vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La préfecture de Guyane épinglée

La préfecture de Guyane épinglée

Pour sa politique d’enfermement et d’expulsion, le prix de la Quête du Graal a été décerné à la préfecture de Guyane par la Cimade ce mardi matin. Coup de théâtre et tapis rouge. Dans le cadre d’une opération nationale de la Cimade, association de défense des droits des étrangers, les préfectures se sont vues remettre des distinctions pour leurs pratiques « zélées en matière d’enfermement et d’expulsion.» Figurant parmi les préfectures nominées à savoir celles de Bobigny, Bordeaux, Nantes, Poitiers, Toulouse, Vienne ou encore la Guadeloupe, la préfecture de Guyane a reçu le prix de la Quête du Graal des Charter Awards…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • LENNY973

    C’est vrai qu’entre le « Rien faire » et l’action plutot musclée, mieux vaut un compromis…
    mais le pire serait de rien faire

  • La devise de la Cimade est « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre ». Pourquoi défendre tous les étrangers ? ceux qui sont en prison sont déjà défendus, à nos frais. Supprimons les frontières :-)

  • En tenant compte du nombre d’étrangers en prison, on devrait certainement décerner à la Guyane un prix « Terre d’accueil, personne ne vous croira » pour le nombre d’étrangers installés sur son territoire. En pourcentage à son nombre d’habitants, cela devrait approcher ou dépasser les 50%. On devrait bien se placer prés de la tête de peloton des départements français, sans dopage.

  • Jmc

    Ce genre d’action décrédibilise la Cimade. Si à mon sens il faut dénoncer le traitement quelquefois hasardeux de la préfecture concernant les minorités réellement en danger issues de pays en guerre ( Syrie, Irak, Afghanistan … ) il faut aussi reconnaître que la situation d’accueil en Guyane notamment en ce qui concerne les demandes d’asile effet d’aubaine explosent.
    C’est quoi en effet ces queues de centaines de personnes devant la croix rouge depuis quelques semaines de personnes provenant en majorité d’Haïti qui n’est pas un pays en guerre. C’est une démocratie chancelante et un pays pauvre.
    Alors la Guyane fait sa part et accueille. Cependant de façon hypocrite les réfugiés sont maintenus dans un système d’assistanat puisqu’il leur ait interdit de travailler. L’interdiction entraîné des dérives liés à la clandestinité sur ce point, et c’est que la Cimade devrait denoncer.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Référendum « covid-free » en Nouvelle-Calédonie

Meetings, marches, discours, drapeaux bleu-blanc-rouge et drapeaux kanak : la campagne officielle pour le référendum sur l'indépendance – qui doit se tenir le 4 octobre 2020 – a commencé en ...

Atlas critique : d’autres cartes de la Guyane sont possibles

Vient de paraître aux éditions du CNRS un "Atlas critique de la Guyane" qui déconstruit les représentations cartographiques dominantes pour faire émerger d'autres manières de cartographier la ...

La Culture déconfinée à l’occasion des Journées européennes du patrimoine

Malgré le classement de la Guyane en zone de circulation active et les restrictions de regroupement, la Culture sera (enfin) déconfinée à l’occasion de la 37e édition des Journées Européennes...

Covid-19 : ces prochains jours sont déterminants pour la Guadeloupe

La Guadeloupe fait partie des départements très touchés par ce regain de Covid-19. Dans sa conférence de presse de jeudi 17 septembre, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé des ...

La fin de l’état d’urgence sanitaire mais pas des restrictions

Alors qu'un décret mettant fin à l’état d’urgence sanitaire en Guyane et à Mayotte entrera en vigueur au lendemain de sa publication au Journal officiel, dans le même temps ces deux ...

Fin de l’état d’urgence en Guyane

Réuni au Palais de l'Elysée, à Paris, ce mercredi 16 septembre, le Conseil des ministres a acté la fin de l'état d'urgence à Mayotte et en Guyane. Le président de la République, Emmanuel ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube