vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Militaires morts le 17 juillet en Guyane : l’état-major des armées finit par nous «répondre»

Militaires morts le 17 juillet en Guyane : l’état-major des armées finit par nous «répondre»

Après quasiment deux semaines d’attente et de relances, l’adjoint au conseiller communication du chef d’état-major des armées à Paris a fini par nous transmettre vendredi soir (1) des réponses aux questions que nous avions adressées mardi 23 juillet dernier. Des questions relatives notamment aux circonstances du drame du 17 juillet, au non port de masques respiratoires au cours de l’opération Harpie ce jour-là, à la lutte contre l’activité aurifère illicite en Guyane… Dans ses réponses adressées vendredi soir de Paris par courriel (2), l’état-major des armées se réfugie à l’occasion, d’une part, derrière l’enquête judiciaire en cours et, d’autre part,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • FF

    Coquille corrigée dimanche dans une des questions de cet article. Il fallait lire « Le secteur de Sant-Jean/Petit Abounami, lieu du drame voyait par exemple une augmentation des sites illégaux au moins depuis août 2018 (et non 2008, ndlr). Avait-il donc été décidé de mettre l’accent sur ce secteur ? »

  • Francois

    je garde encore de l’amertume … ne-fût-ce qu’en l’honneur de ces trois jeunes militaires qui sont morts pour défendre les lois et usages de la République, nous devrions en savoir davantage sur les circonstances de leur mort. Comment voulez-vous que les familles fassent pleinement leur deuil si elles ont le sentiment qu’un « couac » leur est caché ? Je redis toutes mes sincères condoléances aux proches de nos soldats !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une barge surinamaise contrôlée sur Apatou a montré une autorisation d’exploiter… bien loin de là, au Suriname

Il y a 15 jours trois semaines, selon une source proche du dossier, le chef opérationnel d'une grosse barge («skalian» au Suriname), contrôlée par une patrouille conjointe franco-surinamaise sur ...

Opération de lutte contre la pêche illégale

La préfecture fait savoir qu’une « opération de police des pêches renforcée » a eu lieu dans les eaux territoriales de la Guyane. « Cette opération d’envergure » qui s'est ...

« La drépanocytose dans le plateau des Guyanes, quelle coopération pour une meilleure prise en charge ? »

Tel est le thème du colloque organisé du 23 au 25 octobre au siège de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne. Alors que « 10% de la population guyanaise est porteuse des traits de ...

Trudeau reste au pouvoir au Canada

Le Parti libéral du Premier ministre sortant Justin Trudeau est en recul mais conserve une majorité relative à l’issue des élections législatives disputées ce lundi. Triomphalement élu en ...

Etat d’urgence au Chili

« Nous sommes en guerre » a déclaré le président chilien Sebastián Piñera alors que les émeutes touchant les grandes villes du pays depuis trois jours ont déjà fait onze morts. C’est ...

« Prévenir les maladies chroniques par l’activité physique adaptée »

Des conférences sur ce thème auront lieu mardi 21 octobre de 8h à 13 h à l’Université de Guyane à Cayenne. "La prévention de l’obésité, du diabète, des maladies cardiovasculaires ...

Toutes les petites annonces ( 2 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube