vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Des centaines de conteneurs dans la nature et bloqués au port

Des centaines de conteneurs dans la nature et bloqués au port

Alors que l’Asian Sun est reparti ce lundi 10 juillet avec une centaine de conteneurs en raison d’une grève perlée des dockers qui revendiquent une augmentation des salaires et des effectifs supplémentaires, depuis hier, c’est le CMA-CGM Cayenne actuellement à quai avec 382 conteneurs à son bord qui attend d’être déchargé. Le port de Dégrad-Des-Cannes est en souffrance. «En pleine négociation  annuelle obligatoire (NAO) débutée en juin, entre la direction du Groupement d’employeurs de la manutention guyanaise (GEMAG) et les syndicats des dockers, il restait 1/3 des négocations à mener. Le conflit est déclenché sans que les négociations soient terminées»…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • FRED66

    Merci de faire enfin tomber l’omerta du port !
    Il y a quelques années…. trop d’années … les salaires du personnel du port avaient été révélés.
    Je pense que c’est une information primordiale pour comprendre ce qu’il se passe à Degrad des Cannes.
    Madame Katia Leï Sam, merci de ne pas vous satisfaire des déclarations des uns et des autres, mais plutôt de poser les questions qui fâchent.

  • KLS

    Bonjour
    En effet il y a beaucoup à dire sur le sujet. Certainement le début d’une longue série d’articles.
    Cordialement,
    KLS

  • Bece

    Gemag est une société privée qui ne prend pas ses responsabilités devant ses employés totalement irresponsables!! Et la préfecture encore une fois fait la sourde oreille en laissant s’envenimer une situation déjà catastrophique. Voila comment laisser des syndicats aux idées nauséabondes se sentir indétrônable. Pauvre Guyane !!!

  • KouK

    On signe où pour aller décharger bénévolement les containers ? Qu’ils apprennent ce que c’est de prendre la population pour des cons, ces petits nantis au pouvoir bien trop important pour les trois neurones qu’ils utilisent (pour faire grève).

    La haine est présente, et elle est tout aussi vraie vis à vis des employeurs de ces empêcheurs de dékolé en rond.

    #noubonkesa ? grrrrrrrrr

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 72 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube