vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Nocturne de l’Adil : “location saisonnière : que prévoit la loi ?”

Nocturne de l’Adil : “location saisonnière : que prévoit la loi ?”

Alors que la location saisonnière cartonne en Guyane via notamment le concept Airbnb avec plus de 300 logements disponibles, l’Agence départementale pour l’information sur le logement (Adil) dédiera sa nocturne mensuelle, ce jeudi 21 février, à la “location saisonnière : que prévoit la loi ? ” à l’attention en particulier des propriétaires bailleurs.

“Que faut-il entendre par location saisonnière ? Que dit la loi ? Comment se constituer un complément de rémunération, a priori à moindre coût, notamment quand les fins de mois sont difficiles ?” C’est à ces questions que va répondre cette nouvelle nocturne de l’Adil animée par Vincent Ardisson, conseiller-juriste à l’Adil.

Implantée en Guyane depuis 2013 à la cité Medan, l’Adil enregistre “3000 consultations annuelles”. Elle a déménagé à l’éco-quartier Hibiscus à Cayenne dans des locaux fraîchement inaugurés en début d’année, pour “une meilleure visibilité auprès des usagers afin de répondre à l’ensemble de leurs besoins en matière de logement” a expliqué Valérie Véronique, la directrice de l’Adil, à Guyaweb.

Nocturne de l’Adil

Ce jeudi 21 février, l’Adil ouvre ses portes en nocturne pour une session d’information sur la location saisonnière. “ A raison d’une nocturne par mois, l’Adil propose une thématique permettant à la population qui ne peut pas se déplacer le matin d’avoir ce contact avec un conseiller-juriste à partir de 18h.”

La précédente nocturne portait sur la révision de loyer et sera “renouvelée” car elle a été “couronnée de succès”. D’autres sujets ont été traités comme “le couple et l’accession, le congé donné, la copropriété, le permis de construire (…), ces thématiques ont été recensées par l’Adil auprès des usagers, nous partons des besoins de la population et l’informons par le biais de petits ateliers théoriques et pratiques.”

Centralisation des demandes de logements sociaux

Une nouvelle mission incombe à l’Adil devenue depuis le 4 janvier 2019 le guichet unique d’enregistrement pour toute demande de logement social pour les communes relevant de la CACL : Cayenne, Matoury, Roura, Montsinéry-Tonnégrande, Roura, Macouria. 

“Pour compléter notre offre de services, nous nous sommes rapprochés des bailleurs sociaux de la CACL de telle façon à enregistrer les demandes de logements au sein de l’Adil et donc avons recruté deux nouvelles conseillères logement” nous a précisé la directrice de l’Adil. Il n’est donc plus nécessaire de contacter les trois bailleurs que sont la Simko, la Siguy et la Semsamar pour les demandes de logements sociaux.

La Caravane du logement

Ce dispositif de l’Adil qui se tient sur une semaine consiste en des points d’information au sein des communes les plus éloignées de l’île de Cayenne pour aller à la rencontre des propriétaires ou personnes à la recherche d’un logement. Trois éditions ont déjà eu lieu, en 2013, 2014 et 2016 .

“C’est un rendez-vous fort attendu par les usagers et partenaires qui sera remis au goût du jour et l’édition 2019 se tiendra dans le grand Ouest guyanais” nous a indiqué Valérie Véronique.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube