Samedi 18 Mai

Le Grand Conseil Coutumier se structure

Le Grand Conseil Coutumier se structure

Il y a un an, le 11 février 2018, 16 membres du Grand Conseil Coutumier des populations amérindiennes et bushinenge de Guyane étaient nommés par les chefs coutumiers réunis à la préfecture de Cayenne, puis 2 personnalités qualifiées ont été désignées pour en faire partie (Guyaweb du 11/05/2018). Placé auprès du préfet représentant l’Etat en Guyane, le Grand Conseil Coutumier (GCC) a pour objet d’assurer la représentation des populations amérindiennes et bushinenge et de défendre leurs intérêts juridiques, économiques, sociaux, culturels, éducatifs et environnementaux. Le GCC entre dans le cadre de la loi Egalité Réelle Outre-Mer (EROM) et remplace le Conseil Consultatif…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

3 commentaires

  • Morvandiau

    « “70000 euros” de la CESESEG » Il doit y avoir une erreur, il doit manquer au moins un zéro !
    Le CESECE est une véritable usine à gaz, et aucune information sur son budget de fonctionnement n’est disponible en ligne.
    Ce serait très intéressant d’avoir le budget exact.

    • MAIPOURI

      Réponse d’un gars d’Etang-sur-Arroux (et de Glux-en-Glenne) à un autre Morvandiau…

      Budget : c’est normal de ne pas trouver en ligne le budget du CESECE Guyane. En effet, le CESECE est un simple conseil consultatif auprès de la CTG, et n’est donc pas une collectivité territoriale ou un établissement public. Son président d’ailleurs n’est pas ordonnateur des dépenses. Le CESECE bénéficie simplement de lignes budgétaires votées par l’assemblée plénière de la CTG sur son budget général, qui lui sont attribuées comme elles le seraient à un service de la collectivité ; et le personnel du CESECE est du personnel de la CTG affecté dans cette structure.
      D’ailleurs, tout comme le Grand conseil coutumier, il ne faut pas en exagérer l’importance. Ces instances ne sont que consultatives, et émettent des avis, qui sont suivis seulement si les élus le souhaitent.
      En effet, les membres de ces conseils sont nommés par le préfet, après avoir été seulement proposés par leurs pairs (organismes, associations, syndicats) ; ils n’émettent que des avis, et ne prennent pas de délibérations, la légitimité démocratique restant, dans un Etat de droit, à ceux qui ont été appelés aux responsabilités lors des consultations électorales démocratiques.
      C’est souvent à tort que les membres de ces organes consultatifs se considèrent comme faisant partie d’une deuxième « chambre », une sorte de Sénat, qui serait un contre-pouvoir à l’assemblée élue ; ils ne représentent pas le peuple, mais des intérêts plus catégoriels (communautés, syndicats de patrons ou de travailleurs, associations), en bref une petite partie de la société civile, qui a aussi le droit de vote, et est déjà représentée dans les instances élues officielles.

  • Francois

    maintenant, le plus important est que a) les membres du GCC (Grand Conseil Coutumier) puissent se réunir et discuter sereinement; b) que les membres du GCC pensent à bien informer les anciens, les capitaines, les autorités coutumières; c) que les souhaits et/ou doléances des anciens, des capitaines, des autorités coutumières soient bien transmises aux membres du GCC; d) et enfin, le plus important, que les avis circonstanciés et conclusions émises par le GCC soient écoutés avec respect et attention par les autorités régionales (CTG) et nationales (via la Préfecture)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Quatre morts en Nouvelle-Calédonie, l’état d’urgence décrété par le gouvernement

Alors que l'archipel est sous tension depuis plusieurs jours dans le contexte de l'adoption d'une réforme constitutionnelle portant sur l'élargissement du corps électoral du Caillou, le bilan ...

Le procureur Le Clair nommé comme magistrat de liaison en Italie et à Malte

Le procureur Yves Le Clair quitte la Guyane. Il est nommé en Italie et à Malte « comme magistrat de liaison » confie une source bien informée. Il a 57 ans. Sur son affectation au Vatican...

Nouvelle-Calédonie : l’Assemblée nationale adopte le texte contesté de réforme constitutionnelle

Un mois après le vote favorable du Sénat, l'Assemblée nationale a adopté mardi par 351 voix contre 153 le projet contesté de réforme constitutionnelle visant à élargir le corps électoral en ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube