Dimanche 21 Avril

Publicité Guyaweb

La positivité au Covid-19 du compagnon médecin de la biologiste infectée, confirmée par la direction de l’hôpital… à Guyane la 1ère

La positivité au Covid-19 du compagnon médecin de la biologiste infectée, confirmée par la direction de l’hôpital… à Guyane la 1ère
Guyaweb avait demandé en vain confirmation à l'hôpital sur ce cas jeudi

Après l’information révélée par Guyaweb mercredi soir de la positivité d’une biologiste du laboratoire de l’hôpital de Cayenne que l’ARS n’avait pas souhaité confirmer avant de le faire deux jours plus tard sur radio Peyi, c’est la direction de l’hôpital (1) qui a finalement confirmé à Guyane la 1ère samedi, la positivité du compagnon de l’intéressée, médecin à l’hôpital de Cayenne.

Contacté samedi soir, notre confrère du média public Laurent Marot indique avoir eu confirmation ce jour de la positivité du compagnon médecin de la biologiste par le directeur de l’hôpital, information qu’il indique avoir obtenue préalablement auprès d’autres sources.

Guyaweb avait contacté une première fois Christophe Robert, le directeur du centre hospitalier de Cayenne en question jeudi soir sur ce second cas positif, dans un intervalle très court, d’un second personnel soignant de l’hôpital.

Par email en ces termes :

Un email demeuré sans réponse de la part du directeur de l’hôpital.

Ce courriel recelait pourtant, en outre, des remarques et questions précises tant sur le protocole de protection des personnels en vigueur (suffisant ou pas) que sur ce régime dérogatoire appliqué au personnel soignant en Guyane qui n’est pas soumis à la quatorzaine stricte vantée par Clara De Bort notamment le 16 puis le 21 mars derniers sur son compte Twitter.

Une dérogation à cette quatorzaine -notamment pour les personnels soignants- est effectivement prévue au demeurant dans les arrêtés récents pris par le préfet dans le cadre des mesures exceptionnelles liées à la pandémie.

Une dérogation assumée par madame De Bort (1), la directrice de l’ARS, sur Radio Peyi fin mars. L’intéressée y qualifiant alors les personnels soignants de «soldats».

Mais le jeu en valait-il la chandelle au stade 1 de l’épidémie ?

La Guyane est passé ce samedi soir au stade 2.

D’autres réalités apparaissent au grand jour.

Les tests de dépistage ont été trop peu nombreux : «200 sur les 15 derniers jours», avait indiqué Clara De Bort, au cours de la conférence de presse du jeudi 26 mars dernier ouverte à l’ensemble des médias.

Ce samedi, l’ARS a avancé à Guyaweb, qu’à ce jour «604 tests ont été réalisés dont 48 aujourd’hui soit 652 ce soir (…) Les prélèvements sont réalisés soit à l’hôpital soit au domicile. Les tests sont ensuite envoyés pour analyses. A ce jour trois laboratoires réalisent les analyses : l’Institut pasteur, le laboratoire du centre hospitalier de Cayenne et le laboratoire Carage a Kourou. En moyenne, il faut 5h pour analyser les prélèvements.»

Ces tests révèlent parfois de faux négatifs : le monsieur âgé placé en réanimation mercredi a été positif au bout de plusieurs tests (!)

Le nombre de tests effectués ne correspond donc pas au nombre de personnes testées. L’ARS n’a pas précisé, pour l’heure, cet autre chiffre.

Toujours selon l’ARS qui nous l’avait précisé en début de semaine, suite au test positif d’une psychologue travaillant notamment pour l’Ehpad, seulement «6 résidents» de l’Ehpad ont été testés sur la centaine de résidents (2) de cet établissement

FF (avec KLS)

(1) Vendredi l’auteur de ces lignes a relancé en vain l’ARS et le directeur de l’hôpital de Cayenne sur ces deux points :
-«Quel est le protocole de protection des personnels soignants ? Même si une autre cause de contamination n’est pas à exclure (en dehors du milieu professionnel).»
«Le choix de faire déroger les soignants, de retour de l’Hexagone (ou des Antilles), à la quatorzaine en vaut-il la chandelle ?»
Sans obtenir la moindre réponse.
(2) Donnée fournie en début de semaine par l’ARS.

 

 

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

1 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Davy Rimane : « aujourd’hui les lignes bougent sur l’évolution statutaire »

À l'initiative d'une mission parlementaire d'information sur l'évolution institutionnelle des territoires ultramarins, Davy Rimane député de la 2ème circonscription de Guyane et président de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube