vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Déconfinement progressif le 11 mai

Déconfinement progressif le 11 mai

C’est ce qu’a confirmé le Premier ministre Edouard Philippe ce jeudi 7 mai lors d’un point presse en compagnie de plusieurs ministres.

« Nous allons débuter lundi prochain un processus très progressif, au minimum sur plusieurs semaines, qui va permettre au pays de sortir doucement mais sûrement du confinement » a expliqué Edouard Philippe.

Dans les départements « verts » et à condition qu’ils « se maintiennent en vert les trois prochaines semaines, nous pourrons, au tout début du mois de juin, envisager une nouvelle étape de déconfinement ».

Dans les départements « rouges » en revanche, « le déconfinement y est possible avec certaines restrictions : pas d’ouverture des collèges, pas d’ouverture des parcs et jardins » dès le 11 mai a précisé le Premier ministre.

Le ministre de la Santé a présenté la carte du déconfinement avec les départements classés en vert ou rouge selon la circulation du virus, la tension hospitalière et la capacité en matière de tests. 

La grande majorité des départements – dont la Guyane – est en vert mais « les départements de quatre régions restent en rouge : Ile-de-France, Hauts de France, Bourgogne-Franche-Comté et Grand-Est », de même que Mayotte où le déconfinement est retardé après le 11 mai.

Le ministre a appelé à maintenir voire renforcer les gestes barrières et la distanciation physique qui resteront « au cœur de la lutte contre l’épidémie » et il a expliqué la conduite à tenir en cas de symptômes de Covid-19, la France étant selon lui « prête pour tester massivement ».

Le ministre de l’Education nationale a indiqué qu’« entre 87 et 90 % des communes ont préparé la rentrée pour la semaine prochaine » et que « 80 à 85 % des 50 000 écoles de France ont déclaré ouvrir » à partir du 11 mai.

Il a précisé qu’un peu plus de « un million d’élèves reviendront dans leurs classes avec 130 000 professeurs environ pour les accueillir », les élèves décrocheurs et les enfants de soignants devant être prioritaires, tandis que les 6e et 5e des collèges rouvriront dès le 18 mai dans les départements verts et que pour les lycées une décision sera prise fin mai.

La ministre des Transports a expliqué que « l‘objectif est d’augmenter l’offre et de maîtriser la demande » de transports en commun grâce notamment à la poursuite du télétravail, précisant qu’il faut « limiter le trafic automobile » et que « le covoiturage et les mobilités alternatives sont donc encouragés ».

Le port du masque dans les transports en commun sera obligatoire « pour les plus de 11ans » sous peine d’une amende de 135 euros et les déplacements interrégionaux resteront limités.

Le ministre de l’Intérieur a indiqué que « la liberté de circulation sera rétablie » à partir du 11 mai et qu’il « sera possible de sortir librement dans la rue sans attestation quel que soit le département où l’on habite, à l’exception de Mayotte ».

Les déplacements resteront toutefois limités à 100 km « à vol d’oiseau » sauf pour motif professionnel ou familial impérieux – une nouvelle attestation sera publiée à cet effet – et les frontières resteront « fermées jusqu’à nouvel ordre » et au moins jusqu’au 15 juin, sauf dérogation.

Concernant les plages, lacs et centres nautiques, « la règle générale reste la fermeture, mais le préfet pourra autoriser l’accès (…) sur demande des maires ».

Les médiathèques, bibliothèques et petits musées pourront rouvrir le 11 mai et les cérémonies religieuses pourraient reprendre à la fin du mois, tandis que seule la pratique sportive individuelle sera autorisée et que les rassemblements resteront limités à 10 personnes jusqu’au 2 juin, les rassemblements de plus de 5000 personnes restant interdits jusqu’en septembre.

« Le 11 mai, tous les commerces rouvriront à l’exception des cafés, bars, et restaurants dont la date de réouverture sera annoncée fin mai » a indiqué le ministre de l’Economiele Fonds de Solidarité étant maintenu jusque fin mai et les charges sociales patronales supprimées pour mars, avril et mai « pour tous les secteurs contraints à une fermeture administrative ».

La ministre du Travail a demandé aux entreprises de continuer à recourir au maximum au télétravail et a indiqué que les centres de formation des apprentis et de formation continue vont rouvrir progressivement à partir du 11 mai

« Lundi prochain sera le premier jour d’une phase nouvelle, d’un redémarrage de la vie sociale, ce ne sera pas une vie totalement normale » a conclu le Premier ministre, demandant « de la discipline et de la responsabilité » à tous les Français

« A la fin du mois de mai, nous saurons précisément où nous en sommes, si nous avons réussi à contenir l’épidémie. Si les chiffres restent bas, nous pourrons passer à une nouvelle phase (…). Sinon, nous nous adapterons » a-t-il ajouté. 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Référendum « covid-free » en Nouvelle-Calédonie

Meetings, marches, discours, drapeaux bleu-blanc-rouge et drapeaux kanak : la campagne officielle pour le référendum sur l'indépendance – qui doit se tenir le 4 octobre 2020 – a commencé en ...

Atlas critique : d’autres cartes de la Guyane sont possibles

Vient de paraître aux éditions du CNRS un "Atlas critique de la Guyane" qui déconstruit les représentations cartographiques dominantes pour faire émerger d'autres manières de cartographier la ...

La Culture déconfinée à l’occasion des Journées européennes du patrimoine

Malgré le classement de la Guyane en zone de circulation active et les restrictions de regroupement, la Culture sera (enfin) déconfinée à l’occasion de la 37e édition des Journées Européennes...

Covid-19 : ces prochains jours sont déterminants pour la Guadeloupe

La Guadeloupe fait partie des départements très touchés par ce regain de Covid-19. Dans sa conférence de presse de jeudi 17 septembre, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé des ...

La fin de l’état d’urgence sanitaire mais pas des restrictions

Alors qu'un décret mettant fin à l’état d’urgence sanitaire en Guyane et à Mayotte entrera en vigueur au lendemain de sa publication au Journal officiel, dans le même temps ces deux ...

Fin de l’état d’urgence en Guyane

Réuni au Palais de l'Elysée, à Paris, ce mercredi 16 septembre, le Conseil des ministres a acté la fin de l'état d'urgence à Mayotte et en Guyane. Le président de la République, Emmanuel ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube