Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le taux de nouveaux positifs au Covid-19 a encore augmenté sur une semaine sur l’île de Cayenne (13%) et sur l’Ouest (16%), au moins 125 morts en Guyane et le variant sud-africain préoccupant a été trouvé à Matoury !

Le taux de nouveaux positifs au Covid-19 a encore augmenté sur une semaine sur l’île de Cayenne (13%) et sur l’Ouest (16%), au moins 125 morts en Guyane et le variant sud-africain préoccupant a été trouvé à Matoury !
Exclu Guyaweb : les dernières tendances complètes

En Guyane, les taux de nouveaux positifs sont toujours inquiétants même s’ils n’explosent pas.

Ils sont en hausse sur l’île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne), stables sur le secteur des Savanes (Kourou, Macouria, Sinnamary, Iracoubo), en hausse sur le littoral Ouest (Saint-Laurent, Mana, Awala).

En France, les requêtes en contestation des mises en quarantaine des passagers arrivant de Guyane accouchent de décisions de justice diverses voire contradictoires, même pour les convenablement vaccinés.

Enquête et ambiance.

La semaine dernière, le taux de nouveaux positifs a encore quelque peu augmenté sur l’île de Cayenne passant à 13% contre 11% en moyenne la semaine précédente.

Sur le littoral Ouest (Saint-Laurent, Mana, Awala), le taux de nouveau positifs est passé de 14% la semaine du 16 au 22 mai à 16%, celle du 23 au 29 mai.

Cette donnée s’élevait au taux encore important de 21% sur le Haut Maroni (plus d’une personne sur 5 testées) la semaine dernière.

Ce tableau, extrait d’un point de situation interne des autorités sanitaires, le montre :

 

Si les autorités sanitaires soulignent la baisse des taux d’incidence, c’est que, mécaniquement, la semaine dernière, il y a eu moins de tests de dépistage que la semaine précédente. Interrogés sur cette réalité depuis plus de 24 heures, l’ARS et un praticien de l’hôpital de Cayenne n’ont pas répondu pour l’heure.

Dans son point de situation interne, sans relever cette réalité du moins grand nombre de tests de dépistage, les épidémiologistes de l’ARS analysent la situation comme suit :

Par ailleurs, dans leur analyse, les épidémiologistes et statisticiens de l’ARS soulignent le moins grand nombre de prélèvements la semaine dernière impliquant mécaniquement une baisse des cas ou une plus forte probabilité de baisse du nombre de cas :

Au moins 125 morts Covid sont déplorées en Guyane au total depuis le 1er décès le 20 avril 2020 selon le décompte Guyaweb comprenant notamment le cas de patients Covid décédés à domicile, nos découvertes en la matière ayant été confirmées par l’ARS.

En mai, 20 personnes sont mortes du Covid en Guyane, un chiffre élevé même si ce n’est qu’un cinquième des décès Covid surinamais sur la même période pour un rapport de population de 1 à 2 (voir cet article).

Ce mercredi 2 juin en Guyane, le nombre de patients Covid en réa était mécaniquement en baisse (28) notamment parce qu’il y a eu 4 décès guyanais Covid ces derniers jours.

A ce chiffre, s’ajoutent les 4 patients Covid en réa en Guyane transférés intubés et ventilés en avion militaire vers la réa du CHU de Martinique (deux le 18 mai, deux le 26 et, sur les quatre, deux hommes très jeunes, âgés de 32 et 38 ans souffrant donc de syndrome d’insuffisance respiratoire grave).

110 personnes de Guyane étaient encore hospitalisés sur le territoire ce mercredi. A ce chiffre, il faudrait ajouter les 4 transférés en Martinique.

Sur ces 110 personnes Covid hospitalisées en Guyane, 92 sont hospitalisées hors réa.

Ces derniers jours, le taux de positifs au quotidien reste élevé

On comptait ainsi 13, 2% de nouveaux positifs au bilan du 1er juin sur des prélèvements analysés la veille (176 nouveaux cas sur 1331)

Au bilan de ce mercredi 2 juin, le taux de nouveaux positifs s’élève de nouveau : il se chiffre à 16,05% de positifs correspondant à 153 nouveaux cas sur 953 analyses réalisées vraisemblablement la veille.

Maintenir les élections, est-ce bien raisonnable ?

Ce contexte incertain ne devrait-il pas sérieusement inciter les autorités à se poser la question quant au maintien des élections territoriales avec son lot de réunions, de rassemblements, de meetings et de kermesses avec ti-jus en tout genre dans un contexte de non respect des gestes barrières, de non distanciation et, surtout, de sous-vaccination ?

Et pourtant le virologue et directeur de Pasteur Cayenne Mirdad Kazanji l’avait prévu il y a plusieurs mois : une saison des pluies, disait-il, en Guyane pourrait être plus propice à la montée de la pandémie que la saison sèche d’octobre par exemple, le virologue soulevant un paramètre possible, parmi d’autres, celui du climat. Le virologue avait aussi pronostiqué une période plus tranquille en mars, mois d’un traditionnel petit été lokal.

Cela s’est confirmé.

Le report des élections en octobre serait dès lors sans doute un principe de précaution voire de sagesse à mettre en oeuvre selon certains l’ayant déjà fait savoir sur le plan médiatique, vu l’incertitude du contexte sanitaire guyanais.

D’autres citoyens guyanais, déjà la tête dans le guidon de la campagne, sont contre un report.

Par ailleurs, le comité scientifique de la CTG de Rodolphe Alexandre a décerné ce jour un quasi-satisfecit à la vision de son président en exercice, prochainement sortant et candidat à sa propre succession en attribuant une présumée baisse des cas Covid chez les jeunes ces derniers temps à la fermeture des établissements scolaires décrétée par l’élu et l’association des maires contre l’avis du préfet.

Cela n’est peut-être pas si simple car, comme le révèle un document (extrait d’un point de situation sanitaire) dont avait pris connaissance Guyaweb le 18 mai dernier, à cette date, des données démontraient déjà une stabilisation du nombre de cas chez les moins de 20 ans, les deux semaines précédentes, celle du 3 au 9 mai (S 18) et celle du 10 au 16 mai (S19). Alors que les établissements scolaires étaient ouverts. Les courbes ci-dessous en sont la preuve :

 

 

La stabilisation des cas chez les jeunes avait d’ailleurs perduré la semaine suivante, celle du 17 au 23 mai (avec un poil de hausse) alors que la fermeture des établissements avait été effective au milieu de cette semaine là (semaine 20). Ces autres courbes en sont aussi la preuve :

La stabilisation des cas sur trois semaines chez les moins de 20 ans (entourée en rouge) étant alors visible sur trois semaines de la S18 à la S20, la semaine 20 étant celle du 17 au 23 mai.

Mais effectivement, comme le souligne le comité scientifique de la CTG à sa manière ce mercredi, la semaine dernière (S21), le taux d’incidence a baissé chez les moins de 20 ans : avec un contexte bémol de moindre dépistage. Nous publions également ci-dessous, outre les courbes des taux d’incidence par classe d’âge, celles des taux de positivité par classe d’âge (courbes extraites du PSI du 1er juin).

Le conseil scientifique de la CTG a préconisé la réouverture des établissements scolaires lundi 7 juin.

La semaine dernière (entre le 24 et le 29 mai), un cas de variant préoccupant sud-africain a été détecté sur le prélèvement positif d’un citoyen ou d’une citoyenne de Matoury.

Extrait du PSI du 1er juin 2021, des autorité sanitaire avec une petite coquille dans le document, il convient de lire un « nouveau » cas de variant sud-africain préoccupant (et non un « niveaux »). Avec une autre coquille, la semaine du 24 au 30 mai étant la semaine 21.

Cela porte à quatre, le nombre de cas de variants préoccupants sud-africains identifiés en Guyane depuis avril. Le nombre de séquençage de Pasteur n’est jamais précisé dans les PSI. Etrangement Pasteur n’en avait réalisé aucun, la semaine du 17 au 23 mai. Nous n’avons pas encore l’explication sur ce point.

Le trajet des variants, comme le sud-africain débarquant encore épisodiquement en Guyane, n’est pas explicité par les autorités sanitaires.

Or, en Guyane, très curieusement, alors que les quarantaines de voyageurs en provenance de Guyane à leur arrivée dans l’Hexagone font l’objet ces derniers mois de toutes les indignations effarouchées et régulièrement justifiées de citoyennes et citoyens guyanais (de l’avis médical également, relire l’encadré sous cette interview du Dr Breton qui considère qu’un double vacciné doit être exonéré de quarantaine) en raison de contrôles draconiens à Paris avec contrôles de police à domicile compris, dans l’autre sens, pour les passagers en provenance des Antilles et d’Orly débarquant à Félix Eboué, c’est constamment open bar avec un simple engagement à la septaine sur l’honneur sans arrêté préfectoral individuel contraignant.

Septaine de fait fantôche, en tout cas pour laquelle l’on attend encore comme on attend Godot que la préfecture, contactée il y a deux semaines sur le sujet (voir email ci-dessous), nous apporte enfin des faits concrets quant aux modalités de mise en oeuvre, de l’encadrement et du contrôle de son respect en Guyane.

Dans les faits, nous avons des exemples répétés, constants, ces derniers mois, de septaines jamais observées à l’arrivée en Guyane de la part de passagers en provenance des Antilles et de l’Hexagone.

A noter encore que, dans l’Hexagone, les décisions de justice, quant aux contestations de quarantaines de passagers en provenance de la Guyane sont pour le moins contradictoires, confirme le bâtonnier Me Patrick Lingibé (lire son récapitulatif des décisions au 2 juin).

Ainsi, le 29 mai dernier, la Cour d’appel de Versailles décrétant que «les vaccins ARNm ont une efficacité conservée mais diminuée vis-à-vis de ce variant (brésilien, ndlr)» dont «l’incidence augmente fortement en Guyane avec une présence très majoritaire», la double vaccination de la passagère requérante n’était pas un argument pour lever une mise en quarantaine.

Soit le pur et simple contre-pied, par exemple, d’une décision prise par un juge des libertés et de la détention (JLD) de Marseille ayant levé le 21 mai la mise en quarantaine du passager Jérôme Gay (l’avocat) décidée, le 18 mai précédent, par arrêté du préfet de police Lallement, comme pour tous les autres, à son arrivée dans l’Hexagone. Le JLD de Marseille avait retenu l’argumentation de la double vaccination de Jérôme Gay et de ses deux tests PCR négatifs : l’un effectué juste avant son départ de Guyane, l’autre à son arrivée à Paris.

La Cour d’appel de Versailles (voir la décision) a donc confirmé fin mai, l’ordonnance d’un JLD qui avait rejeté la demande de mainlevée de la mise en quarantaine d’une passagère arrivée à Orly, le 22 mai, en provenance de Guyane et pourtant doublement vaccinée.

Un mauvais signal pour les militants de la politique vaccinale.

FF

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

28 commentaires

  • FRED66
    03 juin 2021

    Concernant la pire épidémie de ces 50 voir 100 dernières années, c’est oublier un peu vite la grippe de Hong Kong de 1958 (4 millions de morts, la Covid n’y est pas encore) et bien sûr LE virus, le VIH, 32 millions de morts. Mais cette surenchère n’avance en définitive en rien, sauf qu’elle donne l’opportunité à d’aucun de restreindre les libertés publiques : le peuple plus terrorisé est sagement cloîtré chez lui et après moi le déluge !

    Sujet suivant : le décompte macabre.
    Je note qu’il y a un effort pour mettre un peu plus en perspective ce décompte, en le rapportant à des populations etc. De fait les mots hécatombes et record macabres sont outranciers, sauf à vendre du papier. Mais c’est là le but d’un journal après tout !

    Dernier sujet le manque de précision concernant les personnes décédées.
    Arrêtez-moi si je me trompe, mais je ne trouve pas dans vos décomptes une donnée essentielle : l’âge des personnes décédées et également les facteurs de comorbidité.
    Ce n’est pas du tout anecdotique comme donnée, car, mondialement, l’extrême majorité des personnes décédées présentaient un déficit du système immunitaire, dû soit à leur faible espérance de vie, soit à leur maladie (diabète, hypertension, obésité…)
    Ce faisant vos articles laissent à penser que la Grande Faucheuse à la Covid19 peut saisir n’importe qui. Vous créez une peur injustifiée… mais à quelle fin ?

  • FF
    03 juin 2021

    La grippe de Hong Kong c’est il y a plus de 50 ans : 1958. Et la phrase exacte du Dr Kazanji est « en un an ». C’est reprécisé. Son constat ne figure d’ailleurs pas dans cet article-ci mais dans un autre sur le Suriname où les âges et les comorbidités ne sont pas spécialement précisés d’ailleurs. La fin de votre message est du même tonneau que le reste : chercher la malveillance chez autrui. Les élucubrations complotistes ou la paranoïa à chaque fois. L’insinuation permanente. Le ressort ou la pathologie, il y a là une récurrence… Si l’on suit votre logique eugéniste : si les victimes sont âgées ou fragiles c’est moins grave docteur ? Sinon la directrice de l’ARS indiquait en mai qu’un jeune de 19 ans atteint par le Covid était en réa en Guyane. Un jeune « sans comorbidités » à sa connaissance.

  • FF
    03 juin 2021

    L’interrogation plus intelligente sur soi serait plutôt : que fait chacun pour éviter la mort des personnes les plus vulnérables ? Ce genre d’interrogation est absente chez les anti-tout-proposent-rien.

  • GZ
    03 juin 2021

    C’est ton psychiatre qui est absent et depuis trop longtemps…

  • FF
    03 juin 2021

    C’est dans les régimes totalitaires GZ que l’on propose des psychiatres aux journalistes ou alors la prison pour les plus récalcitrants. Tu es bien placé pour le savoir (je ne parle pas de ta méconnaissance du journalisme). Tu as encore sorti une contre-vérité énorme sur le Covid récemment. Bientôt une nouvelle analyse scientifique.Sinon as-tu lu le livre sur Raoult, ta vache sacrée qui semble avoir pété plus haut que son QI… Et accusé d’orienter à sa sauce une étude sur la prétendue efficacité de son pseudo-traitement contre le Covid (non efficace en fait) sans véritable démarche scientifique… Sans doute un nouveau complot.

  • GZ
    03 juin 2021

    Dans les régimes non ou pas trop totalitaires on propose des psychiatres à ceux qui en ont besoin. Journalistes ou pas…

  • FF
    03 juin 2021

    Toujours dans tes certitudes avec évidemment ta formation médicale qui transpire dans tes interventions sur le Covid depuis des mois. Se voir proposer un traitement par un friand des thèses complotistes n’est pas une garantie de succès. Je n’aimerais pas te savoir au pouvoir à Cuba à la tête d’un camp de redressement de la pensée non conforme. Pauvres résidents…

  • GZ
    03 juin 2021

    Toujours dans tes certitudes avec évidemment ta formation médicale qui transpire dans tes interventions sur le Covid depuis des mois…
    Toi, tu te crois déjà à la tête d’un camp de redressement de la pensée non conforme.

  • Morvandiau
    03 juin 2021

    Communiqué de la HAS de ce jour : « la protection conférée par une seule dose injectée à une personne ayant un antécédent d’infection est supérieure à celles des deux doses injectées à une personne sans antécédent. Et ce, quelle que soit l’ancienneté de l’infection. »
    Donc à tous les paranos terrorisés par le covid, pour être sûrs d’être bien protégés contre cette nouvelle peste qui provoque des « hécatombes » partout, attrapez d’abord le covid, puis prenez une injection de vaccin et vous pourrez alors vous vanter d’être mieux protégés que les vaccinés à deux doses… mega lol.
    Le vaccin est plus efficace si on a déjà attrapé le virus avant…
    Là c’est très très fort.

  • GZ
    04 juin 2021

    La blague est que ceci puisse faire l’objet d’un communiqué en 2021…
    Cours de biologie élémentaire, niveau première S…
    Triste blague.

  • le Jaguar
    04 juin 2021

    GZ, cette réflexion est un tantinet condescendante pour une bonne partie de la population qui n’a pas sans doute pas suivi ce cours de biologie « élémentaire » niveau première S.

  • Bloubiboulga
    04 juin 2021

    Il y a aussi des cours sur « la démonstration » en 2nde générale. Force est de constater qu’ils ont été aussi bien intégrés que ceux sur les NOTIONS de sciences du lycée.

  • GZ
    04 juin 2021

    Pas un tantinet, Matou, pas un tantinet du tout…

    Et certainement pas envers « une bonne partie de la population qui n’a pas suivi ce cours de biologie « élémentaire » niveau première S »…
    Accordez-moi la capacité de distinguer, même si elle vous paraît étrange jusqu’à l’invraisemblance, de nos jours.

  • FRED66
    04 juin 2021

    Pour cette fois FF je vais vous répondre car vous avez l’effort méritoire d’être légèrement moins grossier. Parlons donc d’eugénisme que je ne fais pas, contrairement à vous qui vous payez ma tête lorsque je m’inquiète du futur des jeunes générations ou qui bannissez tout bonnement les 32 millions de morts du HIV. Je dis simplement que vous ne dites rien des liens entre la maladie et les systèmes immunitaires défaillants, laissant croire ainsi que n’importe qui peut en mourir ce qui est faux. Quant à votre jeune de 19 ans, vous ne savez visiblement rien, est-ce une info, vraiment ?
    Savez-vous faire la différence entre mort DU Covid et mort AVEC Covid. Parce que le décompte macabre lui ne le sait pas du tout.

    Parlons maintenant de votre dada préféré le Komplotismeuh ! S’il y a bien une profession qui est responsable de cette tendance c’est celle de journaliste. Et au lieu de nous faire le coup des larmes de crocodiles sur la difficulté de votre métier, regardez un peu les infos partielles et partiales que vous produisez.
    Quand on interagit avec un groupe de personnes on se rend vite compte que les gens ont une tendance naturelle à sentir quand on les « couillonne » comme on dit ici. Ils ne savent pas forcément comment mais ils ne se trompent jamais quand ce sentiment est partagé par la majorité.
    Ne vous plaignez donc pas qu’ils aient l’intelligence d’aller corroborer les couleuvres que les médias tentent de leur faire ingurgiter et reconnaissez votre responsabilité au lieu de vous moquer mesquinement lorsqu’ils n’ont pas, d’après vous, trouvé la bonne info.

    Quant à votre question sur  » que fait chacun pour éviter la mort des personnes les plus vulnérables
     » elle est étrange… Pourquoi « chacun » ? J’aurais dit « que fait une personne vulnérable pour éviter la mort » ? … Ben elle se vaccine, elle-même !
    Et on laisse vitement « chacun » tranquille, sans avoir à servir de testeur pour labo, reprendre sa vie normale, on les libère de ce stress chronique que les psys comparent à une torture. Cuba, certes, mais Guantanamo !

  • FF
    04 juin 2021

    Fred66, nous vous avons déjà signalé que ce site n’est pas un exutoire ou un tract pour entreprise et on peut très bien se passer de vos certitudes complotistes. La grossièreté est d’abord dans la manière d’étaler sa confiture. France-Soir devenu site complotiste recrute peut-être des non journalistes ou des personnes en mal d’écoute. Vous êtes d’une telle mauvaise foi que vous dénaturez la phrase du Dr Kazanji, virologue que vous n’êtes nullement, qui a clairement évoqué l’impact du virus sur un an. Vous n’échangez pas et donc faute de retour à la modestie et à la raison (mais ce serait comme demander à Lalanne et Assurancetourix d’arrêtez de chanter) nous vous offrirons un billet en courrier indésirable.

  • AKL
    04 juin 2021

    Décidément FF vous n’êtes me semble-t-il pas prêt de vous calmer…..
    Je vous cite : “Raoult, ta vache sacrée qui semble avoir pété plus haut que son QI”. Vous ne vous trouvez pas un tantinet grossier ? Vous souhaitez peut-être des comparaisons de QI …?

    Quant au complotisme omniprésent dans vos commentaires, le fait de persister que FRED66 et AKL sont des clones sous prétexte d’être sous le même IP, relève du parfait petit complotiste. Je ne suis pas FRED66. Je vous le dis une seule fois et je ne vous le répèterai pas.

    Enfin c’est pitoyable de menacer FRED66 de censure. Vous allez donc censurer tout ceux qui réfléchissent différemment que vous et ne vous suivent pas dans vos certitudes erronées ?
    C’est cela qui se passe dans les régimes totalitaires. Ce dont vous reprochiez un peu plus haut à GZ.
    Vous allez censurer GZ également ?

    Finalement nous sommes dans une rubrique débat des lecteurs bien peu équitable. D’un côté des lecteurs qui ne l’oublions pas vous rémunèrent, et n’ont eux aucune possibilité de vous « censurer » malgré votre arrogance et de l’autre un rédacteur en chef qui depuis quelques mois se permet d’intervenir de plus en plus souvent dans cette même rubrique pour critiquer, vilipender et insulter ses lecteurs qui ne sont pas dans la norme de sa pensée.
    Belle démocratie FF.

  • DB
    04 juin 2021

    Peut-être ai-je mal compris, Bloubiboulga, serait-ce à dire que la liberté d’expression doit être conditionnée à un certain degré d’instruction ? Et si oui, lequel ?

    Qui sont les bons médecins, les bons chefs d’entreprise, les bons journalistes, laissons les patients le dire, ou les salariés, ou les lecteurs. Qui mieux qu’eux est plus légitimement qualifié, sans condition de diplôme, pour s’exprimer sur ces questions ?

    Avec le Covid, le citoyen lambda dépourvu de toute formation scientifique (c’est mon cas) s’est brutalement trouvé submergé par un flot d’informations changeantes et contradictoires. Pour se forger une opinion, il n’avait donc pas d’autre choix que de s’en remettre à son seul esprit critique.

    Et lorsque les ayatollahs de l’académie de médecine prônent aujourd’hui la vaccination obligatoire pour tous, après avoir cautionné au début de la pandémie les errements d’un gouvernement affirmant l’inutilité, voire la nocivité du port du masque, permettez aux esprits superficiels de mon espèce d’être quelque peu méfiants à leur endroit.

    Sauf erreur ou omission, jamais un « antivax » radical n’a publié de commentaire sur ce forum. En revanche, nombreux sont ceux qui bien que vaccinés, ou persuadés de l’utilité de la vaccination, ont émis de sérieuses réserves sur ses effets à moyen et long terme tout en remettant en cause la stratégie vaccinale.

    Force est de constater qu’ils n’ont trouvé face à eux que des jihadistes convaincus qu’une campagne de vaccination, pour être efficace, doit systématiquement culpabiliser, infantiliser les réticents, ou bien même les agonir d’injures à l’image du troll sévissant ici et interdisant de fait tout débat contradictoire.

    il y a toutefois eu des échanges de très haute tenue entre Maju et Morvandiau. Et sur la stratégie vaccinale, sans formation scientifique en réservant toutefois mon droit incontestable de critique et de contrôle, Bloubiboulga, c’est l’analyse de Morvandiau qui m’a parue la plus pertinente.

    .

  • FF
    04 juin 2021

    Fred66 alias AKL (même IP c’est assez pathétique, vous ne convaincrez que vous même) comme vous ne voulez rien entendre nous allons désormais nous passer de vos commentaires comminatoires et peu propices au bouillonnement intellectuel. Et de ce type de menace sous couvert d’anonymat : « Je vous le dis une seule fois et je ne vous le répèterai pas » assènez-vous donc. Ce média n’est pas ni la résidence secondaire de vos obsessions ni celui de la promotion de vos névroses.Le média est libre de publier ou non des commentaires sans intérêt que cela vous plaise ou pas. Un petit séjour en courrier indésirable avec piscine fera le plus grand bien au désir contrarié de démocratie participative des autres lecteurs. Un journaliste expérimenté m’indiquait il y a longtemps recevoir pour son journal papier des courriers de lecteurs dénonçant les crottes de chien du voisin sur leur trottoir et exigeant que ce scandale mondial soit publié (leur courrier en fait) dans le journal. Ce type de courrier récurrent finissait dans la corbeille du journal de mon confrère expérimenté. Nous vous laissons quelques temps méditer sur l’une de vos dernières inepties en date : « 98% de la population n’a pas besoin d’être vaccinée ». Je doute de l’utilité pour l’humanité (au delà de celui du nombril bobo) d’une telle allégation gratuite et erronée. Un scientifique digne de ce nom y répondra bientôt.

  • FF
    04 juin 2021

    Si DB : Fred66 est manifestement antivax radicale et voudrait en faire une croisade sans s’embarrasser de rigueur dans les affirmations péremptoires. Il n’y a aucune force de proposition au-delà de l’anti-tout stérile. Le manque de rigueur intellectuelle (ou l’aptitude à la mauvaise foi) étant votre point commun. En tout cas, vous éprouvez toujours des difficultés notables à lire convenablement. « Ayatollahs ? Jihadistes de la vaccination ? ». DB, à force de plagier autrui vous avez perdu tout sens de la mesure et de la réflexion personnelle. Tout ce qui est excessif est insignifiant. L’on relèvera à votre décharge ce soupçon de lucidité dans un marigot : vous n’avez aucune formation scientifique, glissez-vous. C’était patent…

  • Frog
    04 juin 2021

    Ah non, GZ vous l’a dit: « personne ici n’est contre la vaccination »

  • Bloubiboulga
    04 juin 2021

    Ha ben il me semble bien que vous avez mal compris, en effet… Je dirais même que c’est une interprétation étonnante. Navré d’avoir usé votre clavier.

  • DB
    05 juin 2021

    J’en prends acte. Tout en observant que, ni vous, ni le troll apparemment bardé de doctorats en virologie, immunologie et bien d’autres, ne remettez en cause un avis final fondé sans la moindre idée de ce que peut être un cours de démonstration en 2nde générale. Ne soyez donc pas navré pour mon clavier, il s’en félicite.

  • FRED66
    05 juin 2021

    « Tout ce qui est excessif est insignifiant »… dixit la personne qui me juge en ayant très mal lu (le comble pour un journaliste de la presse écrite) antivax et antitout. Et après avoir sorti ces énormes mensonges me déclare persona non grata pour être sûr d’avoir le dernier mot. No comment.

  • Bloubiboulga
    05 juin 2021

    Ok, DB, puisque visiblement vous y tenez, je tente une réponse.
    En premier lieu, je n’ai répondu à GZ que sur le point suivant :
    « La blague est que ceci puisse faire l’objet d’un communiqué en 2021…
    Cours de biologie élémentaire, niveau première S…
    Triste blague. »
    Il parlait de l’information de Morvandiau, au sujet de la protection conférée par le vaccin. Il a l’air de dire que les conclusions de l’étude citée sont inutiles car n’importe qui ayant eu des notions de science au lycée est en mesure d’arriver aux mêmes conclusions, en reléguant ceux qui ne sont pas allé au lycée dans le camp des insignifiants. Ca aurait pu motiver la même réaction que vous avez eu face à mon post.
    Je prend juste le contre-point de sa méthode, en indiquant que si elle était valable, tout le monde serait aussi en mesure de conduire une argumentation rigoureuse, vu que ça fait aussi partie du programme, général qui plus est. Je ne crois pas avoir émis un jugement de valeur sur ceux qui n’ont pas eu cette chance.
    Pour ce qui est de votre démonstration, qui part d’une hypothèse fausse selon laquelle il faut être instruit pour avoir le droit à l’expression, ça ne fait pas de ce que vous dites LA vérité, si tant est qu’il y en ai une.
    Pour ma part, les gesticulations politiques que l’on a vu, et que l’on voit encore, autour des moyens de contrer l’épidémie, je n’y prête pas vraiment attention. La cacophonie sur les masques, les doses disponibles, l’efficacité et tout le reste me fait plutôt penser que ceux qui en sont à l’origine ne l’ont pas fait pour assouvir leur besoin de domination ou d’exploitation du peuple, mais qu’ils ont juste essayé de cacher leur méconnaissance du sujet, sans le reconnaitre. Ne pas reconnaitre ses fautes semble être une obligation institutionnelle, en politique.
    Quoiqu’il en soit, qu’il n’y ai pas de masque et que la solution soit de dire que ça ne sert à rien, puis lorsqu’il y en a, retourner sa veste pour dire que c’est indispensable, moi ça me fait douter des politiques, pas des masques qui sont utilisés depuis belle lurette en milieu infectieux pour se protéger et protéger les autres.
    Même schéma pour la vaccination. Pas de vaccin ou pas de dose disponibles, ils disent que c’est pas indispensable pour tout le monde, quand il y en a c’est indispensable. Ca oriente mes doutes du côté de l’honnêteté de nos représentants, plutôt que vers l’évaluation scientifique des vaccins.
    Considérer la communauté scientifique comme un groupuscule au service des politiques n’est pas défendable de mon point de vu. Les scientifiques, comme n’importe quel autre corps de métier, sont nombreux, divers, et internationaux. Il y en a des bons, des mauvais, des honnêtes, des malhonnêtes… On en trouvera toujours un qui pensera comme nous. Mais je ne pense pas qu’il puisse y avoir de contrôle sur l’émergence d’un consensus scientifique. Et je dis bien scientifique, pas médiatique ou politique.
    Que celui-ci ne vous satisfasse pas, ça ne me dérange absolument pas. Bien au contraire, puisque ça fait réfléchir. Mais il faut pouvoir démontrer son point de vue, et que votre démonstration fasse consensus. Et pour ce faire, il faut un raisonnement, des arguments et une démonstration qui soient rigoureux, pour résister à la confrontation à d’autres démonstrations.
    Exemple :
    « Et lorsque les ayatollahs de l’académie de médecine prônent aujourd’hui la vaccination obligatoire pour tous, après avoir cautionné au début de la pandémie les errements d’un gouvernement affirmant l’inutilité, voire la nocivité du port du masque, permettez aux esprits superficiels de mon espèce d’être quelque peu méfiants à leur endroit. »

    Si je comprends bien : des gens supposés compétant, qui ne le sont pas d’après vous, déclarent quelque chose et son contraire, vous doutez donc de leur compétence. Rien à redire. Mais quel rapport avec l’efficacité du masque ? Ou des vaccins ? Ou de l’hydroxychloroquine ?

    Mon avis, puisque vous me le demandez, c’est qu’on ne peut pas mélanger la politique et la science. Mais je serai on ne peut plus admiratif de la classe politique quand ils sauront tenir compte de résultats scientifiques rigoureux sans essayer de les détourner pour coller à leur politique.
    – Il y a une pandémie, on peut la ralentir avec des masques, on avait pas prévu le coup et on a pas de masques : désolé on a merdé, on va s’agiter pour trouver une solution, en attendant : gestes barrière.
    Mais ça implique de reconnaitre ses erreurs.

    Quand à la non remise en cause de votre démonstration, il n’y a pas qu’une seule raison possible à cela. Que vous considériez que c’est parce qu’elle est valable, c’est votre responsabilité.

  • FF
    05 juin 2021

    Pour résumer de manière concise la profondeur de pensée de DB, l’on dira que lorsque l’interlocuteur lui démontre que 2 plus 2 font 4 (alors qu’il considère que 2 plus 2 font 5), c’est que l’interlocuteur est un con.

  • FF
    05 juin 2021

    Et pour GZ, Bloubiboulga, disons qu’il est un réducteur en chef.

  • DB
    05 juin 2021

    je vous remercie d’avoir bien voulu détailler votre pensée. Et pour tout dire, j’y souscris ! A deux réserves près : je n’ai pas eu le sentiment que GZ cherchait à reléguer ceux qui ne sont pas allé au lycée dans le camp des insignifiants. Bien au contraire, dans ses commentaires je trouve qu’il s’adapte assez naturellement à chacun de ses interlocuteurs. En revanche, j’ai jugé utile un questionnement (et non une démonstration) eu égard à votre post sur les « notions » de sciences dispensées au lycée laissant entendre que seuls des scientifiques dûment agréés et diplômés étaient légitimes à s’exprimer sur un sujet d’ordre scientifique.

    Ensuite, tout comme vous, bien que reconnaissant l’autorité absolue de la science, j’en repousse l’infaillibilité et l’universalité du savant. Si je doute ici des compétences des ayatollahs de l’académie de médecine pétris de certitudes, c’est en m’appuyant sur un simple constat, non sur une démonstration. Et puisque vous me demandez le rapport avec l’efficacité du masque, ou des vaccins, ou de l’hydroxychloroquine, je vous répondrai que pour le candide que je suis, bien incapable d’en appréhender la portée, ce ne sont que les déterminants des politiques publiques qui nous sont imposées.

    Enfin, toujours sans démonstration, je me borne à constater que nombreux sont ceux qui au sein de la communauté scientifique (Raoult en tête) considèrent la politique publique de santé comme un obstacle épistémologique. Mais ceci est un autre débat.

  • GZ
    05 juin 2021

    Non, Bloubiboulga.

    Comme j’ai répondu à Matou, « certainement pas envers une bonne partie de la population qui n’a pas suivi ce cours de biologie « élémentaire » niveau première S »…

    Qu’est-ce qui vous empêche de comprendre ?

    Reprenant, à votre égard, puisque dans le besoin : si je dis avec en effet une condescendance appuyée que les conclusions de «  l’étude » citée sont inutiles car elles entrent dans le champs de connaissance d’un lycéen sans aucune « étude » et palabres, je ne relègue pas ceux qui ne sont pas allés au lycée dans le camp des insignifiants.

    Absolument pas, Bloubiboulga. Je ne suis pas dans ce tas qui paraît être le vôtre…
    Je porte une attention innée à la différenciation des rôles et responsabilités. Ma condescendance porte exclusivement sur ceux qui sont censés de savoir – mais qui ne le savent pas-, qui cachent la misère de leur ignorance et incurie derrière des mesures et de prises de positions débiles et creuses.

    Ceux, que je relègue dans le camp non pas des insignifiants, mais des nuisibles.

    Je suis étonné que vous ne l’ayez pas compris, alors que vous énumérez ensuite si bien les incongruités – le mot est faible – commises dans cette Absurdistane autoritaire.

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube