vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

L’Hôtel de police prévu en 2022

L’Hôtel de police prévu en 2022

Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, a annoncé la programmation immobilière de la police et de la gendarmerie ce mercredi 24 janvier en conférence de presse. A cette occasion il a rappelé qu’il s’agissait d’une « priorité du gouvernement pour le quinquennat » et concernant la Guyane «c’est 30 millions d’euros qui seront alloués pour la construction du futur Hôtel de police» a communiqué la préfecture.

Annoncé en juillet 2016, l’Hôtel de police de Cayenne figurait dans les mesures du plan de sécurité pour les Outre-mer en juillet 2016 et le montant de l’investissement de 30 millions d’euros intégré au défunt Pacte d’Avenir avait déjà été mis sur le tapis en octobre 2016, lors du déplacement en Guyane de l’ancien ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

«Le Président de la République a annoncé ce que confirme le ministre dans sa communication, l’Hôtel de police sera terminé fin 2021-début 2022» indique la préfecture de Guyane, alors qu’en octobre 2016 l’inauguration était annoncée pour 2020…

Deux ans de programmation

Les premiers coups de bulldozers débuteront en avril 2018 avec la démolition du site du campus Saint-Denis. Après le choix d’un architecte «fin juin 2018», le début des travaux de construction est prévu «fin 2019-début 2020» précise la préfecture.

Cet Hôtel de police regroupera «600 fonctionnaires de police» à savoir «la DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) avec les RT (Renseignement territoriaux) et l’OMP (Officier du Ministère Public), la DDPAF (Direction départementale de la Police Aux Frontières), l’antenne de police judiciaire et l’OCRTIS (Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants), la DDSI (Direction départementale de la sécurité intérieure), puis dans un second temps les services administratifs (SGAP) et de formation (CRF).»

Le centre de tir n’y figure pas mais à l’époque Cazeneuve indiquait qu’il serait “situé dans la banlieue de Cayenne dans le cadre d’un projet interministériel pour un montant de 2,4 millions d’euros et la mise en service est prévue en 2020, en même temps que l’inauguration du nouvel Hôtel de police

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référées Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des travailleurs ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

La positivité au Covid-19 du compagnon médecin de la biologiste infectée, confirmée par la direction de l’hôpital… à Guyane la 1ère

Après l'information révélée par Guyaweb mercredi soir de la positivité d'une biologiste du laboratoire de l'hôpital de Cayenne que l'ARS n'avait pas souhaité confirmer avant de le faire deux ...

Brésil : premier décès dans l’Etat d’Amapa voisin de la Guyane, dû au coronavirus

En début d'après-midi samedi, un homme de 60 ans est décédé du coronavirus à l'hôpital de Macapá dans l'Etat d'Amapa frontalier de la Guyane. Il y avait été hospitalisé pour des ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube