vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Montagne d’Or et Total, deux projets industriels soutenus par le député Adam

Montagne d’Or et Total, deux projets industriels soutenus par le député Adam

Invité du JT de Guyane La 1ère ce lundi, le député de la deuxième circonscription Lenaïck Adam a réaffirmé son soutien au projet de forages de Total au large de la Guyane et à celui de mine à ciel ouvert dans le nord-ouest guyanais porté par le consortium russo-canadien Montagne d’Or – un projet classé en risque Seveso et soumis à « trois conditions » selon le ministre de la Transition écologique et solidaire. Avec le projet de Total qui fait l’objet d’une demande de suspension devant être tranchée par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Guyaweb du 20 janvier 2019) , le député…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

28 commentaires

  • Francois

    à propos Montagne d’Or et accident de rupture de digue de l’entreprise Vale au Minas Gerais: il faut vraiment que chacun réalise que la taille de la verse à stériles de Montagne d’Or en Guyane est beaucoup, beaucoup plus grande que celle du bassin de rétention dont la digue-barrage a cèdé le 25 janvier près de la ville de Brumadinho.
    Rappel concernant le projet russo-canadien de Montagne d’Or: le parc de stockage des résidus issus du traitement du minerai couvrira 190 hectares, aura une capacité de 45 millions de m³, avec une digue de hauteur maximale de 57 mètres.
    Alors que le barrage de résidus miniers (« tailings dam ») dont la digue a cèdé au Brésil couvrait 25 hectares, avait une capacité de 12 millions de m³, avec une digue de hauteur 86 mètres (source = entreprise Vale, en date du 27-janv-2019).

  • Comment un Guyanais, député, peut il appuyer un projet infiniment plus vaste que celui du Bresil, qui était estimé sûr, avec les résultats que le monde entier a vu, comment peut on envisager de faire courir un tel risque à sa terre ? Vraiment je me pose des questions…..Patient et Alexandre sont du même avis, pour les 700 emplois ? Ce serait cher payé …….et, ils ne sont que promis, on sait ce que valent les promesses de nos jours…… Je ne comprends pas ….

  • amertume

    RA, PG ,AL et Consorts sont des SUPPÔTS de SATAN
    Aveuglés par l’ARGENT et le PROFIT
    Sacrifier tout un peuple et ce de génération en générations ne leur est que FOUTAISE
    Ils ne seront plus en vie pour subir les conséquences de leurs ACTES
    DÉMONIAQUES
    Et ne pensent même pas au sort qu’ils réservent à leurs propres descendances

  • benoit

    Bravo a ce depute qui voit bien l.impact economique positif qu auront sur la guyane et particulierement sur saint laurent ces projets industriels.
    C est un des rares elu a voir le desoeuvrement total des populations de l ouest et de l est guyanais.
    Il y en a marre des cre…..ns qui nous bassinent a longueur d annees que tourisme va sauver la guyane. Ca fait 30 ans que sa dure et toujours rien.
    ah si des sites 250 balles la journee pour dormir en carbet. A ce prix la c est reserve quasi exclusivent aux familles d ingenieurs de kourou ou de fonctionnaires surpayés (40%) qui viennent en guyane passer 1 semaine.
    Quand on leur demande pourquoi ca fait trente ans et toujours rien : bah on attends que l etat s engage !!!
    Meme pas capable de faire de projet sans subvention. De relever les manches et faire marcher l huile de coude pour reduire les couts des projets !!!
    Une partie des sites touristiques sur le kourou apartient au CNES, les guide-ecolo n en n ont que la gestion, quand le CNES doit deforester sans contrainte des millers d hectares pour betonner et pour balancer du propergel a toute berzingue au dessus des criques et de la canope : bin ils mouflent pas beaucoup. Quand faut faire du pognon ils ont plus trop la fibre ecolo sur le.kourou.
    Etc etc. etc….
    Bravo depute Adam et vive la jeunesse guyanaise.

    • Johann

      Ou peut-être aurait-il des intérêts au premier ou second degrés dans la montagne d’or ? Je ne vais pas les cités, je ne veux pas que l’on m’attaque pour diffamation.

      L’emploi en Guyane ? Vous savez ce qu’il va se passer pour les 700 postes ? une grande majorité sera de la main d’œuvre délocalisée. Vous savez, cette formidable possibilité qu’ont les pays de la CEE. Un roumain embauché coutera 4 fois moins cher qu’un guyanais tout en bénéficiant des subventions françaises à l’emploi. Et puis un roumain, il peut loger dans un algeco sur place pendant 5 ans, il s’en fout. Pourquoi la montagne d’or s’en passerait ? Pourquoi ? Alors, oui, au début, ce sera guyanais, mais en même pas une année, tous les jeunes qui ne voudront pas renouveler leur contrat seront vite remplacés par du moins cher.
      Idem pour le BTP en Guyane. Une grosse partie des jeunes qui sortent du RSMA pour travailler abandonnent le boulot rapidement parce que « c’est trop » dur. Ne vous en faites pas, les roumains et autres moldaves sont dans les starting blocks juste derrière.

      Regardez les exemples partout dans le monde. La Guyane ne sera pas l’unique exception.

  • Johann

    “Tous ceux qui commentent, je regrette qu’ils ne soient pas dans cette dynamique de pouvoir lutter, militer pour combattre les garimpeiros qui sabotent notre environnement”

    Monsieur le député,

    je suis ancien militaire, j’ai participé à de nombreuses mission de lutte contre l’orpaillage illégale. Tout ce que vous dites est totalement faux. De plus, l’orpaillage légale attire l’orpaillage illégale, parfois même jusqu’au « blanchiment » de minerai illégal par des légaux mal intentionnés. Donc cesser de dire que les Guyanais qui ne veulent pas de la montagne d’or se foutent des ravages de l’orpaillage illégal. Militez plutôt dans l’hémicycle pour une augmentation des militaires en forêt, car je peux vous l’assurer, en doublant les effectifs opérationnels actuellement en place, nous arriverions à faire disparaitre ce fléau. Chaque militaire supplémentaire en forêt apporterait des résultats EXPONENTIELS dans la lutte contre l’orpaillage illégale.

    Pour finir, une majorité de nos jeunes en Guyane ne voudront pas de ces emplois en mine. Enlevez vos oeillières.

  • benoit

    700 emploi direct et 3000 induits seront toujours mieux que 700 RSA ou 700 RSMA
    CQFD
    par ailleurs :
    L’orpaillage legal n a rien a voir avec l.orpaillage illegal.
    Prenez une carte et du bon sens vous verrez que les zones interdites a toute activite industrilelle concentre la majorite des sites illegaux.
    Prenez le sud de maripasoula meme un citoyen lambda n a pas le droit de s y trouver et pourtant la waki et la tampock regorgent de.clandestins, et oh surprise il.n y a aucun operateur legal !!
    Concernant l acces au site illegaux dans les zones non reglementées demandez plutot a l.ONF de ne.pas ouvrir de piste a travers la foret.
    Pour finir sur cela : rapprochez vous du TGI de cayenne et verifier le nombre d affaire sur les 20 dernieres annees pour collusion entre fonctionnaires publique de tout genre avec le milieu de l orpaillage illegal vous risquez d etre tres surpris…..

    • La Sobriete Heureuse

      Vous n’avez aucune idée de ce dont vous parlez. Les emplois précaires (12 ans mais bien moins si le cours de l’or chute de seulement 30%) que proposent la multinationale seraient extrêmement pénibles et nocif pour la santé.
      Imaginez travailler au fond ou alentours d’une fosse de 300 m de profondeur, 2,5 km de long, 400 m de large, d’où on aura extrait plus de 200 000 tonnes de métaux lourds, réduits en poudre par les 57 000 d’explosifs toxiques, au coeur de la forêt tropicale, à raison de 12 heures par jour, 70 h par semaine, sur site (chiffres du soit disant « syndicat ouvrier » Force Ouvriere), c’est tout bonnement insupportable et le turn-over sera énorme… Donc, ni vous ni la jeunesse guyanaise, qui a bien plus d’audace et d’ambition que vous l’imaginez, ne travailleront dans de telles conditions.
      https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/c-est-comme-ca-du-29-janvier-2019-7796370452?fbclid=IwAR0wMlkvBoR0CIKbiZV8SSKRmJNwm66Xq74lzTZC-TTB5J8fIT2cPwBlpAY

    • GZ

      « verifier le nombre d affaire sur les 20 dernieres annees pour collusion entre fonctionnaires publique de tout genre avec le milieu de l orpaillage illegal »

      On konye. Sur vingt ans…le premier était le préfet de l’époque qui a confié le maintien de l’ordre sur le Haut Maroni à un brigand surinamais et sa bande. Pour lui c’était le Bernartapie du fleuve…

      Sinon vous dites encore des bétises.

  • Remi973

    Qui parle du risque de « drainage minier acide » lié au projet de Compagnie Minière Montagne d’Or, pourtant autrement plus inquiétant que le cyanure ?

    Quant à l’argument « ceux qui sont contre le projet Montagne d’Or sont pour l’orpaillage clandestin (voire pour le maintien de la population dans la pauvreté et le désœuvrement) »… Que dire ? Cela relève du « faux dilemme » ou de « l’homme de paille » ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Faux_dilemme

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pouvantail_(rh%C3%A9torique)

  • pikiboy

    Et sinon ? Pas d’autres idées ? :)
    Que font les pays qui n’ont pas d’or ? Ils sont condamnés à la pauvreté ? « Comme la suisse et le Japon par exemple vous voulez dire ? »
    La Corée n’a aucune ressources minière, elle a investit dans un truc dingue : la formation, l’intelligence, l’ingénierie… Et diantre ils s’en sortent mieux que nous.

    Nous, nos élus ils pensent… Mines….

    Parce que le problème est là, non ? L’or obscurcit tous les horizons… Les bas-du-front ne voient plus que ça.

    Nous sommes un département qui a besoin de beaucoup de choses.
    -Production agricole (nos jeunes se forment grâce à Matiti et ce sont ces jeunes-ci qui assureront l’indépendance alimentaire de la Guyane de demain (pas vos miniers… pas sur des terres polluées).
    -les services à la personne ? (santé, petite enfance, périscolaire, handicap, personnes agées) ce sont des secteurs sinistrés en Guyane – et si je ne m’abuse nous sommes là pour nous mettre au services les uns des autres – et pas pour s’accaparer les richesses aux dépends des autres – présents et à venir)
    – l’éducation : nous ne construirons rien sans nos jeunes : nous devrions les mettre au centre de nos préoccupations particulièrement en Guyane où on part de plus loin et sans leur proposer de perspectives stimulantes.
    -le bâtiments, le bois, la bio ingénierie, j’en passe et même le tourisme – à destination des Guyanais si vous y tenez et puisque vous avez identifié qu’il y avait un créneau (vous voyez quand vous voulez ;) )

    L’emploi n’est pas un objectif « en soit » Benoit. Si c’était le cas, la guerre… La guerre est l’activité la plus génératrice d’emplois. Destruction, reconstruction, développements technologiques…

    Mais personnes ne souhaite la Guerre non. Et bien, tenez vous bien : nous sommes en plein milieu ! Une guerre économiques certes ! qui réclame son lot d’emplois, de croissance pour le bénéfice toujours plus limité d’une petite caste de puissants. Et cette guerre est tellement bien faite – idéologique parfois comme vous semblez en être la preuve – que même les pauvres bougres en viennent à légitimer un « travail » – à le voir comme seule planche de salut. Alors qu’entre vous et moi, ce travail ne libère plus, ne fait plus grandir, mais asservit et tue…

    Parce que oui, la Guerre économique est une guerre… elle tue…. Pour l’énergie (pétrole), pour l’eau, parce qu’elle produit des saloperies en passant et épuise la terre…

    Bref, désolé Benoit mais nous sommes nombreux, très nombreux à ne plus partager votre enthousiasme. Nous ne voulons plus d’un monde guidé par le profit et déshumanisé.

    Allez la creuser vous même cette mine.

    P.

  • GZ

    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime. Il est complice.
    Orwell

  • Francois

    excellent, GZ, que cette citation attribuée à Orwell – tu pourrais stp m’en dire davantage sur la date, l’origine, le bouquin/discours, …. de cette citation (qui est tellement vraie pour notre péyi)

  • GZ

    Cette phrase met le doigt à la fois sur des limites d’un « système électif » (pas le coeur de l’appeler démocratie…) et aussi sur la médiocrité de la moyenne.
    Flagrant pour la Guyane, mais vrai ailleurs aussi.
    Je ne saurais plus te dire où je l’ai apprise dans mon enfance, mais tape citation orwell dans google et t’en trouves…
    comme https://www.espritsciencemetaphysiques.com/citations-de-george-orwell.html

    Pour Gweb « Être journaliste, c’est imprimer quelque chose que quelqu’un d’autre ne voudrait pas voir imprimé. Tout le reste n’est que relations publiques. »

  • le Jaguar

    « Quand je fais une campagne, je ne la fais jamais pour les gens intelligents. Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 %, il y en a 3 % avec moi et 3 % contre, je change rien du tout. Donc je fais campagne auprès des cons et là je ramasse des voix en masse » – Georges Frêche (député de l’Hérault et maire de Montpellier de 1977 à 2004)

    • GZ

      Frêche était, au moins, haut en couleur, sincère et intelligent à sa façon, reconnaissant la vérité orwellienne : « Le langage politique est destiné à rendre vraisemblable les mensonges, respectables les meurtres et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.»

      Et il a plutôt réussi malgré sa sincérité, ce qui est une performance. En plus il connaissait la courbe de Gauss, malgré son inculture scientifique :-)
      Là, nous avons des politicards insipides, incultes et tarés qui ne viennent pas des 6 % les plus intelligents mais du fond du reste…

  • gcaye

    On dit de tous siècles que  » l’or rend fou ». Je crois qu’avec tous ces commentaires nous en avons la démonstration.

  • GZ

    avec tous ces commentaires ?
    Vous parlez des deux commentaires du seul Benoît, je présume. Il est le seul à vouloir l’or…

  • KouK

    Très inspirés vos commentaires, à tou.te.s.
    Je n’y vois pas que des bêtises, même dans le commentaire de Benoit que vous semblez considérer comme « fou »… Très intéressante votre manière de (dé)valoriser vos adversaires idéologiques.

    En attendant, vous devez sûrement vous considérer comme faisant partie des 6% de Frêche non ? Moi oui, par contre, je n’ai pas oublié qu’à la fin, mon vote ou mon avis « éclairé » ne vaut pas plus de celui des masses que Frêche (ou ses équivalents politiciens) conspuai/ent et qui votaient pour lui/eux.

    “Chaque fois que vous avez un gouvernement efficace, c’est une dictature.” disait Harry Truman (président américain qui a autorisé les bombardements nucléaires sur le Japon).

    Donc en gros, il faudrait, pour être efficace(s) contre l’orpaillage (ou pour l’orpaillage) que nous tombions dans une forme de dictature des uns sur les autres. Ainsi, soit nous déploierions des milliers de soldats pour empêcher tout pillage du sol (donc à l’encontre des désirs de certains entrepreneurs locaux également, qui qualifieraient cette politique de « dictature » ou de « néo-colonialisme »), soit nous ouvrons les vannes pour que la Guyane prospère enfin (pendant combien de temps ?) sur ses richesses aurifères (dictature économique anti-écolo du coup).

    Éternel recommencement. Désespérant.

    Mais ça a au moins le mérite de faire lire/écrire des lignes et de nous rapprocher toujours plus de notre fin. Inexorable.

    • pikiboy

      Je crois que « l’intérêt commun » devrait nous réunir.

      Nous faisons société, ensemble, pour un bien commun. Aujourd’hui nos « démocraties » défendent les intérêts particuliers. Le dernier rapport d’OXFAM fait le bilan d’une concentration toujours plus importante de la « richesse » dans les mains de quelques « puissants ».

      Notre président n’échappe pas à la règle, il n’est que l’émanation de ces puissances.

      En Guyane l’or profite t’il au peuple ? à la communauté que nous constituons ?

      Quand je parle de « profiter », je parle des éléments essentiels pour vous comme pour moi.
      Notre sécurité, notre alimentation, notre santé, l’éducation de nos enfants, notre sentiment d’appartenir à une communauté de sens et de destination ? (besoins identifiés sur la pyramide de Maslow : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins)

      Non.

      L’or profite à une minorité. En Guyane nous avons produit des tonnes d’or de manière légale. Qu’en reste t’il ?
      Une partie de l’or extrait aujourd’hui légalement n’est pas déclaré… Ouvrons les données disponibles dans les services de l’Etat, faisons le bilan, ensemble, déclarations des productions minières, coûts d’exploitation ; vous découvrirez quelque chose d’hallucinant : la plupart des sociétés minières légales survivent à peine !!! incroyable non ? vous y croyez ? non, je suis sûr que non…

      Et dans ce beau calcul il faudrait compter les aides et appuis divers concédés à « la profession », l’investissement public de 30 ans d’inventaire minier, les coûts environnementaux des chantiers jamais réhabilités parce que – zut ! – la boite a fait faillite… ou alors de vilains garimpeiros se sont installés sur le titre minier, interdisant une réhabilitation coûteuse… à compter aussi les gendarmes utilisés pour sécuriser les sites, chasser les garimp’ et mettre des légaux à la place qui feront aussi mal.

      Je ne dis pas que les orpailleurs sont de mauvais bougres. Beaucoup sont de braves types courageux, juste assez brigands pour survivre dans ce milieu. Je dis que si l’objectif est l’enrichissement personnel alors tous les moyens sont bons et seront utilisés… Et la mine, se péter le dos à gratter la terre, ce n’est pas une activité de philanthrope…

      Bref…

      Si vous voulez vous convaincre, allez donc voir au Suriname ou au Guyana. des dizaines de milliers d’hectares déforestés ces dernières années.

      Sont-ils riches et développés ?

      Le bien commun.

      Pensons-y…

      • KouK

        Merci Pikiboy.

        Seconde fois que votre commentaire me touche et me convainc que nous sommes voués à disparaître. Bien que je partage tout à fait votre analyse, tant sur les garimpeiros que sur les faibles revenus des miniers légaux, je n’en reste pas moins persuadé que jamais quiconque ne laissera ces ressources « brillantes » traîner sous ses pieds.

        C’est malheureux, mais c’est comme ça.
        Je militerai plutôt pour que l’or ne soit plus une valeur étalon.
        Mais comment mettre un terme à plusieurs millénaires de construction économique anthropique basée sur ce « précieux » métal ?

        Laisser tout s’effondrer.
        Mais là encore, en imaginant un monde post apocalyptique, je reste persuadé que l’or aura toujours une valeur ou une aura aux yeux des Hommes.

        « Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonné, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que [l’or] ne se mange pas. »
        Proverbe amérindien (du Nord)

    • GZ

      Allez Kouk jusqu’au bout : quelle est donc votre conclusion sur l’équivalence électorale entre QI mesurables et QI négligeables ? :-)

      Ici la seule entreprise de dévalorisation des contradicteurs est celle de LAdam qui assimile les anti-mines aux pro-klandos, comme l’a bien souligné Rémi973.
      Que dire ? Que la Guyane crève de ce ca-ca-niveau.

      Non, pas d’idéologie ici. Seulement la stupidité et sa critique.

  • gcaye

    GZ, je prenais de la hauteur dans une pensée sans jugement vers les « pour »ou les « contre ». Un constat tout simple de l’ensemble.
    Dans ce que tu répons tu cherche a pousser les gens dans leurs raisonnements, cela peut être dangereux et attiser la colère de certains qui ne connaissent pas la Philosophie simple.

  • GZ

    Bon, j’admets que l’on peut devenir fou … de rage aussi.

    Oui. Parce que la meilleure compréhension naît de la découverte par soi-même.
    Le doigt et la lune… La colère de ceux qui fixent le doigt ne compte pas. Amusons-nous.

  • Orpailleur

    Et oui mais l’Or est là ! Sous vos pieds, vous ne ne saviez peut être pas en venant ici ? Il y en a depuis longtemps et pour encore longtemps, accommodez vous !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un cas de tuberculose à l’hôpital de Cayenne

Une soignante exerçant auprès d’enfants au Centre Hospitalier de Cayenne a fait l’objet d’un diagnostic de tuberculose indique l’Agence Régionale de Santé (ARS). « Dès que le ...

Les partis ont beaucoup à perdre lors des prochaines Municipales

Guyaweb a interrogé des partis politiques de Guyane à l'approche des élections municipales de 2020. L'optimisme et la mobilisation ne sont pas vraiment au rendez-vous à six mois de l'échéance ...

Léon Bertrand n’a plus de bracelet électronique, il est en liberté conditionnelle…

Comme l'annonçait Guyaweb en avril dernier (voir cet article), au moment de la sortie de prison de Léon Bertrand, l'intéressé devait, à partir de là, porter un bracelet électronique à la ...

Suspicion de pollution environnementale : un procès en correctionnelle pour la société Gold’Or cogérée par trois membres de la famille Ostorero

Vendredi 13 septembre, un procès en correctionnelle aux enjeux non négligeables est programmé à Saint-Laurent du Maroni : une société minière légale, la SARL Gold'Or est dans la mire de la ...

Kaw-Roura et l’Amana, ces réserves naturelles qui boitent

« Les dysfonctionnements récurrents » dans la « gestion » des réserves naturelles de l’Amana et de Kaw-Roura font l’objet, un nouvelle fois, d’une expertise. Gérés par le Parc naturel...

«Apologie d’actes de terrorisme» reprochée à Olivier Goudet : la traduction, par une interprète, de ses propos en créole, non conforme à la traduction du préfet, alors on change d’interprète…

Guyaweb dévoile cette nouvelle singularité de «l'affaire préfet Faure-procureur Vaillant contre Olivier Goudet et réciproquement» : au cours de l'enquête judiciaire, la première traduction, ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube