Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

La préfecture de Guyane épinglée

La préfecture de Guyane épinglée

Pour sa politique d’enfermement et d’expulsion, le prix de la Quête du Graal a été décerné à la préfecture de Guyane par la Cimade ce mardi matin. Coup de théâtre et tapis rouge. Dans le cadre d’une opération nationale de la Cimade, association de défense des droits des étrangers, les préfectures se sont vues remettre des distinctions pour leurs pratiques « zélées en matière d’enfermement et d’expulsion.» Figurant parmi les préfectures nominées à savoir celles de Bobigny, Bordeaux, Nantes, Poitiers, Toulouse, Vienne ou encore la Guadeloupe, la préfecture de Guyane a reçu le prix de la Quête du Graal des Charter Awards…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • LENNY973

    C’est vrai qu’entre le « Rien faire » et l’action plutot musclée, mieux vaut un compromis…
    mais le pire serait de rien faire

  • La devise de la Cimade est « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre ». Pourquoi défendre tous les étrangers ? ceux qui sont en prison sont déjà défendus, à nos frais. Supprimons les frontières :-)

  • En tenant compte du nombre d’étrangers en prison, on devrait certainement décerner à la Guyane un prix « Terre d’accueil, personne ne vous croira » pour le nombre d’étrangers installés sur son territoire. En pourcentage à son nombre d’habitants, cela devrait approcher ou dépasser les 50%. On devrait bien se placer prés de la tête de peloton des départements français, sans dopage.

  • Jmc

    Ce genre d’action décrédibilise la Cimade. Si à mon sens il faut dénoncer le traitement quelquefois hasardeux de la préfecture concernant les minorités réellement en danger issues de pays en guerre ( Syrie, Irak, Afghanistan … ) il faut aussi reconnaître que la situation d’accueil en Guyane notamment en ce qui concerne les demandes d’asile effet d’aubaine explosent.
    C’est quoi en effet ces queues de centaines de personnes devant la croix rouge depuis quelques semaines de personnes provenant en majorité d’Haïti qui n’est pas un pays en guerre. C’est une démocratie chancelante et un pays pauvre.
    Alors la Guyane fait sa part et accueille. Cependant de façon hypocrite les réfugiés sont maintenus dans un système d’assistanat puisqu’il leur ait interdit de travailler. L’interdiction entraîné des dérives liés à la clandestinité sur ce point, et c’est que la Cimade devrait denoncer.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Saint-Laurent : la caravane passe et les opposants au pass sanitaire s’organisent

Samedi, entre 300 et 400 personnes – selon nos estimations – se sont réunies sur la place du marché de Saint-Laurent, point de chute de « la caravane de la liberté » conduite, notamment, ...

60000 foyers sans électricité

Depuis 14h, ce samedi 24 juillet, un incident généralisé plonge une grande partie du territoire guyanais sans électricité. « L’incident généralisé a eu lieu à 14h00 ce 24 juillet et ...

Poste de contrôle routier d’Iracoubo : « Les manifestations revendicatives sont un motif impérieux »

Comme nous l’annoncions ce vendredi, une caravane de la liberté est bel et bien partie ce samedi 24 juillet de Cayenne en direction de Saint-Laurent. Cette caravane composée d’opposants au ...

Plus de 230 kg de cocaïne dans un container au Suriname, un ex-policier devenu chauffeur-routier interpellé

Un ex-policier surinamais de 52 ans reconverti chauffeur-routier est suspecté d'avoir transporté plus de 230 kg de cocaïne jusqu'au site d'une compagnie maritime au Suriname. Il a été interpellé...

Une caravane de la liberté 

Après plusieurs manifestations anti-passe sanitaire, dont une marche qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Cayenne le 21 juillet (photo de Une) et un jeté de blouse symbolique devant ...

Affaire Ketsia Le Fol-Claude contre Jérôme Le Fol : derrière la porte…

Après la condamnation à un simple «stage de prévention des violences conjugales et sexistes» du mari, Jérôme Le Fol, 47 ans, jugé coupable, le 1er juillet dernier par le tribunal ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube