vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Une saison plus que sèche à Grand Santi

Une saison plus que sèche à Grand Santi

Les 6685 habitants de la commune de Grand Santi sont soumis à d’importantes restrictions d’eau depuis une dizaine de jours. L’eau reste accessible pour les écoles et le dispensaire de 8h à 14h30 (soit les horaires d’ouverture) ; et pour les habitants de 7h à 8h, et de 19h à 20h dans la limite des stocks disponibles.  L’inquiétude monte à Grand Santi depuis que l’accès à l’eau a été fortement restreint sur la commune. Il y a une dizaine de jours, un planning d’accès à l’eau a été communiqué à la population. Sur le papier, l’eau est distribuée aux habitants à…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • JCB
    04 décembre 2017

    Visiblement, la Région (CTG maintenant) n’a pas pris la mesure des investissements nécessaires à l’intérieur. Je propose que la Guyane fasse comme le Brésil qui a créé sa capitale à Brasilia: qu’on installe la capitale à Saül avec tous les services départementaux, vous verrez que les investissements ne seront plus les mêmes !

    • PapaouT
      04 décembre 2017

      Pour cette fois, la CTG n’y est pour rien. L’alimentation en eau potable est une compétence des communes (ou groupement de communes comme la CACL).
      Pour ces travaux, des crédits notamment des fonds européens sont disponibles et attendent d’être consommés, il « suffit » de monter les projets.
      Un fois le projet financé, il faut le réaliser et beaucoup de communes sont incapables de le faire convenablement. Grand-Santi dispose de nouveaux forages qui attendent depuis plus d’un an d’être équipés. Ce chantier doit commencer avant la fin de l’année, mais quand sera-t-il terminé ?
      D’ici là, le niveau dans les forages actuels sera remonté et l’eau revenue et on oubliera encore de s’occuper de ces problèmes jusqu’à la prochaine saison sèche…

  • Tobbie Rat
    04 décembre 2017

    Qu’ils mangent du couac et du riz comme à l’internat du collège de Maripasoula.

  • marcovalou
    04 décembre 2017

    Station de pompage sur le fleuve et traitement de l’eau comme sur le littoral. Un investissement indispensable si on considère comme « concitoyennes » les populations de Grand-Santi. Il y a urgence vitale semble t-il.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

David Riché placé en garde à vue ainsi que 3 autres personnes dans le cadre d’une enquête pour «favoritisme» et «recel de favoritisme»

Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une affaire judiciaire en cours, ont révélé nos confrères...

Pôle psychiatrie : le silence de l’hôpital de Cayenne interroge sur la «capacité de l’établissement à mettre en œuvre des modifications profondes sans délai»

Guyaweb a adressé il y a un mois une série de questions au directeur de l'hôpital de Cayenne Christophe Robert et à la cheffe du pôle psychiatrie de cet établissement, le Dr Caroline Janvier....

Toutes les petites annonces ( 1 ) :

Véhicules ( 1 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube