vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le Grand Conseil Coutumier se structure

Le Grand Conseil Coutumier se structure

Il y a un an, le 11 février 2018, 16 membres du Grand Conseil Coutumier des populations amérindiennes et bushinenge de Guyane étaient nommés par les chefs coutumiers réunis à la préfecture de Cayenne, puis 2 personnalités qualifiées ont été désignées pour en faire partie (Guyaweb du 11/05/2018). Placé auprès du préfet représentant l’Etat en Guyane, le Grand Conseil Coutumier (GCC) a pour objet d’assurer la représentation des populations amérindiennes et bushinenge et de défendre leurs intérêts juridiques, économiques, sociaux, culturels, éducatifs et environnementaux. Le GCC entre dans le cadre de la loi Egalité Réelle Outre-Mer (EROM) et remplace le Conseil Consultatif…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Morvandiau

    « “70000 euros” de la CESESEG » Il doit y avoir une erreur, il doit manquer au moins un zéro !
    Le CESECE est une véritable usine à gaz, et aucune information sur son budget de fonctionnement n’est disponible en ligne.
    Ce serait très intéressant d’avoir le budget exact.

    • MAIPOURI

      Réponse d’un gars d’Etang-sur-Arroux (et de Glux-en-Glenne) à un autre Morvandiau…

      Budget : c’est normal de ne pas trouver en ligne le budget du CESECE Guyane. En effet, le CESECE est un simple conseil consultatif auprès de la CTG, et n’est donc pas une collectivité territoriale ou un établissement public. Son président d’ailleurs n’est pas ordonnateur des dépenses. Le CESECE bénéficie simplement de lignes budgétaires votées par l’assemblée plénière de la CTG sur son budget général, qui lui sont attribuées comme elles le seraient à un service de la collectivité ; et le personnel du CESECE est du personnel de la CTG affecté dans cette structure.
      D’ailleurs, tout comme le Grand conseil coutumier, il ne faut pas en exagérer l’importance. Ces instances ne sont que consultatives, et émettent des avis, qui sont suivis seulement si les élus le souhaitent.
      En effet, les membres de ces conseils sont nommés par le préfet, après avoir été seulement proposés par leurs pairs (organismes, associations, syndicats) ; ils n’émettent que des avis, et ne prennent pas de délibérations, la légitimité démocratique restant, dans un Etat de droit, à ceux qui ont été appelés aux responsabilités lors des consultations électorales démocratiques.
      C’est souvent à tort que les membres de ces organes consultatifs se considèrent comme faisant partie d’une deuxième « chambre », une sorte de Sénat, qui serait un contre-pouvoir à l’assemblée élue ; ils ne représentent pas le peuple, mais des intérêts plus catégoriels (communautés, syndicats de patrons ou de travailleurs, associations), en bref une petite partie de la société civile, qui a aussi le droit de vote, et est déjà représentée dans les instances élues officielles.

  • Francois

    maintenant, le plus important est que a) les membres du GCC (Grand Conseil Coutumier) puissent se réunir et discuter sereinement; b) que les membres du GCC pensent à bien informer les anciens, les capitaines, les autorités coutumières; c) que les souhaits et/ou doléances des anciens, des capitaines, des autorités coutumières soient bien transmises aux membres du GCC; d) et enfin, le plus important, que les avis circonstanciés et conclusions émises par le GCC soient écoutés avec respect et attention par les autorités régionales (CTG) et nationales (via la Préfecture)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

De Rugy se trompe sur le mercure et le cyanure

Lors de la séance de débat sur le projet de la Montagne d'or qui a eu lieu à l'Assemblée nationale jeudi 7 février, le ministre de la Transition écologique a soutenu des affirmations concernant ...

Me Gay remercié par le clan Bertrand

L'avocat cayennais, Me Jérôme Gay, nous a confirmé jeudi qu'il n'était plus le défenseur de de Léon Bertrand. Il précise que Me Patrick Lingibé (1) lui a adressé un courrier indiquant qu'i...

Interceptée avec plus de 15 kilos de cocaïne dans ses bagages, une Cayennaise laissée libre par le tribunal correctionnel dans l’attente de son procès reporté

Une jeune femme de 23/24 ans, de nationalité française, interpellée avec 15 kilos et 300 grammes de cocaïne dans ses valises samedi dernier à l'aéroport Félix Eboué de Matoury était appelée...

«En attendant Godot», l’inventaire du président du tribunal de grande instance de Cayenne, en matière d’application des peines, de squats, de malaise chez les greffiers, de budget de la justice…

Le discours du président du tribunal de grande instance (TGI) de Cayenne, fin janvier dernier, face à un parterre d'huiles étatiques et de robes du monde judiciaire recèle son lot de révélations...

Même tarif : 15 mois d’emprisonnement requis à Paramaribo à l’encontre du Guyanais détenteur de 280 grammes de cocaïne et de chacun des deux policiers soupçonnés de lui avoir extorqué de l’argent pour fermer les yeux

Correspondance spéciale de Ank Kuipers à l'audience au Suriname (avec FF) L'audience de ce mardi à Paramaribo s'est résumée quasiment aux réquisitions du parquet dans cette affaire présumée...

Le tribunal administratif annule l’exploitation, qui avait déjà cessé, d’un site alluvionnaire d’un km² sur la concession de la Montagne d’or

Lundi, le tribunal administratif de Cayenne a annulé une autorisation d'ouverture de travaux miniers accordée le 13 décembre 2017 par le préfet de Guyane sur une superficie d'un km² de la conce...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube