Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Hausse du nombre de cas de variants préoccupants en Guyane : 63 au jeudi 24 mars dont 22 cas de VOC britannique et 41 de VOC P1 brésilien !

Hausse du nombre de cas de variants préoccupants en Guyane : 63 au jeudi 24 mars dont 22 cas de VOC britannique et 41 de VOC P1 brésilien !
Cluster de cas de variant P1 en milieu professionnel à Cayenne !

Le nombre de cas de variants préoccupants décelés en Guyane continue à se développer, comme l’avait indiqué notre site mercredi au regard du point de situation interne des autorités sanitaires du mardi 23 mars (voir cet article).

Le point épidémio de Santé Publique France de la fin de la semaine confirme cette inéluctable tendance.

Eclairage.

Le point épidémio hebdomadaire de Santé Publique France (antenne de l’ARS) du jeudi 25 mars, adressé aux médias vendredi 26 consacre cette tendance à la hausse des cas de variants préoccupants en confirmant 63 cas de variants préoccupants détectés au plus tard jeudi 25 mars (jour de bouclage de ce bulletin) en Guyane.

51  cas de variants préoccupants étaient confirmés dans le point de situation interne des autorités sanitaires du mardi 23 mars.

Ces 63 cas de variants préoccupants (VOC, variant of concern) en Guyane se décomposaient cette semaine comme suit : 22 cas du variant britannique préoccupant V1 (contre 18 cas de ce variant dans le point épidémio du 18 mars) et 41 cas du variant préoccupant brésilien V3 dit «P1 de Manaus» (contre 27 cas de ce variant préoccupant brésilien, une semaine plus tôt).

L’expansion du variant préoccupant brésilien P1 est donc plus rapide et plus nette en Guyane que celle du variant préoccupant britannique.

A ce sujet le point épidémio du 25 mars note : «Entre le 15 au 21 mars, un nouveau cluster de 3 cas a été déclaré en milieu professionnel à Cayenne. Le variant V3 (dit P1 de Manaus) a été détecté par séquençage dans ce cluster.»

Le point épidémio faisait état le 18 mars de contaminations «autochtones» par le variant préoccupant P1 (ou V3) de Manaus, c’est à dire des contaminations en Guyane via une circulation locale.

Celui du 25 mars fait état désormais de contaminations autochtones en Guyane à la fois du variant préoccupant britannique V1 et du variant préoccupant brésilien V3 (ou P1)

Comme l’a révélé mercredi Guyaweb, selon un document interne aux autorités sanitaires, au mardi 23 mars, sur les 51 premiers cas de variants préoccupants en Guyane, 36 concernaient des habitants de l’île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne) et 5 concernaient des habitants de Kourou. Les autorités sanitaires n’ont pas répondu à l’époque à notre question quant à la localisation des 10 autres cas.

Le 2 février, une dame de 61 ans, infectée par le variant britannique préoccupant V1 était décédée en réa à l’hôpital de Cayenne. Elle avait auparavant voyagé jusqu’à Dubaï comme trois autres dames de Guyane âgées de 57 à 62 ans ayant, elles aussi contracté le V1 préoccupant britannique à l’époque.

L’ARS n’a pas communiqué quant à un éventuel ou plusieurs autres décès de personnes touchées par un variant préoccupant depuis.

Sauf dans les deux communes frontalières du Brésil (Saint-Georges et Camopi) où la vaccination a été ouverte aux 18 ans et plus depuis le week-end dernier, la vaccination ne demeure à ce jour ouverte en Guyane qu’aux personnes dites vulnérables (dont par exemple une femme enceinte), aux personnels de santé et aux plus de 50 ans alors que le comité scientifique de la CTG par exemple a demandé de l’ouvrir plus largement aux volontaires depuis trois semaines.

Toutefois à l’issue de la cellule Covid vendredi 26 mars, les autorités sanitaires ont annoncé que la vaccination serait plus largement ouverte (en matière d’âge) dans les jours à venir.

Il y a une semaine, l’ARS nous invoquait le nombre de doses en Guyane pas dimensionné en l’état pour une vaccination généralisée et le peu de pourcentage de vaccinés chez les plus de 50 ans pour justifier le non élargissement aux personnes de moins de 50 ans en Guyane (relire VACCINATIONS : «L’ARS NE PREND PAS TOUTES LES DÉCISIONS QU’ELLE VEUT…»).

Par ailleurs, la CTG proposait de mettre à disposition le palais omnisports Georges Théolade (PROGT) de Matoury pour en faire un centre de vaccination supplémentaire ainsi que des personnels (la CTG ayant la compétence PMI : protection maternelle et infantile donc des personnels de santé).

L’ARS n’a pas donné suite à cette proposition PROGT (voir notre interview de l’ARS) et a choisi de déplacer son centre de vaccination de l’hôpital de Cayenne à l’Encre (espace culturel de la CTG) en restant donc dans une ville et en adoptant un secteur, connus comme goulots d’étranglement.

Si ruée ou pas vers la vaccination, bouchons garantis !

Tout ceci dans un contexte de relâchement prononcé en Guyane des gestes barrières et de distanciation (on n’y porte plus forcément de masques dans certains magasins, les fêtes anniversaires se multiplient dans tous les quartiers populaires notamment chaque week-end soir compris).

Sans compter ce relais sans discernement sur des médias locaux (Radio Peyi, Guyane la 1ère…) ces dernières semaines de paroles de non experts -non légitimes en matière de santé- défendant l’anti-tout (non au masque, non à la vaccination, non au couvre-feu…) ou décrétant l’ère effectif de «l’après-Covid» en Guyane.

«Entre le 15 au 25 mars 2021, un nouveau signalement a été enregistré en établissement médico-social avec hébergement. Il s’agit d’un cluster en EHPAD : 3 membres du personnel ont été testés positifs. Les résidents d’EHPAD ont été testés également. Cet cluster est en cours d’investigation», notait encore le 25 mars le point épidémio hebdo.

En terme de contaminations au Covid-19 sur l’île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne) comme l’avait révélé Guyaweb mercredi, en moyenne sur 7 jours, le taux de positifs est passé de 2% de positifs entre le 28 février et le 6 mars à 4% de positifs entre le 8 et le 14 mars et à 6% de positifs entre le lundi 15 et le dimanche 21 mars, confirme le point épidémio du 25 mars.

Ce point hebdo confirme aussi une légère hausse du taux de positifs sur le secteur des Savanes (Macouria, Kourou, Sinnamary, Iracoubo) passant de 3% la semaine du 8 au 14 mars à 4% celle du 15 au 21 mars.

FF

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

22 commentaires

  • EL MATADOR
    27 mars 2021

    Le tsunami qui a traversé Manaus a duré 2 mois, c’est la durée prévisible pour traverser la Guyane, et il faut s’y préparer…
    Pour le moment, la vaccination semble être la prévention la plus accessible avant que ça arrive.
    Ça ne nous coûte pas d’argent à titre particulier, et à part si on est un fanatique ou un adepte du complot, il est grand temps de se faire vacciner.

  • lematourien
    27 mars 2021

    Cluster en EPHAD???.En France c est justement les sites ou il n y a plus de clusters..comment y comprendre quelque chose!!!Ah si..les soignants refusent de se faire vacciner….

  • micafleur
    27 mars 2021

    Bonsoir! Je confirme que la septaine n’est pas contrôlé,à l’aéroport l’A.R.S remet une feuille avec le nom de 2 laboratoires pour un nouveau test,un parent a voulu remettre la feuille à l’infirmière,réponse, tout ce qui nous voulons c’est votre carte de sécurité sociale et une pièce d’identité,ce qui revient à dire que la personne n’est pas obligé de refaire le test après son arrivée.Cette personne s’est isolée loin de sa famille ,jamais l’A.R.S n’a contrôlé ,ni même demandé l’adresse.La vaccination,la vaccination on a l’impression d’entendre des agents financiers pour les placements.Il y a une personne qui travaille dans un Ehpad ,à l’extérieur c’est le je- m’en- foutisme total,si le cluster ‘est dans cet établissement il ne faut pas s’étonner.

  • GZ
    28 mars 2021

    Sur bild.de
    minister-helge-braun-im-interview-kanzleramt-warnt-vor-super-mutante

    Complotistes! Complotistes partout ! Que deviendra-t-on ?

  • sheik240
    28 mars 2021

    Nous ne sommes sans doute pas trés nombreux sur ce forum à comprendre l’allemand…

  • GZ
    28 mars 2021

    « Wenn jetzt parallel zum Impfen die Infektionszahlen wieder rasant steigen, wächst die Gefahr, dass die nächste Virus-Mutation immun wird gegen den Impfstoff » – dit le ministre de la Chancellerie.
    Cad que « si le nombre d’infections augmente rapidement parallèlement à la vaccination, le risque d’apparition de mutations résistantes aux vaccins augmente » – dit le plus proche collaborateur d’AMerkel, d’ailleurs médecin de métier.

    Autrement dit, il exprime ce risque (élémentaire, mon cher Watson) dont l’expression jusqu’ici fut réservé aux seuls complotistes, façon TV libertés et d’autres DRaoults forcément analphabètes, n’est-ce pas, à savoir ce risque inhérent à une vaccination en pleine épidémie, à fortiori causée par un agent qui mute promptement…
    Il s’aligne donc ouvertement sur les complotistes-fachos-débiles-poutinesques-etc qui craignent depuis tjs ces conséquences d’une vaccination en pleine épidémie et qui craignent son expression dans l’accélération des mutations parallèlement avec l’intensité de la vaccination… Le ministre ne l’observe pas (encore), mais le craint… Hihi.
    (Dans qq jours vous aurez nos « experts en circonstances  » sur les plateaux télé de Gaulle, qui bégayeront les thèses jusqu’ici complotistes, culture du suivisme oblige…)
    Le tout dans le sillage du questionnement sur AZeneca, du questionnement sur la sûreté des vaccins en qq mois, ça aussi réservé jusque-là aux seuls complotistes…

    FF, un petit article sur les complotistes débiles ? Please. Mon capuccino est si délicieux.

  • EL MATADOR
    28 mars 2021

    j’y crois pas gz,
    tu es sur le net en ce moment?
    je pensais que tu étais avec tes potes place des palmistes ce dimanche?

  • GZ
    28 mars 2021

    Tu crois, tu crois…
    Les Grecs savaient déjà que « croire » est le niveau le plus bas de la connaissance..
    Et qq tu crois encore ? Raconte.

  • FF
    28 mars 2021

    Le mutant préoccupant P1 brésilien dit de Manaus (aux 17 mutations) est antérieur à la vaccination GZ, comment t’expliques ?

  • GZ
    28 mars 2021

    Pffff…
    T’es sérieux ?

  • FF
    28 mars 2021

    T’es spécialiste en histoire des virus maintenant ?

  • GZ
    28 mars 2021

    Pourquoi cette question ? Je n’ai jamais prétendu tel. Il ne te reste que des attaques ad hominem ?

  • GZ
    29 mars 2021

    Quel rapport avec le « complotisme » ?
    (A part la valeur bien connue des statistiques…?)
    Cesse de sautiller sur des choses irrelevantes et retrouve la saine impartialité, au lieu de te laisser bouffé par une peur déraisonnée qui te fait voir du complotisme dans tout ce que tu ne comprends pas.

  • GZ
    29 mars 2021

    bouffer

  • FF
    29 mars 2021

    c’est toi qui poutinises au quart de tour, garde ton sang froid : les anti-masques, anti-vaccin, anti-couvre-feu ont quand même enfilé les perles et les contractions jusqu’ici, jusqu’à décréter effectif « l’après covid » en Guyane avec la bénédiction d’une partie de la presse locale. Ebouriffant !

  • GZ
    29 mars 2021

    Non, c’est toi qui avances le « complotisme » et le « poutinisme » à tout va, allant jusqu’à ostraciser un média hors straim, ne sachant pas faire la part des choses. Ne m’accuse pas de tes actes.

    « les anti-masques, anti-vaccin » – tu critiques le gvt, je présume :-) ?

    Quant aux « anti-couvre-feu », force est d’admettre qu’ils sont difficiles à critiquer devant le spectacle offert depuis plus d’un an… d’autant plus que c’est la mesure du pauvre. Du très pauvre, à bénéfice contestable. Du condamné à s’agiter pour faire semblant d’agir.

    Le plus ébouriffant, c’est cet abandon de toute pensée critique devant une peur atavistique montée en mayonnaise. Laisse enfin la décrédibilisation par le « complotisme » et le parti pris, n’avance pas trop sur les « théories du complot ». Elles ont une fâcheuse tendance à se réaliser… Tu devrais le savoir, à ton âge.

  • FF
    30 mars 2021

    Ton média favori (en lien ci-après) : quelle indépendance (remarque tu nous as aussi sorti la télé complotiste ou d’extrême extrême droite) reprends-toi, Bigard finit mal, sa vieillesse est un naufrage https://www.lexpress.fr/actualite/medias/desinformation-rt-ex-russia-today-l-arme-fatale-de-poutine_1977537.html

  • GZ
    30 mars 2021

    C’est désespérant. Tu n’attends pas la vieillesse pour sombrer, hein ?

  • FF
    30 mars 2021

    Je m’en tiens aux faits RT que tu considères comme un média alternatif fiable en matière d’infos n’est pas financé par l’Etat russe ? Passons ce point, ne fait-il pas la promotion de Poutine ? Second point. Il suffit de lire…

  • GZ
    30 mars 2021

    Ah, tu t’accroches à RT pour taire les « théories de complots » dont la dénonciation sectaire devient de plus en plus ridicule. Une tactique comme une autre…
    Pour autant, le rejet de l’info en fonction de son support est une faute magistrale aussi en journalisme… après qu’il soit, à la base, une faute logique caractérisée.
    Toi qui avances facilement l’indépendance de Guyaweb, mettant en cause par ricochet l’impartialité de l’immense majorité des médias nationaux (subventionnés par l’état), qq t’as contre un média étranger pas plus dépendant que ça et qui offre tribune aux Français pas moins français que toi ?
    En ta qualité de journaliste ta critique à l’encontre un autre média est particulièrement malaisée à voir. Et puis, c’est au lecteur de choisir, pas à toi.

    Tiens, AstraZeneca de nouveau suspendu en Allemagne pour les moins de 60 ans… Les hôpitaux, de leur chef, ne l’administrent plus à des femmes de moins de 55… Va, une autre réponse à ton questionnade sur les doutes « incompréhensibles » des « complotistes ».

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube