Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Les occupants de l’ancien Afpa craignent l’expulsion

Les occupants de l’ancien Afpa craignent l’expulsion

L’incertitude du lendemain s’est propagée du squat Châton à celui de l’ancien Apfa, dans le quartier de la Cité Rebard à Cayenne. Un mois et demi après l’irruption de la police municipale sur le site de l’anse Châton (Guyaweb du 14/10/14, 16/10/14, 28/10/14) pour expulser ses occupants, un peu moins de trente jours après le même scénario place nette à « la maison blanche », l’ombre d’une opération expulsion-démolition éclair malmène les 150 personnes qui vivent sur le site de feu l’Afpa. « Des gens sont venus à plusieurs reprises dire qu’il allait y avoir des expulsions aujourd’hui [21 novembre]….

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • DEHORS rentrez chez vous TOUS

    • PapaouT

      Papi, t’es qui pour te permettre un tel propos ?
      J’ai un bateau, on les emmène pour une partie de pêche et au large des îles du Salut, on les balance à la mer…Je suis sûr que t’es partant. J’aimerai bien savoir qui tu es mais surtout, pas te connaître.

  • PAT

    Les associations, les individus, les organismes qui soutiennent les occupations illégales de terrains et de logements devraient utiliser leur ressources financières pour payer un logement à tous ces malheureux. Pourquoi les immigrés ne vont pas au Surinam, la France est trop gentille. La France deviendra comme la Grèce, plus personne ne viendra immigrer ici.

  • pourquoi je droit paye mon logement et eux non,ce n’est pas une forme d’injustice.la D.A.L insiste c »est gens a être dans l’illégalité pauvre france

  • La situation, ainsi que ses conséquences, concerne 5 à 6 bâtiments occupés dans la cité Rebard.

  • Mickael

    Mais c’est ICI, chez eux. Ils y habitent et travaillent (au noir, ce qui arrange du monde).

  • Cire973

    peut être qu’avec 5000 € ils iront squater plus loin ?

  • dénonce alors ceux qui les exploitent, as tu les numéros de la PAF, gendarme ?

  • Le problème n’est pas tant les sans-papiers que ceux qui les incitent à venir squatter ici : Cimade, DAL et compagnie…
    Ce n’est pas la France qui a pas vocation à recueillir toute la misère du monde, ni même à en prendre sa part, mais plutôt Air France. A qui veut-on faire croire qu’il y a des réfugiés politique Colombien ? Il s’agit d’une démocratie !

  • A Marabout il y a bien des réfugiés politiques colombiens, il faut se renseigner sur la géopolitique avant d’écrire de telles choses. Le droit d’asile est une des valeurs françaises depuis bien longtemps, triste de voir aujourd’hui ce que tu en penses. Puis, toujours en train de critiquer les associations tu ne changes pas ;-)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube