vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Interdiction de certains pétards

Interdiction de certains pétards

La préfecture de Guyane informe de l’interdiction de « certains artifices de divertissement » souvent utilisés lors des fêtes de fin d’année à Saint-Laurent.

« La période de fêtes de fin d’année s’accompagne généralement, dans l’arrondissement de Saint-Laurent-du-Maroni, d’un usage immodéré d’artifices de divertissement (pétards) provenant irrégulièrement du Suriname et interdits de cession et de vente en France (…). Seuls les artifices des catégories K1 et C1 certifiés conformes aux normes européennes demeurent autorisés à la cession et à la vente sur le territoire.  

L’usage de ces pétards, souvent par de jeunes enfants, provoque chaque année de très graves accidents, mains sectionnées, handicaps visuels et auditifs, et génère des troubles à l’ordre public, notamment des mouvements de panique lorsqu’ils sont jetés en direction des personnes, ainsi que des dégâts matériels. C’est pourquoi il est essentiel de rappeler, notamment aux parents, que l’achat tout comme l’utilisation de pétards sont interdits.

Afin de sensibiliser les plus jeunes, les services de l’Etat mènent actuellement des actions de prévention au sein des établissements scolaires, notamment les collèges et les lycées. Par ailleurs, et afin de limiter l’usage de pétards que les enfants possèderaient déjà sur l’arrondissement, des actions de contrôles, vont être effectuées, y compris au sein des établissements scolaires, durant les prochaines semaines par la gendarmerie nationale, en collaboration avec la Douane et la police aux frontières.

Outre les suites pénales auxquelles s’exposent les contrevenants, il est important d’insister sur la dangerosité de ces produits, y compris pour les utilisateurs ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Auplata : chronique d’une mue annoncée

La société Auplata, premier producteur d'or français coté en Bourse, est devenue en juillet dernier AMG pour Auplata Mining Group. Derrière ce changement de nom, c'est une véritable mutation de ...

Copinage médiatique et cécité : la pré-implantation rocambolesque de l’antenne à Cayenne de Drug-Free World, fondation financée par la scientologie

Article et reportages de complaisance, cécité durable des personnalités conviées, le «pré-lancement» de l'implantation en Guyane de l'antenne de Drug-Free-World, une fondation financée par la ...

« Si j’y vais c’est pour être hors-la-loi » (Mickaël Mancée)

A l'approche des élections municipales de mars 2020 Guyaweb a voulu savoir comment se situent les leaders du mouvement social de 2017 qui a mis en avant les manquements des élus. Le moment est-il ...

Un cas de tuberculose à l’hôpital de Cayenne

Une soignante exerçant auprès d’enfants au Centre Hospitalier de Cayenne a fait l’objet d’un diagnostic de tuberculose indique l’Agence Régionale de Santé (ARS). « Dès que le ...

Les partis ont beaucoup à perdre lors des prochaines Municipales

Guyaweb a interrogé des partis politiques de Guyane à l'approche des élections municipales de 2020. L'optimisme et la mobilisation ne sont pas vraiment au rendez-vous à six mois de l'échéance ...

Léon Bertrand n’a plus de bracelet électronique, il est en liberté conditionnelle…

Comme l'annonçait Guyaweb en avril dernier (voir cet article), au moment de la sortie de prison de Léon Bertrand, l'intéressé devait, à partir de là, porter un bracelet électronique à la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube