vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Militaires morts le 17 juillet en Guyane : l’état-major des armées finit par nous «répondre»

Militaires morts le 17 juillet en Guyane : l’état-major des armées finit par nous «répondre»

Après quasiment deux semaines d’attente et de relances, l’adjoint au conseiller communication du chef d’état-major des armées à Paris a fini par nous transmettre vendredi soir (1) des réponses aux questions que nous avions adressées mardi 23 juillet dernier. Des questions relatives notamment aux circonstances du drame du 17 juillet, au non port de masques respiratoires au cours de l’opération Harpie ce jour-là, à la lutte contre l’activité aurifère illicite en Guyane… Dans ses réponses adressées vendredi soir de Paris par courriel (2), l’état-major des armées se réfugie à l’occasion, d’une part, derrière l’enquête judiciaire en cours et, d’autre part,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • FF

    Coquille corrigée dimanche dans une des questions de cet article. Il fallait lire « Le secteur de Sant-Jean/Petit Abounami, lieu du drame voyait par exemple une augmentation des sites illégaux au moins depuis août 2018 (et non 2008, ndlr). Avait-il donc été décidé de mettre l’accent sur ce secteur ? »

  • Francois

    je garde encore de l’amertume … ne-fût-ce qu’en l’honneur de ces trois jeunes militaires qui sont morts pour défendre les lois et usages de la République, nous devrions en savoir davantage sur les circonstances de leur mort. Comment voulez-vous que les familles fassent pleinement leur deuil si elles ont le sentiment qu’un « couac » leur est caché ? Je redis toutes mes sincères condoléances aux proches de nos soldats !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Suspicion d’Ebola au Suriname : le risque est « négligeable » selon l’OMS et l’ARS

Dans son édition du mardi 20 août, le quotidien France-Guyane a relaté une suspicion d’Ebola au Suriname chez un visiteur d'origine chinoise en provenance de la République Démocratique du Congo...

Maduro admet des contacts avec les Etats-Unis

Le président vénézuélien reconnaît que des membres de son gouvernement ont rencontré récemment des émissaires de Washington. « Je confirme que depuis des mois il y a des contacts entre de ...

Untɨ, les origines primé au festival Présence Autochtone à Montréal

Untɨ, les origines, le film documentaire écrit et réalisé par le leader charismatique de la Jeunesse autochtone de Guyane, Christophe Yanuwana Pierre, était sélectionné pour la 29e édition du ...

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube