vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

L’ARS dément finalement que le premier patient positif au Covid-19 admis en réanimation soit le personnel d’un labo de l’hôpital mais ne dément pas le cas positif d’un personnel médical

L’ARS dément finalement que le premier patient positif au Covid-19 admis en réanimation soit le personnel d’un labo de l’hôpital mais ne dément pas le cas positif d’un personnel médical

Guyaweb prend acte du démenti ce jeudi de l’autorité sanitaire quant à la profession du patient positif au coronavirus admis en réanimation à l’hôpital de Cayenne mercredi soir.

Guyaweb avait dans un premier temps vers 20h45 mercredi, l’information exacte du premier placement en réanimation à l’hôpital de Cayenne d’une personne positive au Covid-19.

Lorsque Guyaweb a recueilli l’information quant à ce placement, la source bien informée sur ce point nous a ajouté que ladite personne «travaille dans un laboratoire à l’hôpital».

Avant 21h30, Guyaweb a contacté par écrit l’ARS (SMS) afin de vérifier l’exactitude de ces informations.

L’ARS n’a pas répondu.

Après avoir twitté peu avant 23h30 la confirmation de l’admission d’une personne positive au Covid-19 en réanimation, pour répondre à la question sans ambiguïté de Guyaweb remontant à près de 3 heures plus tôt, l’ARS nous répond peu avant minuit : « un patient a bien été admis en réanimation ce soir».

Dans l’intervalle, un médecin des autorités, contacté par SMS, sur cette double information (placement en réanimation, personnel d’un labo) ne l’aura pas réfutée.

Recontactée ce jeudi, la source de mercredi soir estime que les autorités «jouent peut-être sur les mots».

L’ARS explique ce jeudi ne pas avoir répondu à notre demande légitime de précisions avant 21h30 «car au moment de votre question, nous n’avions pas encore l’information du placement en réanimation. Vous aviez l’information avant [nous], voilà pourquoi nous n’avons pas répondu avant. Nous ne pouvions alors ni infirmer ni confirmer », y explique-t-on.

Mais alors pourquoi ne pas avoir davantage réfuté la qualité professionnelle du patient après confirmation de son admission en réa sur le compte Twitter de l’ARS vers 23h30 ? a-t-on demandé à l’ARS ce jour sans obtenir de réponse sur ce point.

L’ARS ayant pris l’initiative de nous contacter par SMS peu avant minuit mercredi soir et paraissait aller dans le sens de nos informations en nous indiquant : «un patient a bien été admis en réa ce soir».

Nous avons donc indiqué suite à cela (peu avant minuit) à l’ARS par un SMS en retour que nous allions donc publier ce placement en réa ainsi que cette profession du patient concerné. Toujours pas de réfutation de l’ARS.

Voir notre article en question, désormais rectifié sur un point, celui de la personne admise en réa.

L’autorité sanitaire nous indiquant enfin ce jeudi en fin de matinée que «le patient admis en réanimation n’est pas un personnel soignant (…) Votre source se trompe sur la personne».

En revanche ni l’ARS, ni la direction de l’hôpital n’ont démenti jeudi l’information révélée par Guyaweb mercredi : un nouveau cas positif ces derniers jours d’un personnel médical (de sexe féminin). L’ARS et la direction de l’hôpital ont choisi de ne pas donner suite à nos sollicitations sur ce point.

La préfecture qui ne répond à aucune de nos interrogations légitimes depuis 12 jours sur la gestion de l’épidémie en Guyane se fait une joie ce jour de conclure à la fausse nouvelle (fake news) sur le point de la profession du patient admis en réanimation.

Mais ne réfute rien du reste de nos informations.

C’est de bonne guerre.

 

 

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • Frog

    Manifestement l’ARS tâte la pêche à la ligne, aussi.

  • Mickael

    Mettez l’article (celui-ci) en accès libre.

  • Maroilles

    « Votre source bien informée » et anonyme ?

    Revenez à votre information de qualité que nous apprécions tant à du sensationnel que nous exécrons

    Merci d’avance et courage à vous

  • Cela s’appelle la protection des sources, pierre angulaire de la liberté de la presse. Source qui avait donc l’information du placement en réanimation avant l’ARS selon l’ARS. Pour le reste dont acte. Une information suivra…

  • Rose

    Pourquoi cet article n’est pas en accès libre pour montrer votre bonne foi ?

  • Jmc

    Et bien moi je pense que L’ARS ment sur ce cas. Peut être la personne n’est effectivement pas labanrotine mais je suis persuadé que cette personne est en lien avec le milieu médical. Je n’ai plus confiance dans cette institution.

  • FF

    L’ARS et la direction de l’hôpital ne démentent pas qu’une laborantine (ou biologiste) a été testée positive au Covid-19. Lire notre article corrigé. Sollicitées ce matin, sollicitées encore cet après-midi, ces entités ont choisi de ne pas répondre sur le sujet, pour l’heure.

  • danlep

    Comment peut-on croire un seul mot de la direction de l’ARS de Guyane?
    Dimanche ou Lundi, je ne sais plus, lors de son interview sur la chaine de TV « Guyane la 1ière », la directrice de l’ARS a brillamment manié la langue de bois avec un talent étonnant. Elle n’a donné aucun chiffre et aucune précision sur la situation sanitaire en Guyane en liaison avec le covid19. Elle s’est défaussée sur le Préfet (qui lui, avait fait la même chose le jour précèdent en se défaussant sur l’ARS) et n’a répondu à aucune question pertinente du présentateur Tv, Mr Perdérius (Qu’il m’excuse si j’ai mal orthographié son nom) que par un blabla sans intérêt. Cet état de fait est absolument scandaleux. Les Guyanais sont réellement pris pour des imbéciles.
    Puisque l’administration ne veut pas, ou est incapable de nous informer, Guyaweb, seul média indépendant de Guyane ne pourrait-il pas faire une enquête la plus complète possible sur la situation sanitaire réelle, liée au covid19, en Guyane avec en récapitulation, les hôpitaux capables de traiter les malades, les services de réanimation opérationnels avec le nombre de lits dotés des matériels nécessaires, le nombre de médecins et infirmiers spécialisés en réanimation, les laboratoire qualifiés pour la détection du virus etc…

  • GZ

    J’espère et je suppose que cela ne vous consolera pas, mais la culture de l’arrogance a pris de l’avance sur la Guyane : https://www.lefigaro.fr/politique/coronavirus-le-prefet-lallement-cree-la-polemique-apres-ses-propos-sur-les-patients-en-reanimation-20200403
    Puis
    https://www.valeursactuelles.com/societe/menti-sciemment-sur-lutilite-des-masques-avoue-la-medecin-et-journaliste-marina-carrere-dencausse-117807#node-article-comment

    En Guyane ce n’est que la langue de bois et le reflex du niet-dégage-sans-dent. En Métropole Ils sont déjà au stade de la culpabilisation de la plèbe, y compris les victimes de leur nullité. Suivie par des mensonges assumés, dans le sillage du proc’ de Nice qui avait ouvert la voie… Beurk.

    Observez le renversement des places entre la Guyane et la Métropole dans la course à l’expression de cette primitivité. Eh oui, 2017.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube