vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Des rafales de 95km/h sur l’île de Cayenne

Des rafales de 95km/h sur l’île de Cayenne

De violentes rafales de vent atteignant les 95 km/h, un fait sans précédent en Guyane, ont été ressenties ce dimanche soir, faisant de sérieux dégâts dans l’île de Cayenne. « C’est un phénomène qui est très ponctuel, une durée de vie très courte et il n’y a pas de prévisibilité » nous a répondu le responsable de l’unité de prévision de Météo-France en Guyane.

Des vents d’une violence rare ont été ressentis sur l’île de Cayenne, Macouria voire Kourou. « Une ligne de grain c’est-à-dire un alignement de nuages nord-sud venant de l’océan s’est formée et est arrivée très rapidement sur les côtes d’est en ouest sur l’île de Cayenne. Cette ligne de grain qui s’est renforcée a provoqué des vents forts (…). C’est un phénomène lié à la convection de mouvements ascendants et descendants de l’air donnant des rafales de vents comme celles d’hier qui ont été très fortes » nous a expliqué Christian Brévignon, responsable de l’unité des prévisions à Météo-France en Guyane.

« Le maximum de vent révélé hier est de 95 km/h à Cayenne et ce qui est remarquable c’est qu’il y a eu peu de précipitations mais un vent très fort alors que le maximum de précipitations était sur Matoury mais le vent était moins fort de l’ordre de 60 km/h » a t-il précisé.

« La valeur qui a été relevée sur l’île de Cayenne est aussi remarquable car c’est au deuxième rang des valeurs les plus fortes en Guyane, mais c’est un phénomène qui est très ponctuel et une durée de vie très courte et il n’y a pas de prévisibilité par rapport à cela» explique Christian Brévignon. `

« C’était la surprise pour nous aussi (…). On sait qu’il y avait une situation avec la zone intertropicale de convergence en mer, le passage d’une onde tropicale mais les précipitations étaient plutôt sur l’océan et là il se trouve qu’il y a une partie qui s’est rabattue sur la côte et qui a donné ce phénomène d’une formation d’une ligne de grains donc un alignement des nuages qui a donné ces rafales très fortes » expliquant que « les toits ont pu être emportés et les arbres soient tombés ».

De nombreux dégâts

Les dégâts ont été nombreux en effet – arbres déracinés, poteaux électriques cassés… – et le bilan fait état de deux blessés et de 66 interventions recensées par le Service Départemental d’Incendie et de Secours. Ce lundi matin les sociétés d’élagages sont à pied d’oeuvre. « Nous avons des appels de partout, en ce moment nous sommes en train de faire un débitage d’un arbre tombé sur une voiture dans le quartier Saint-Antoine où il y a eu une grosse veine de vent» nous a informés un responsable d’une société d’élagage. Non loin du quartier Saint-Antoine, dans la ZAC Hibiscus, des toits de logements sociaux de la Simko se sont même envolés (Guyaweb du 24 juin).

D’autres dégâts sont à déplorer comme des coupures d’électricité. Hier à 21h, près de « 2500 » foyers étaient privés d’électricité. Ce lundi matin à 7h seuls « 50 clients étaient sans électricité du côté de la route des plage à Rémire-Montjoly et des groupes électrogènes vont être installés pour rétablir l’électricité à tous les clients de la route des plages », a informé EDF ce lundi matin.

Pour les prochains jours Météo-France prévoit une amélioration jusqu’à mercredi et la saison des pluie est prévue jusqu’à mi-juillet mais « on peut s’attendre à des phénomènes de ce type-là » prévient Météo France. Néanmoins « même en saison sèche on peut avoir de fortes pluies, ce qui s’est passé en 1996 où il y a eu le record absolu en 24 heures, il est tombé 255 mm au mois d’août. » Donc nous ne sommes pas à l’abri et il peut toujours y avoir des surprises…

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une plainte pour «violences» à l’encontre de Mickaël Mancée, une enquête en cours…

Une plainte pour «violences» a été déposée à l'encontre de Michaël Mancée, candidat aux municipales à la mairie de Cayenne, a-t-on eu confirmation ce jeudi après-midi de source judiciaire....

José Mariema dépose une liste d’ouverture sans le Rassemblement national

La rumeur s'était répandue sur les réseaux sociaux, après l'émission de Guyane la 1ère, Place publique, le Rassemblement national partagerait une liste avec José Mariema. Finalement, il s'agit ...

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube