vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le récit d’une interpellation qui ne passe pas

Le récit d’une interpellation qui ne passe pas

Guyaweb a rencontré Harry Hodebourg à sa sortie de garde à vue ce lundi matin, après son interpellation musclée lors du défilé carnavalesque de Cayenne vers 17 h dimanche. Il nous a livré sa version des faits. Une photo d’oranges jaillit du portable de Harry Hodebourg. Après 18 heures de garde à vue (GAV), son cousin s’amuse à lui envoyer des oranges en rapport avec celle-ci. Chez les Hodebourg, c’est comme ça. On aime le rire, le sarcasme et… le carnaval. Alors ce dimanche après-midi, à 16h 30, Harry veut rassembler tous les écologistes de Guyane dans un groupe informel, la…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Jmc

    Effectivement le carnaval de rue c’est aussi un instant d’ironie, de moquerie, d’insolence. Rien de bien méchant en fait.

  • pikiboy

    C’est hallucinant…
    On défile tranquillement, le mec de la sécu veut nous arrêter, au motif que nous ne sommes pas inscrit ou qu’on n’a pas un panneau devant pour annoncer le nom de notre groupe (il devait pas connaitre le carnaval celui là : pssst ! ) on laisse pisser et on avance parce qu’on ne fait de mal à personne, qu’on a des mômes avec nous et qu’on n’a pas de raison de s’inquiéter.
    Le mec de la sécu va chercher des policiers qui nous doublent par la gauche, passent devant nous et prennent à partie Harry Hodebourg qui n’était pas plus « responsable » que nous (mais qui avait la plus grande pancarte !).
    Bref je viens d’entendre le substitut du procureur, le chef de la police et ils me semblent bien mal informés… Les policiers ont fait une connerie en suivant le type de la sécu, ils ne seraient pas intervenus on aurait fait notre défilé peinards, dans l’esprit du carnaval.
    Pas peur d’aller devant un tribunal pour mettre les choses au clair.
    Un citoyen en colère !
    P.

  • KouK

    Merci beaucoup d’avoir bien retranscrit le côté « mégalomaniaque » de monsieur Hodebourg.
    Il dessert les causes qu’il croit servir.
    Merci d’en rester aux massages.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

De Rugy se trompe sur le mercure et le cyanure

Lors de la séance de débat sur le projet de la Montagne d'or qui a eu lieu à l'Assemblée nationale jeudi 7 février, le ministre de la Transition écologique a soutenu des affirmations concernant ...

Me Gay remercié par le clan Bertrand

L'avocat cayennais, Me Jérôme Gay, nous a confirmé jeudi qu'il n'était plus le défenseur de de Léon Bertrand. Il précise que Me Patrick Lingibé (1) lui a adressé un courrier indiquant qu'i...

Interceptée avec plus de 15 kilos de cocaïne dans ses bagages, une Cayennaise laissée libre par le tribunal correctionnel dans l’attente de son procès reporté

Une jeune femme de 23/24 ans, de nationalité française, interpellée avec 15 kilos et 300 grammes de cocaïne dans ses valises samedi dernier à l'aéroport Félix Eboué de Matoury était appelée...

«En attendant Godot», l’inventaire du président du tribunal de grande instance de Cayenne, en matière d’application des peines, de squats, de malaise chez les greffiers, de budget de la justice…

Le discours du président du tribunal de grande instance (TGI) de Cayenne, fin janvier dernier, face à un parterre d'huiles étatiques et de robes du monde judiciaire recèle son lot de révélations...

Même tarif : 15 mois d’emprisonnement requis à Paramaribo à l’encontre du Guyanais détenteur de 280 grammes de cocaïne et de chacun des deux policiers soupçonnés de lui avoir extorqué de l’argent pour fermer les yeux

Correspondance spéciale de Ank Kuipers à l'audience au Suriname (avec FF) L'audience de ce mardi à Paramaribo s'est résumée quasiment aux réquisitions du parquet dans cette affaire présumée...

Le tribunal administratif annule l’exploitation, qui avait déjà cessé, d’un site alluvionnaire d’un km² sur la concession de la Montagne d’or

Lundi, le tribunal administratif de Cayenne a annulé une autorisation d'ouverture de travaux miniers accordée le 13 décembre 2017 par le préfet de Guyane sur une superficie d'un km² de la conce...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube