Lundi 24 Juin

Publicité Guyaweb

Mayotte : face à l’abandon, « la répression n’est pas la solution »

Mayotte : face à l’abandon, « la répression n’est pas la solution »

Lancée lundi 24 avril, l’opération controversée « Wuambushu » de destruction de squats et de lutte contre l’immigration clandestine et la délinquance à Mayotte implique un déploiement de forces sans précédent dans le 101e département français. Demeurée dans le giron de Paris pour des raisons géostratégiques, Mayotte est aujourd’hui confrontée à d’énormes difficultés sociales, sécuritaires et sanitaires que le tout répressif aura bien du mal à combler. Baptisée « Wuambushu », pour « reprise » en mahorais, l’opération policière et judiciaire lancée en début de semaine par l’exécutif a pour objectif de lutter contre l’immigration illégale, la délinquance et l’habitat informel à Mayotte. Cette intervention d’envergure débutée…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

6 commentaires

  • Jo

    Il y a pas de solution
    Plus l’état investira pour les clandestins plus ils arriveront , et l’ile de Mayotte ne pourra pas contenir toute la population comorienne
    Comoriens qui utilisent les migrants comme armes contre la France pour qu’elle abandonne Mayotte et ca les mahorais le redoutent d’ou les signes d’attachement a la France
    Et ils ne veulent pas partager la générosité française avec leurs voisins qui ont fait le choix de l’indépendance
    Il faudrait gérer ca comme les enclaves espagnole au maroc donc répression

  • Frog

    Autonomie !

  • le Jaguar

    Toute la responsabilité de ce désastre incombent aux politiciens français qui ont organisés la partition des Comores en 1974 . La départementalisation de Mayotte a été le coup de grâce ! Bel exemple de décolonisation ratée.

  • le Jaguar

    incombe

  • Laurent du Maroni

    Est-ce toujours plus facile d’incriminer l’État ?
    Les Mahorais avant de se faire convaincre de « rester » Français se sont disputés avec le gouvernement comorien qui a changé la capitale de place et dévalué le poids de leur île par rapport aux autres. Il s’en est suivi une vengeance dont la France a profité.
    Le canal du Mozambique est un point géostratégique disputé et les Chinois voire les Russes essayent depuis des années de soudoyer une partie d’un gouvernement comorien fantoche afin de s’implanter dans la zone à notre place. Pas sûr que vous ayez raison de présenter la France comme LE méchant colon, c’est plutôt le pire à l’exception des autres dans cas.
    Donner l’autonomie ? Cela profiterait vraiment à qui ?

  • Bello973

    Encore une démonstration que les politiques à la petite semaine en matière d’intégration et de développement, conduisent inévitablement au fiasco. Une nation faisant partie du top10 mondial au niveau économique, ne devrait en principe pas gérer certaines portions hautement stratégiques de son territoire, avec une telle logique de sous-investissement. Des logements, des écoles… en nombre suffisant pour tous, y compris les immigrés comoriens. C’est le minimum sociétal vital pour garantir un contexte de développement à peu près serein, et surtout digne d’une implantation géostratégique incontestable. Quand on veut jouer dans la cour des grandes puissances et avoir une tête de pont dans l’océan pacifique, on prend exemple sur la façon dont les américains ont développé l’archipel d’Hawaii (devenu le 50eme Etat des states, là oú est né Barack Obama). On y met donc les moyens en terme de développement, tant que c’est encore faisable. Hawaii, cette ancienne conquête coloniale US a donc aujourd’hui un pib réel par habitant croissant, calé sur la moyenne des états US (plus d’une trentaine d’autres États US ont un pib réel/hab inférieur). Nul doute que des problématiques sociales y sont présentes, mais ce n’est de toute évidence pas un État délaissé en terme de développement économique, il est même très bien loti par rapport à beaucoup d’autres états us. Mayotte comme on le sait, c’est notre département français le plus pauvre, et sont pib par habitant est quatre fois moindre que celui de la moyenne nationale. Clairement un département abandonné donc, végétatif, sans réelle ambition forte de développement et d’investissement. En plus clair, la septième puissance économique a pété plus haut que son cul, en jetant son dévolu sur ce territoire géostratégique, car elle se montre finalement incapable de développer sa minuscule (Mayotte c’est moins de 1,5% de la superficie d’Hawaii) tête de pont pacifico-africaine. Bref, en tant que nation, on passe une fois de plus pour des crétins arrogants sans les moyens de leurs ambitions. Car la seule ambition viable c’est celle d’un développement à l’échelle des flux migratoires inévitables dans la région. Et non celle d’une politique de l’autruche agitée, faisant médiatiquement semblant de défendre (Darmanin à son plan com en route pour les futures présidentielles on dirait…) une enclave franco-française rabougrie à la porte du continent africain.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que proposent les candidats de la 1ère circonscription

Alors que la première semaine de campagne électorale est achevée, Guyaweb a recensé les principales mesures défendues par les cinq candidats de la première circonscription à l'aune de leurs ...

Il y aura un 5ème juge d’instruction à la rentrée, une femme

Une délégation d'une petite dizaine de futurs magistrats métropolitains était dans les murs de la Cour d'appel ce vendredi. Parmi ceux-ci, une juge d'instruction supplémentaire. C'est une ...

Fête de la musique : l’association Nomade veut mettre le feu à la Poudrière

Six heures de concert, une quarantaine d'artistes, un lieu patrimonial... Pour l'édition 2024 de la Fête de la musique qui se déroule ce soir, l'association Nomade a vu les choses en grand et ...

David Rousselin avait gravi les échelons de l’armée, de mécano à adjudant, il encourt 3 ans de prison dont 18 mois ferme, il a été pris à Matoury avec 27 kg de cocaïne dans sa valise

Le 12 juin 2015, David Rousselin 42 ans s’apprête à s’envoler à bord d’un Airbus militaire au départ de l'aéroport de Matoury  à destination de Paris - Charles-de-Gaulle.  Mais 27 kilos...

Bruno Pépin a des ennuis : 30 000 euros d’amende requis par le parquet général contre l’intéressé pour détournement de fonds publics, atteinte à l’égalité des marchés, poursuite irrégulière de ses fonctions

Bruno Pépin a des ennuis. Il est né à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, le 15 octobre 1961. Il est prévenu d'avoir à Saint-Georges, chargé d'une mission de service public, en sa qualité de ...

Dans les coulisses des législatives

Pour garantir le bon déroulement du scrutin législatif et l'égalité entre les candidats, les services de l'Etat se mobilisent en mettant notamment sous pli les professions de foi et les bulletins ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube