vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Interdiction de certains pétards

Interdiction de certains pétards

La préfecture de Guyane informe de l’interdiction de « certains artifices de divertissement » souvent utilisés lors des fêtes de fin d’année à Saint-Laurent.

« La période de fêtes de fin d’année s’accompagne généralement, dans l’arrondissement de Saint-Laurent-du-Maroni, d’un usage immodéré d’artifices de divertissement (pétards) provenant irrégulièrement du Suriname et interdits de cession et de vente en France (…). Seuls les artifices des catégories K1 et C1 certifiés conformes aux normes européennes demeurent autorisés à la cession et à la vente sur le territoire.  

L’usage de ces pétards, souvent par de jeunes enfants, provoque chaque année de très graves accidents, mains sectionnées, handicaps visuels et auditifs, et génère des troubles à l’ordre public, notamment des mouvements de panique lorsqu’ils sont jetés en direction des personnes, ainsi que des dégâts matériels. C’est pourquoi il est essentiel de rappeler, notamment aux parents, que l’achat tout comme l’utilisation de pétards sont interdits.

Afin de sensibiliser les plus jeunes, les services de l’Etat mènent actuellement des actions de prévention au sein des établissements scolaires, notamment les collèges et les lycées. Par ailleurs, et afin de limiter l’usage de pétards que les enfants possèderaient déjà sur l’arrondissement, des actions de contrôles, vont être effectuées, y compris au sein des établissements scolaires, durant les prochaines semaines par la gendarmerie nationale, en collaboration avec la Douane et la police aux frontières.

Outre les suites pénales auxquelles s’exposent les contrevenants, il est important d’insister sur la dangerosité de ces produits, y compris pour les utilisateurs ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Le bureau de la CACL « défavorable » à la centrale du Larivot

Les membres du bureau de la Communauté d'Agglomération du Centre-Littoral (CACL) ont rendu fin juin un « avis défavorable » à l'incompréhensible projet de centrale thermique au Larivot porté ...

« Je vais dimanche en Guyane, où ça se passe mal » (Jean Castex)

Jean Castex, ancien "Monsieur déconfinement" en avril-mai et qui vient de succéder à Edouard Philippe comme Premier ministre, a annoncé ce mercredi matin lors de la matinale Bourdin Direct sur ...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 22 morts et 5558 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Un jeune homme de 19 ans tué par arme à feu village Saramaca à Kourou, un individu du même âge en garde à vue

Un jeune homme de 19 ans a perdu la vie ce mardi au quartier ou village Saramaca de Kourou, mortellement blessé par un tir d'arme à feu. Les faits auraient été perpétrés «vers 12h45 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube