubliera encore de s’occuper de ces problèmes jusqu’à la prochaine saison sèche…

  • Tobbie Rat
    04 décembre 2017

    Qu’ils mangent du couac et du riz comme à l’internat du collège de Maripasoula.

  • marcovalou
    04 décembre 2017

    Station de pompage sur le fleuve et traitement de l’eau comme sur le littoral. Un investissement indispensable si on considère comme « concitoyennes » les populations de Grand-Santi. Il y a urgence vitale semble t-il.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Suspicion d’Ebola au Suriname : le risque est « négligeable » selon l’OMS et l’ARS

Dans son édition du mardi 20 août, le quotidien France-Guyane a relaté une suspicion d’Ebola au Suriname chez un visiteur d'origine chinoise en provenance de la République Démocratique du Congo...

Maduro admet des contacts avec les Etats-Unis

Le président vénézuélien reconnaît que des membres de son gouvernement ont rencontré récemment des émissaires de Washington. « Je confirme que depuis des mois il y a des contacts entre de ...

Untɨ, les origines primé au festival Présence Autochtone à Montréal

Untɨ, les origines, le film documentaire écrit et réalisé par le leader charismatique de la Jeunesse autochtone de Guyane, Christophe Yanuwana Pierre, était sélectionné pour la 29e édition du ...

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube